OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Rassemblement des parties achevées de la chronique d'Iris dans l'univers des Ombres d'Esteren.

Une relique maléfique est convoitée par le Temple et un groupe de rebelles cherche à la détruire autant qu'à en apprendre plus sur ses pouvoirs dans un climat de guerre civile sur le point d'éclater en Gwidre.
Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 35984Message Cialf
25 avr. 2014, 21:43

Nuit du 4 au 5 du mois de Lunasdal

Faireann Ear, là où se rejoignent la terre de Reizh, la mer des Linceuls et l'ombre des C'maoghs...

Si j’étais barde, j’aurais de la matière pour composer. Le coucher de soleil sur les pierres sacrées de Faireann Ear, la falaise aux reflets de braise qui accroche les dernières lumières du jour, et, à l’horizon opposé, une lune énorme qui monte dans le ciel d’azur sombre. Mais je ne suis pas barde, et si j’ai besoin de poésie, ici, ce ne sont pas les bardes qui manquent. Ils accordent tous leurs instruments en même temps, une vraie cacophonie. La Lune de Lunasdal, la dernière pleine lune de l’été : je ne connaissais pas cette coutume, mais, ici, c’est l’occasion d’un grand festival de poésie, moins sélectif que celui du Grand Tsioghair au solstice d'été. Des bardes débutants ou peu connus, des jongleurs, des montreurs d’animaux, et beaucoup de curieux. Ç’aurait été dommage de manquer ça.

En plus, j’étais payée pour venir : une caravane avait besoin d’un supplément d’escorte. Mais ma mission s’arrête là, ils ont été rejoints par leurs escorteurs habituels. Du coup, je suis tout à fait libre pour assister au spectacle et faire ce qui me chante avec quelques daols en poche. Le seul inconvénient, c’est que je n’ai pas d’hébergement et que je dois traîner partout mon bagage et mon bouclier. Ça pèse des tonnes, ce barda. Tant pis, je vais m’asseoir devant cette tribune, la musicienne a l’air sur le point de commencer. Qui est-ce ? Je n’ai pas entendu son nom et peu importe. J’espère qu’elle sera bonne et que je n’aurai pas à chercher une autre place tout de suite…
Métajeu a écrit :HRP sur cet épisode: http://fim.pierstoval.com/viewtopic.php?f=9&t=693
Dernière modification par Cialf le 02 mai 2014, 19:48, modifié 2 fois.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3501
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Luchar/Lunasdal

Message : # 36052Message Amnèsya
27 avr. 2014, 16:32

La vie est parfois facétieuse... Même si je dois l'avouer, cela fait bien longtemps que j'ai renoncé à me comprendre...
Finalement, j'ai choisi la voie des armes pour vivre... Ainsi, même si cela ne me plait pas forcément, j'ai l'habitude du danger. Du vrai danger... Alors, je ne comprendrai jamais pourquoi je suis toujours terrorisée à l'idée de monter sur scènes.

Peut être parce qu'il m'arrive plus fréquemment de courir des risques pour quelques daols, que de faire une représentation pour le plaisir...

Et évidement, ce soir, malgré l'atmosphère si particulière du crépuscule toujours propice aux élans d'introspection, ne faisait pas vraiment exception à la règle...

J'avais regardé un peu la scène par derrière les rideaux... Et je les avais vus... Ou plutôt entrevues déformés, dans les flammes dansantes des torches et les lueurs déformées des reflets sanglants de l'astre...
C'était probablement la première fois que je jouerais devant tant de monde...

La vie est parfois facétieuse. je ne m’habituerai jamais à ce qu'il se produit lorsqu'on accepte de passer de l'autre coté. De cette énergie, pure et saine, qui découle de cette sensation d'abandon, de chute dans le vide... Lorsque tout mon être se rebelle contre ce trac et que l'instinct, la volonté, prends le dessus sur la raison...
C'est ton heure alors vas-y... Donne le meilleur et il n'en sortira que du bon...

