OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Rassemblement des parties achevées de la chronique d'Iris dans l'univers des Ombres d'Esteren.

Une relique maléfique est convoitée par le Temple et un groupe de rebelles cherche à la détruire autant qu'à en apprendre plus sur ses pouvoirs dans un climat de guerre civile sur le point d'éclater en Gwidre.
Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3510
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36395Message Amnèsya
03 mai 2014, 12:12

Attraper Mog est toujours une épreuve surtout lorsqu'il a décidé le contraire... Cela demande toujours de bons réflexes... mais Leorah n'en manque pas... et par bonheur, Mog est toujours preneurs de câlin ou de nourriture... si on le laissait faire il deviendrai aussi fort qu'un boenarc !!! Puis notre ressemblance doit le rassurer un peu...

On aime se taquiner....

Volontiers mais à la seule condition que tu ne me fasses pas une crise de jalousie... Ma groupie la plus fidèle, je veux que cela reste toi!

Et je lui tire la langue...

Le pire c'est que je ne mens presque pas... Pas sur la groupie évidement, mais sur le fait que je suis plus que contente qu'elle apprécie mon oeuvre que qu'à chaque fois cela nous permette de délirer un peu... d'oublier...

Par contre ce que je vois l'instant d'après à plutôt tendance à me refroidir... Finalement le terme groupie hystérique lui conviendrai peu être un peu mieux... Je vais jamais oser... Mais vraisemblablement c'est vrai qu'elle semble avoir appréciée mon spectacle...

Je sens le bras de Leorah qui me tire et comme je ne veux pas le lâcher, je me laisse guider vers cette étrange personne..

... Je ne savais pas que je pouvais faire cet effet... c'est plutôt inquiétant, non?
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36420Message MeiYaw
03 mai 2014, 18:08

Effectivement. C'est plutôt inquiétant. De voir une femme qu'on ne connait absolument pas poursuivre une personne dans l'espoir d'obtenir le nom de ma soeur... Mouais, ça sent la groupie hystérique, et cela me refroidit un peu aussi. Prise de curiosité, je continue de suivre la femme à bonne distance, tout en entraînant Serah derrière moi. Je ne veux pas perdre ma soeur dans la foule.
Je réfléchis rapidement à la suite possible : laisser tomber et aller boire un verre à deux semble être le plus raisonnable... Mais ma curiosité est piquée. Et puis, même si cela nous a un peu surprises, je ne tiens pas à laisser cet événement obscurcir la moindre minute de note soirée. Je me retourne donc vers ma jumelle, le sourire aux lèvres et le regard espiègle :

On la suit ? Pour voir ce qu'il va advenir de la pauvre dame poursuivie !!
Gylehan : Trône de Fer

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36427Message Cialf
03 mai 2014, 22:46

Rien à faire, la femme aux lunules a disparu dans la foule. Je vais finir par croire à ce qu’on raconte, que certains magientistes ont le pouvoir de se rendre invisibles ! Pendant ce temps, mon bagage est resté sans surveillance et d’après ce qu’on m’a dit, les voleurs pullulent sur les routes. Même dans un lieu sacré, paraît-il. Cet incident ridicule me gâte le souvenir de la fête. De quoi ai-je l’air, à poursuivre une inconnue en criant ? Tant pis, je retourne à mon bagage et je vais…

Je vais…

Est-ce que les C’maoghs me jouent des tours, eux aussi ? Sous le clair de lune, je me trouve en face de la joueuse de rebec et de son amoureux en armure, ou son amie, je ne sais plus… sauf que… c’est elle-même.

Est-ce la magie du lieu, ou est-ce encore autre chose ?
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3510
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36459Message Amnèsya
04 mai 2014, 16:49

Cette expression d'étonnement, de stupéfaction, à chaque fois, je m'en lasserais jamais et encore là, on est franchement différente...

"Et oui, c'est la magie du festival... Serah, c'est l'information que vous cherchiez à obtenir au péril de vos possessions... Enchantée"
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36465Message MeiYaw
04 mai 2014, 19:36

Je regarde ma soeur se présenter, et j'ai envie d'exploser de rire en voyant la tête de notre interlocutrice !
L'euphorie du festival et de la soirée l'emporte, et je me laisse aller à rire comme une gamine !

