OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Rassemblement des parties achevées de la chronique d'Iris dans l'univers des Ombres d'Esteren.

Une relique maléfique est convoitée par le Temple et un groupe de rebelles cherche à la détruire autant qu'à en apprendre plus sur ses pouvoirs dans un climat de guerre civile sur le point d'éclater en Gwidre.
Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 42503Message Cialf
20 janv. 2015, 22:14

Fin du voyage

La soirée se termine joyeusement, Becuma exécutant un pas de danse endiablé sur sa bonne jambe. Le barde Osden fait une petite démonstration au luth, Guria rappelle aux jumelles l'adresse de sa boutique à Ear Caladh, "Passez quand vous voulez". Sire Abhcan laisse un généreux pourboire, Otar et Osden des pourboires plus modestes mais convenables, le total sera partagé en trois (sauf complication).

Les jumelles peuvent planter la tente si elles veulent, mais Main-de-Fer a déjà sa chambre retenue au relais routier, à côté des écuries. Elle réquisitionne Becuma qui fait, à regret, ses adieux aux jumelles.

- Ça me chagrine de vous quitter... Nous avons eu des moments difficiles, avec mon fichu caractère, mais vous m'avez apporté beaucoup. Peut-être que nous nous recroiserons sur les routes. Pour le moment, je reste avec Main-de-Fer, j'ai promis de l'aider à faire sa paperasse. Elle en a tout un stock qui l'attend au relais, ça va être horrible... Moi qui voulais une mission à risque pour améliorer ma cote sur le marché des mercenaires... Ce sera pour plus tard.

Une accolade (pas sûr que Léorah apprécie), un biscuit à Mog (il apprécie), et elles se séparent.

Trois jours de détente

Détente très relative pour Becuma qui croule sous un monceau de paperasse. Elle dort à Rathadfirth, port d'attache habituel de Main-de-Fer, mais elle accompagne plusieurs fois sa patronne à Baldh Ruoch pour des visites aux guildes ou d'autres raisons.

Détente complète pour les jumelles. Si elles ont envie de visiter Baldh Ruoch, elles découvriront que la ville est sûre, mais très chère. Elles devraient avoir rendez-vous dans trois jours avec Lockhyel dans une auberge fréquentée par les varigaux, la Patte de Calyre. C'est dans un faubourg où on peut se loger pour pas trop cher.

Le barde Osden, accaparé par sa clientèle, n'est pas joignable. Le fleuve Donir, dans son cours inférieur, est boueux, assez pollué et pas idéal pour la baignade, mais il y a des promenades agréables aux environs. Il y a aussi pas mal de choses à voir en ville. A volonté.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3510
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 42548Message Amnèsya
21 janv. 2015, 22:30

La logistique, tant qu'elle decide de nous embarquer pour l'assaut de l’île du Calvaire, c'est généralement l'affaire de Leorah. Moi, je suis et tant que j'ai à manger, une couette et mon rebec, et mon lapin. - oui je suis une fille difficile!! - je suis partout chez moi du moment qu'elle est avec moi.

La scène des adieux, si elle reste chaleureuse pour ma part, est réduite au minimum. C'est la vie de mercenaire et ça me brise le cœur à chaque fois... Alors j'abrège.

" Prend soin de toi Becuma, et si tu passe par feireinn ear, écoute toujours le vent, peut être qu'il portera un jour ma mélodie..."

Je disais au revoir au autre aussi.

Pour Iontaise, je lui écrivit avec l'aide de ma soeur, sur un morceau de papier les parole de la chanson que je lui avait composée.
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 42550Message MeiYaw
21 janv. 2015, 22:45

La soirée est agréable et se déroule dans la bonne humeur. Chant, musique, danse, chacun s'amuse. De mon côté, je reste un peu en retrait. Je ne suis pas à l'aise avec le fait de dépasser l'aspect professionnel. Surtout avec des personnes que je ne reverrais plus. Les au revoir sont rapides. Je ne m'attarde pas. A l'approche de Becuma, je la laisse m'étreindre. Non pas que j'apprécie particulièrement cela, mais si c'est sa façon de faire... Je n'ai pas d'attache envers les autres mercenaires qui croisent mon chemin. Quelques soient les aventures que l'on traverse ensemble, je n'ai pas encore eu de véritable relation amicale qui se soit développée. Cette caravane ne fait pas exception.

Il est temps pour nous de trouver une nouvelle mission. J'ai dit à Serah que nous allions nous accorder deux ou trois jours de repos. J'ai sérieusement besoin de me vider la tête. Puis je me mettrais en quête d'un nouvel employeur.
Gylehan : Trône de Fer

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 42575Message Cialf
21 janv. 2015, 23:50

Dernière soirée

Iontaise est à peine visible pendant la fête, mais les jumelles savent sur quel bateau elle va s'embarquer avec sire Abhcan. Le temps d'écrire la chanson, ce qui leur demande tout de même un sérieux effort, elles arrivent juste pour remettre le papier à un matelot: "Ah, la fille avec des drôles de zyeux? Bon, je vais lui remettre." La péniche, faiblement éclairée par des lanternes, largue les amarres, les matelots appuient sur les gaffes pour la mettre dans le courant, et, au moment où elle commence à filer vers le milieu du fleuve, Iontaise émerge de la cale et fait signe aux deux sœurs en agitant le papier.

