[Artland 1.2] - Chemins du Destin - II - Réalités (août)

Retour sur les aventures achevées en Artland
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16713
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Souris qui veut forcer le destin

Message : # 6400Message Iris
04 janv. 2012, 10:55

Asch était tout embarrassé d'une déclaration d'amour en public, se grattant l'arrière du crâne avec un petit sourire et une expression qu'il essayait de garder un peu digne et virile et au-dessus de ces doutes pour sa santé, hésitant entre lui dire qu'il ne s'inquiétait pas trop de ses limites, mais soucieux de ne pas lui faire de soucis, et puis tenté de la prendre dans ses bras pour baiser ses lèvres chéries et se rappelant qu'il était couvert de puces et que Lester était à côté... bref, un brin confus, très compliqué pour un cabot tout ça !

Cependant sur la suite, il était un peu plus sérieux, , il manifestait dans son regard concentré et sombre de nouveau sa force et sa détermination. Il considéra Séraphine qui portait une grande attention au chien, et se demanda si quelque part elle ne souhaitait pas qu'il y ait quelques problèmes pour que Peter Lester ait l'occasion de développer le lien entre eux, comme entre Annie et Cassis...

Après un silence :

" Bon, je poursuis l'espionnage ou bien on passe directement à l'action ? Lester, quand est-ce que tu veux causer à l'usurier ? Déjà, est-ce que tu veux vraiment t'en occuper ? Sinon j'y vais seul, parce que voilà, si t'as peur de représailles, passer un mec à tabac, y'a des chances qu'il ait envie de se venger, hein, pareil si tu le prives d'un paquet de fric qu'il convoite..."

" Souris, tu t'occupes de discutailler avec Bobby Brown, t'as son adresse. Si tu y vas de jour, le quartier craint pas trop. Évite les plus petites ruelles et pas de fringues voyantes, vas-y au plus sobre. De toutes façons, je serais dans les parages, si ça tournait mal, j'interviendrais. "

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
rolender
Jeune pousse
Messages : 285
Inscription : 01 mars 2011, 17:15
Localisation : Nice

Re: Chemins du Destin - II - Réalités

Message : # 6403Message rolender
04 janv. 2012, 21:38

- Hum... non, depuis la guerre, casser la gueule des gens, cela ne me dit vraiment plus rien, même si ce sont des salauds comme dans le cas présent. Je préfère sauver les gens, cela est plus dans ma nature. Par contre, si tu veux que j'assure tes arrières "comme dans le bon vieux temps", il n'y a pas de soucis Asch, tu peux compter sur moi.


- Par contre Séraphine, si tu vas parler à Bobby, cela n'empéchera pas sa bande d'"amis" de venir le harceler pour qu'il les aide pour le braquage. On est parti du principe que s'il les aide, c'est juste pour gagner de l'argent rapidement pour aider sa petite-amie. On en est pas totalement sûr. Peut-être que l'un de ces potes lui a juste dit : "t'es pas cap de le faire". Cela pourrait s'avérer aussi stupide que ça. Comme on ne connaît pas le caractère de Bobby, on ne peut pas encore statuer.

- Aussi, je serais d'avis pour que vous attendiez un peu avant d'aller le voir. Au moins voir si l'entrevue musclée d'Asch fonctionne bien, et qu'Asch essaie d'en apprendre un peu plus sur le dit Bobby, pour bien cerner le type de personne qu'il est.

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16713
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Oui, assure les arrières d'un gar qui régénère :-)

Message : # 6404Message Iris
04 janv. 2012, 22:00

Asch, taquin :

" Tu veux bien que je secoue un fumier comme un prunier ; tu veux bien voler à mon secours si ça tournait mal, mais pas te salir les mains directement, hein ? Bon, t'façon je comptais pas déléguer ça, t'inquiète.

" Par contre, euh... si quelqu'un court des risques en allant dans les Bas Canaux, c'est pas moi, c'est Souris, enfin Séraphine. Si tu veux venir avec nous deux, j'ai pas de soucis... enfin... tu arriveras à être discret dans ce type de coin ? Bon, t'es un homme, si tu décides un truc risqué, c'est pas à moi de te faire changer d'avis. "

" Le mieux donc, c'est que j'aille voir quand et quoi, comment. Je vous tiens au courant. "

" Autre chose ? Sinon, j'y retourne et je vous préviens, quitte à passer par un porteur si vraiment je peux pas venir en personne."