Vous devriez aller chercher vos affaires, et en profiter pour vous.... reconstituer ?
Gylehan : Trône de Fer

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36493Message Cialf
04 mai 2014, 23:15

-Reconstituer ?

C’est vrai que je dois avoir l’air décomposée. Je commence à comprendre ce que ressentent les gens qui ont vu un fantôme. Et encore, elles font tout pour me mettre à l’aise. Des braves filles, pas des fantômes. Des jumelles. Ce n’est pourtant pas compliqué !

Le chevalier nous regarde d’un air sévère. Bon, il n'est pas content, et après? Je ramasse mes affaires et je tourne vers les deux sœurs un sourire embarrassé.

-Je m’appelle Becuma. Je suis désolée d’avoir crié… C’était l’émotion.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3510
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36533Message Amnèsya
06 mai 2014, 08:46

Ma sœur m'a dis que vous aviez bien apprécié mes chansons... mais si j'aime à penser que ma musique permet au gens d'oublier et de s'évader je ne pensais pas que cela soit vrai à ce point. ;)

Il y a un petit apéro qui est donné derrière la scène pour les artistes... Cela vous dis de vous remettre de vos émotions devant un verre?
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36597Message Cialf
07 mai 2014, 23:00

:arrow: La buvette des artistes commence à être bien pleine… dans tous les sens du terme. De plus en plus de musiciens ont fini leur numéro sur les différentes scènes et s’y retrouvent avec quelques amis, ou avec des invités de hasard. On bavarde, on échange des moqueries, des bribes de chanson, des mimes. Serah est la plus jeune et elle se fait volontiers charrier, pas à cause de ses origines tarish – En fait, plusieurs des musiciens sont eux-mêmes tarish – mais parce que c’est la coutume de bizuter les nouveaux. Chez certains, il peut s’y mêler une pointe d’envie, comme l’a bien senti Léorah, parce qu’elle commence à apparaître comme une concurrente possible. L’hydromel est un alcool assez doux, mais certains y ajoutent des drogues plus fortes comme la gwylmine. Serah a sans doute l’habitude de ces réactions, et Léorah aussi puisqu’elle l’accompagne, mais Becuma est assez déroutée.

Je me sens tout à fait perdue dans cet endroit. J’ai l’habitude des soirées arrosées avec des mercenaires ou des convoyeurs, c’est le métier qui veut ça, mais ici, tout le monde parle en même temps et la plupart des conversations me sont incompréhensibles. Deux personnes discutent à n’en plus finir des mérites respectifs du boyau de chat et du tendon de caernide. Deux autres se querellent et s’injurient à propos d’un sinistre individu qui a trahi ou n’a pas trahi, et je mets un moment à comprendre que c’était un héros de l’époque des Trois Frères. Plusieurs fredonnent des refrains qui font rire tout le monde – sauf moi. Si ce sont des plaisanteries paillardes, je n’aurais pas songé à désigner les parties sexuelles de façon aussi compliquée.

J’essaie de reprendre mes esprits en buvant le verre proposé par les sœurs et de satisfaire un minimum leur curiosité :

- En fait, je viens de Leacach… J’ai accompagné une caravane depuis Leacach, enfin, depuis Crail, je crois que c’était l’un ou l’autre…

Nous sommes interrompues par un grand asticot avec un habit mi-parti jaune et violet, ses yeux brillent beaucoup et il est visiblement ivre :

- Serah, ou Léorah, je ne sais jamais laquelle est l’autre, tu me trompais déjà avec ton bel amant lapin aux yeux noirs, voilà que tu me délaisses pour une vieille joueuse de tambourin ! C’est trop d’infidélité, je n’y survivrai pas ! Tu ne te contentes pas d’être deux, tu multiplies les amants, alors que je voudrais tant t’emmener sur une île déserte de l’Archipel des Cendres pour t’y offrir un palais enchanté en cristal…

Tambourin ? Mon bouclier dans sa housse peut passer pour ce qu’on veut…
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3510
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36620Message Amnèsya
08 mai 2014, 11:54

Etant une batarde Tarish, J'ai malheureusement appris à vivre avec la mechanté des hommes et des enfants... Bien plus cruel encore entre eux... Et s'il n'y avait eu la musique et Leorah, je suis sure que je serai devenue une vrai teigne... Peut être même une assassine pour évacuer toute cette haine, cette jalousie que je perçoit et reçoit si facilement...