Lumière... Extinction de la pensée rationnelle... Place à la magie... Place à mon monde, mignon, joyeux... envoûtant

Quelques pas, pour prendre possessions de l'espace, quelques paroles pour la communion avec le public...
J'ai envie d'un morceau différent...
https://www.youtube.com/watch?v=Rdg-Qn_UuvI...
Puis quelques choses de plus entraînant, la nuit ne fait que commencer...
https://www.youtube.com/watch?v=U1E-7bELw2c

Les accords valsent, les pas de danse s'envole, mes cheveux et ma robe flottent comme porté par cette féerie... La poussière d'étoile s'instille dans l'atmosphère...

Mais, mes yeux scintillent à peine, que déjà c'est fini... pour moi... Mais pour les C'Magoth et les autres, ce n'est que le début du festival...

Retour à la réalité, Je ne sais plus combien de temps j'ai joué, mais j'ai l'impression d'être vidée... Je salue le public en espérant que cela leur à plu... en cherchant cette même lueur qui m'amine dans leurs yeux...
Et je quitte la scène...
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Luchar/Lunasdal

Message : # 36067Message MeiYaw
28 avr. 2014, 10:12

Quelle foule ! Jamais je n'en avais vu autant d'un seul coup. C'est bizarre comme sensation, parce que je me sens euphorique et étouffée en même temps. Je suis heureuse pour Serah, qui va se produire sur scène, et je sais qu'elle adore cela. Elle s'exprime librement, et donne toutes ses émotions ! Mais cette foule... Déjà qu'habituellement, on me regarde de travers en permanence, là il faut en plus affronter une multitude d'étrangers.

Je ne vais pas laisser tout ça m'empêcher d'assister au spectacle. Je m'approche de la scène, je pense qu'elle s'attend à ce que je sois présente pour l'écouter. Je me mêle au monde : il fait chaud mais j'ai tout de même pris soin de porter un foulard sur mes cheveux, j'ai pas envie d'être dévisagée.
Mon attention se porte sur les spectateurs : des gens venus s'amuser et profiter du spectacle, beaucoup d'étrangers, et des enfants qui courent autour de leurs parents. Mon attention se porte sur une femme assise un peu plus loin : elle semble fatiguée, et se balade avec bagage et bouclier. Sans nul doute, elle est armée également. Assez inhabituel lors de ce type d'événement pour être remarqué.

Mais Serah apparait sur scène : elle est magnifique, charismatique, les notes s'envolent, le son m'emporte loin de la réalité. Sa musique me permet de m'évader vers un autre monde, et j'ai la sensation de voler au dessus de la foule.
Elle salue la foule, c'est déjà terminé. Le temps a passé trop vite, comme toujours. Nos regards se croisent, et elle quitte la scène.

Je reste là, les yeux fermés, à profiter de cette dernière image.
Gylehan : Trône de Fer

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Luchar/Lunasdal

Message : # 36098Message Cialf
28 avr. 2014, 22:43

Là, je reste sciée… Est-ce la magie du lieu, ou est-ce que cette barde est vraiment exceptionnelle ? Plutôt le lieu, je crois... Parfois, quand j’étais petite fille et que j’entrais seule dans une clairière ensoleillée… Ou plus tard, quand j’emmenais les gamines à leur cérémonie de passage de cercle… Et puis cet air entraînant, cette galopade… Je me sens comme après une longue course dans la montagne… Avant que je me casse une jambe, évidemment… Ereintée, à bout de souffle, et en même temps au milieu des étoiles. Eh bien, je ne suis pas venue pour rien.

Comment s’appelle-t-elle ? C’est sans importance, je ne la reverrai probablement jamais. Je pose ma couverture par terre, je m’assieds en tailleur et j’attends la suite.

Métajeu a écrit : Becuma va rester là un bon moment, sauf si quelqu’un vient l’aborder ou s’il se passe quelque chose. Je peux faire un tirage au sort d’Incident mineur si vous souhaitez une péripétie. Sinon, elle va commencer à bouger en dernier tiers de nuit.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3501
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Luchar/Lunasdal

Message : # 36266Message Amnèsya
01 mai 2014, 12:51

Avant de quitter la scène, je l'avais vue... Ma sœur... et j'avais le l'avais revu...