Au relais

Au bout de deux jours, Becuma a expédié une énorme pile de paperasse. Elle s'est un peu familiarisée avec les méthodes du commerce caravanier, et elle admet que Main-de-Fer, même si elle est grossière et forte en gueule, est une patronne efficace. Elle a aussi découvert un aspect inattendu de la vie de Main-de-Fer.

- Ouais, une vilaine grippe. Enfin, il est remis, maintenant, mais j'ai quand même une note à payer.

Main-de-Fer se gratte le menton avec sa prothèse, comme elle le fait quand elle réfléchit.

- Bon, il paraît que cette fichue conférence à l'autre bout du Donir va se finir bientôt et je vais pouvoir récupérer quelques-uns de mes mercenaires habituels. Pas trop tôt. Le recrutement à l'arrache, c'est mauvais pour les affaires. Dis, Becuma, tant qu'on y est, ça te dirait de rester dans ma prochaine caravane? Tu charcles à l'épée, tu fais du boulot propre en écriture. Tu en penses quoi?
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 42645Message Cialf
23 janv. 2015, 13:17

A la Patte de Calyre

L'auberge de la Patte de Calyre, dans les faubourgs de Baldh Ruoch, est connue comme le point de chute des varigaux qui font leur circuit en Reizh. Ils y viennent pour échanger les dernières nouvelles, préparer l'almanach qu'ils doivent sortir avant l'hiver, trinquer aux vieux souvenirs, aux morts sur les routes et à ceux qui sont vivants, eux aussi sur les routes. Le calyre grillé et la bière aident à se remettre en forme avant de reprendre le chemin, car les varigaux ne s'arrêtent jamais longtemps.

Bien d'autres gens passent par cette auberge: des marchands qui viennent déposer du courrier, des mercenaires en quête d'embauche, des étudiants sans le sou qui se font quelques daols en copiant des almanachs ou en rédigeant des messages. Tous les nerfs vibrants de la société reizhite passent par la Patte de Calyre.

"La disparition de la princesse de Seol, toujours aucune piste? - En Gwidre, ils recommencent à se taper dessus, la trêve n'a pas duré longtemps - Le festival de Faireann Ear, c'était comment? - Les musiciens étaient bons, même que le conseiller Ronan Kaereg a envoyé son chambellan pour en recruter un ou deux pour ses réceptions - Il veut toujours inviter Alana et Yasen à la même table? Je lui souhaite bien du plaisir..."

Les conversations se taisent un instant pour l'entrée de deux nouvelles venues: une femme forte et carrée, vêtue d'un cuir clouté, avec une main gauche en métal, et une femme plus maigre, les cheveux ébouriffés, une longue épée au côté. La première parle à mi-voix, mais même à mi-voix, son grondement est audible pour les trois ou quatre tables les plus proches.

- Bon, tu as bien réfléchi? Tu préfères gagner de la renommée ou je ne sais quoi? Tu vas te faire casser les jambes qui te restent, c'est tout.

- C'est tout réfléchi. Je te dois beaucoup et j'ai grandement appris avec toi, mais c'est mon chemin. Tu verras, il n'aura jamais reçu de plus belle lettre.

- Ouais... Avec les sottises que tu me fais écrire, je vais avoir l'air de quoi? Enfin, c'est payé, autant que ça parte.

La plus massive des deux femmes se tourne vers les tables des varigaux et crie à la cantonade:

- J'ai un paquet de courriers pour Kel Oëss, Taelwald et Farl. Qui va par là?

La femme maigre sourit silencieusement et cherche des yeux un tabouret libre...
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: OdE - Chap 9.01 - Lune de Lunasdal

Message : # 42677Message Cialf
23 janv. 2015, 23:17

Quelques jours plus tard, dans un moulin de village, quelque part entre Baldh Ruoch et Taelwald, un petit garçon de six ans reçoit une lettre d'une grosse écriture carrée. Il ne sait pas encore lire et il devra attendre le soir pour en connaître le contenu.
Au retour du printemps, Mère Ourse sortit de sa grotte pour aller chercher de la nourriture pour son petit ourson. En chemin, elle rencontra deux jumelles: l'une était une musicienne belle et douce comme une rose, l'autre une guerrière belle et tranchante comme un croissant d'argent. Elles l'accompagnèrent. En continuant leur chemin, elles rencontrèrent une chienne qui trébuchait sur toutes les racines, puis une chatte sauvage aux yeux fauves qui disparaissait et apparaissait quand on ne l'attendait pas. Elles accompagnèrent Mère Ourse.

Mère Ourse, c'est ta maman qui t'aime. Elle n'est pas là pour t'embrasser dans ton lit, mais ferme les yeux et tu les verras dans tes rêves. Dors bien, mon trésor.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Verrouillé