Alors, oui j'avais l'habitude d'être charriée, mais là le bizutage ne passait vraiment pas... On était pas dans la vie de tous les jours, on était dans mon monde et on avait pas le droit de le piétiné comme cela... Car dans mes chansons, la jalousie, on l'avait même pas inventé, et je ne parle pas de la méchanceté gratuit... On travaillais même pas sur le concept...

Alors, si en raison de mon caractère, je ne me défendais pas... De toute façon le fait de me d'avoir dû me défendre m'aurait autant voir même plus débecter que de ne rien faire, il y a longtemps que le sourire sur mon visage n'est plus qu'une façade... Un autre rôle que je joue car en dépit de la tournure de la soirée, je suis plus que contente d'être là d'avoir pu jouer devant ma sœur et qu'en plus des inconnus aient appréciés...

J'essaye de me dire que je ne vais me gâcher la soirée pour des C...

"- Vous aussi vous êtes mercenaire?... Des mercenaires mélomane, c'est rare... Vous avez vécu là bas où vous étiez de passage?"


J'ai laissé Mog en semi-liberté et je dois dire que ses pitreries me font bien rires... Il s'est mis en tête de grignoter ce qui passait à sa portée... et de se faire caresser ou insulter, cela dépends du niveau d'alcoolisation de la personne... chaque fois que quelqu'un tends une main pour saisir son verre non chalamant, en fait il trouver ses grandes oreilles en lieux et places... Je le surveille du coin de l'œil et quand il fait trop de bêtise je le rappelle à l'ordre...

La conséquence de cet atmosphère étrange entre euphorie d'un rêve qui se concrétise et d'une utopie que l'on martyrise, c'est que moi aussi j'ai trop bu... Il m'en faut pas vraiment beaucoup mais je ne l'ais pas vu venir...

Puis vient ce raseur... c'est bizarre à ce moment, il me viens en tête une étrange pensée... En fait probablement la seule pensée dérangeante sur ma gémellité ... Ce n'est évidement pas contre Leorah et pour rien au monde je ne changerais cette situation... Mais déjà petite cette question m'avait souvent traversé l'esprit : Comment être sur que c'est moi qu'un homme recherche et pas un complément ou une substituions de ma sœur...

Bon là de toutes façons, je ne suis vraiment pas réceptive, la dernière chose que j'ai envie c'est bien de me faire draguer par un soulard...

"C'est vrai qu'il est trognon mon Mog,... C'est d'ailleurs pour cela qu'un varigale me l'avait offert... Je pense qu'il en pinçait un peu pour moi et j'avais complètement fondue devant cette boule de poil sauteuse et farceuse."

D'ailleurs je le ramène vers moi, avec ce monsieur, je vais devoir me concentrer sur autre chose que Mog...

Tu ne te contentes pas d’être deux, tu multiplies les amants, alors que je voudrais tant t’emmener sur une île déserte de l’Archipel des Cendres pour t’y offrir un palais enchanté en cristal…

Waou... bonjour la licence poétique. On voit que t'a jamais mis les pieds là-bas, moi non plus d'ailleurs, mais bon c'est des volcans, donc déjà bon courage pour trouver du cristal et puis encore plus pour que ton palais y reste plus d'une demi-journée... Et puis qu'est ce que tu veux que j'aille faire là bas... quoique c'est sur que question dépaysement et inspiration cela pourrait être sympa...

Sans évidement lui donner l'impression qu'il m'intéresse, je lui réponds gentiment...

"-Mais c'est bien le propre des Muses... Pour qu'elles répandent l'inspiration, elles doivent rester insaisissables et inaccessibles."
Petit clin d'œil et je contourne tranquillement la table pour chercher une autre collation, mais surtout pour mettre de la distance
.
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 36669Message MeiYaw
09 mai 2014, 23:15

Je vois que Serah s'en sort très bien, donc je ne m'interpose pas. Je me contente de reposer mon verre en prévision de la réaction du malotru rembarré dans ses 22 mètres.
Voire, je me détache très légèrement du comptoir ou de la table ou nous sommes installées pour anticiper le mouvement qu'il pourrait avoir.
Pas d'agressivité, ni de menace dans mon geste, c'est d'ailleurs imperceptible. Mais je suis sur mes gardes, connaissant ce genre de rassemblement post spectacle généralement très alcoolisé.
Gylehan : Trône de Fer

Verrouillé