Ce regard qui était devenu un peu trop rare à mon gout... Et cela vaux toutes les angoisse du monde...
Cela me rappelais lorsque nous étions petites, ces moments de franche complicité... à faire enrager notre Damathair, et quand bien souvent, à force de jouer sur notre gémellité... Nous payons ensemble les bêtises de l'autre...

Cependant nous avons grandi, et si nos apparences sont resté quasi inchangée, Leorah étant devenue plus forte que moi, nos caractères ont franchement divergé. Et depuis ce service d'ost dont je ne me rappelle plus grand choses, je suis devenue bien plus refermée... Merci la musique...

Dans l'arrière scène, un banquet était proposé au artiste. Mais je ne voulais pas boire toute seule... Alors, j'allais affronté la foule pour rejoindre Leorah. Mais avant, et avant qu'il n'emporte le chapiteau, j'allais détaché Mog, et lui permettait de me sauter dessus et d'aller épaule à l'autre tout en entortillant mes mèches que je mets des heures à démêler... Mais je ne sais pas pourquoi, il a toujours aimé jouer avec ces mèches...

Je regards baissé, j'attire une peut trop l'attention à mon gout avec ma robe de spectacle, je vais retrouver Leorah et lui saute au cou, un peu euphorique....
Alors???? Alors.??? Tu as aimé???
Tu viens boire un verre avec moi? derière la scènes?
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Luchar/Lunasdal

Message : # 36331Message MeiYaw
01 mai 2014, 20:47

Ha ça y est ! Serah revient me voir ! Elle me saute au cou, je la rattrape et la fait tournoyer, ce qu'elle adore ! Mog apprécie moins cependant, mais je ne m'en soucie pas, je sais qu'il est accroché aux épaules de ma soeur.

Tu as été magnifique, comme toujours ! Beaucoup sont restés bouché bée devant ton talent, et je crois que tu as fait des jaloux encore une fois !
Je t'accompagne pour prendre un verre, biensur !


Un bras autour de la taille de Serah, presque sautillantes toutes les deux, nous nous dirigeons vers le chapiteau, sourires aux lèvres, parlant comme deux adolescentes, avec entrain et joie.
Je veux profiter de ce moment trop rare avec Serah. Je sais à quel point cela est important pour elle, et je tiens à goûter chaque instant de ce festival, en oubliant tout le reste, avant de devoir repartir en voyage.
Sur le chemin vers la boisson proposée, je regarde à nouveau cette femme et son barda qui est maintenant étendue sur sa couverture, à attendre je ne sais quoi. Mais Serah m'entraine à sa suite, et mon attention se porte à nouveau sur les souvenirs du spectacle qu'elle venait de donner.
Gylehan : Trône de Fer

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Luchar/Lunasdal

Message : # 36336Message Cialf
01 mai 2014, 21:14

Tiens ? Une musicienne qui sort de derrière l’estrade… Mais c’est elle ! La joueuse de rebec, je ne sais même pas son nom. Elle passe tout près de moi : le temps de me lever, elle est déjà passée. Elle va retrouver quelqu’un dans la foule, son amoureux, sans doute. Oui, elle l’embrasse. Un homme d’armes en cuir clouté : comme ils sont de la même taille, je ne vois pas son visage. D’ici, j’entends leurs voix, même si je ne distingue pas les paroles. Curieux, c’est une voix de femme… Une amie d’enfance, peut-être ? Bon, qu’est-ce qui me prend d’épier les gens comme une vieille commère ? Du coup, je me rassieds et je regarde ailleurs, vers l’estrade où un nouvel artiste se prépare.

Je les vois repasser, me tournant le dos, pour rejoindre les coulisses. Dommage, j’aurais aimé lui dire quelle importance sa musique avait eu pour moi. Mais elles ont sûrement plein de choses à se dire, et qu’est-ce qu’elle en a à fiche, de mes soucis ? Tout de même, j’aimerais savoir son nom.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3501
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Luchar/Lunasdal

Message : # 36360Message Amnèsya
02 mai 2014, 15:45

Je ne sais pas si c'est dû au fait qu'en raison de mes origines, j'ai souvent été victime de farces idiotes, mais j'ai comme un sixième sens pour sentir le regard des autres sur moi... A chaque fois, c'est comme si un rayon magientiste me transperçait... Enfin je ne sais pas à quoi ressemble un rayon magientiste et encore ce que cela fait d'être transpercer par celui-ci, mais c'est ce que j'imagine... et il m'en faut généralement peu...
Aussi, je la senti...

Je tourbillonne manquant plusieurs fois de taper les gens à côté de nous... prolongeant cette sensation d'envole et d’extase que le concert m'a donné... Je sens les griffes de Mog sur ma peau...
Je rougis presque... En quelque sorte je n'aime pas vraiment les compliments, il me mettent mal à l'aise... mais bon comme j'aime encore moi les critiques... Et je sais que ceux de ma soeur sont sincères et cela, cela change tous.

Entrainement Leorah vers le derrière de la scène, je recroise le regard de cette guerrière, il semble... Je lui souris, juste pour le plaisir... pour rien parce que j'en ai envie et que cela ne coûte rien...
Puis je croise le regard de Leorah.
Je sais que je n'ai rien eu à dire... mais que qu'elle a compris...

Tu as vu cette femme qui nous observe... Intrigante... non?... Si tu veux en savoir plus, on peux y aller, il y aura de l'hydromiel pour tous
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36378Message MeiYaw
03 mai 2014, 00:31

Un seul regard nous a suffit. Elle a remarqué la femme là bas, qui nous a regardé avec insistance, en croyant que je ne la remarquerais pas.
La chaleur l'emporte sur ma discrétion et je prends le temps de défaire mon foulard de mes cheveux. J'attrape Mog quelques instants, pour lui faire un rapide calin, et regarder s'il n'a pas trop griffé les épaules de Serah : ça a l'air d'aller, sa robe l'a quand même protégée.

Tout en reposant Mog dans les bras de ma soeur, je lui chuchote :

Elle t'a écouté tout le long de ta représentation, et elle a eu l'air de vraiment apprécier. Tu veux rencontrer une groupie ? ;)

Je sais que ce n'est pas du tout dans son habitude, mais j'aime bien la taquiner un peu. Et puis, quitte à aller prendre un verre ou deux, pourquoi ne pas se faire accompagner par une personne qui apprécie la musique ?
Gylehan : Trône de Fer

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36383Message Cialf
03 mai 2014, 08:45

Ce serait trop stupide de partir sans savoir au moins comment elle s’appelle. Je cherche des yeux dans la foule quelqu’un qui aurait l’air d’un barde ou d’un varigal et qui pourrait me renseigner.

Celui-là ? Non, il s’éclipse quand j’essaie de lui parler. Celui-là ? Non, c’est un chevalier, mais plutôt du genre borné et autoritaire, je doute qu’il s’y connaisse en musique. Celle-là ? Elle porte un long manteau et des… Comment s’appellent, déjà, ces soucoupes de verre que certains magientistes se mettent devant les yeux ? Des lunules. Ce doit être une personne cultivée. J’essaie de l’aborder.

- Excusez-moi, madame, est-ce que vous connaissez le nom de la musicienne qui a joué en début de soirée ?

La femme me toise d’un air glacial, ramène les pans de son manteau et part en me tournant le dos. Ca commence à bien faire ! Ce n’est pas parce que je suis étrangère qu’ils ont le droit d’être impolis ! Je pars à sa suite en répétant à voix plus haute :

- Je vous pose juste une question ! Une musicienne ! Une joueuse de rebec !!!
Métajeu a écrit :Becuma laisse sur place ses affaires et son bouclier. Pendant une fête sacrée, les risques de fauche sont à peu près nuls, mais pendant une fête profane, comme ici, ils sont réels.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Verrouillé