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
rolender
Jeune pousse
Messages : 285
Inscription : 01 mars 2011, 17:15
Localisation : Nice

Re: Chemins du Destin - II - Réalités

Message : # 6416Message rolender
07 janv. 2012, 13:08

- Bien, j'accompagnerais Séraphine puisqu'il semble que tu ne souhaites pas qu'elle aille seule voir Bobby... Mais après ton retour de l'entrevu avec l'usurier. Cela me semble toujours préférable. De tout de façon, il vaut mieux ne pas dire de bétises à Bobby, à savoir que l'on a réglé la situation de sa petite-amie si cela n'est pas effectivement le cas.

- As-tu une idée de combien d'argent il faudrait disposer afin qu'il lâche l'affaire ? Tu as dit la moitié de la somme, mais cela fait combien en fait ? Il faudrait peut-être se renseigner la dessus d'abord ? Je veux bien participer pour la somme, mais je ne suis pas très riche non plus. La municipalité n'est pas très généreuse aussi pour le gardiennage d'animaux que pour le salaire de pompier volontaire, malheureusement...

- Et que ferons-nous si l'usurier ne prend pas ta menace au sérieux ? S'il décide après coup de te doubler, de garder l'argent et de laisser la dette de la fille inchangée ? C'est une possibilité qu'il faudrait envisager...

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16713
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Asch dans ses mauvais jours ?

Message : # 6419Message Iris
08 janv. 2012, 10:51

Asch, avec un pragmatisme brutal :

" L'argent exact, faut que je me renseigne, je sais pas tout sur tout non plus. Je m'attends à un truc de l'ordre du millier de deniers, ou d'une poignée de millier de deniers, c'est pas monstrueux, mais ça pose des problèmes à ceux qui n'ont pas beaucoup..."
Encart de contexte a écrit :Catégories de revenus mensuels | Moyenne en deniers par catégorie | Appréciation
Rang 0 _______Moyenne à moins de 50._______Misère
Rang 1 _______Moyenne à 200 __________Pauvreté
Rang 2 _______Moyenne à 1 000 __________Classe moyenne
Rang 3 _______Moyenne à 5 000 __________Richesse
Rang 4 _______Moyenne à 25 000 ___________Grande richesse
Rang 5 _______Moyenne à +125 000 ________Extrême richesse

La pauvreté (200 deniers). La pauvreté peut être vivable avec un excellent sens de l’organisation, de l’épargne, une bonne santé, du talent pour tout fabriquer ou réparer soi-même. Dans ce cas, il est possible de mettre lentement un peu d’argent de côté pour améliorer sa situation, investir dans une petite affaire. En revanche, le même niveau de revenu peut être cauchemardesque quand les revenus du foyer sont dilapidés dans l’alcool et les jeux d’argent. Pour peu que la violence s’installe dans la maison, les enfants tendent à être déscolarisés, traînent en bande dans la rue, sont parfois formés par des plus grands à être pickpocket, ou sont entraînés dans des commerces sordides…

Classe moyenne (1000 deniers). Un revenu moyen peut correspondre à la vie confortable d’un célibataire qui sort régulièrement en ville ou à celle d’une famille avec trois ou quatre enfants et un parent âgé à charge, et dans ce cas la vie quotidienne tend à ressembler à une pauvreté bien organisée et un peu plus confortable. Il existe une grande diversité de situations au sein la classe moyenne, certains se sentent presque riches, d’autres accumulent les économies de bout de ficelle, par peur de la précarité ou pour s’offrir des vacances une fois par an des les Eisern ou les environs de Brillante, ou encore dans la famille, à la campagne, dans les Vallons Verdoyants.

(Je peux développer, là, c'est une évocation rapide des valeurs, en sachant que le denier est aligné sur l'euro, que les produits manufacturés coûtent plus cher car pas de délocalisation ni de taylorisation généralisée ; le repas le moins cher est à 1 denier ; le transport le moins cher est à 1 denier ; ...
" Si l'usurier n'est pas coopératif tu veux dire ? Oh, ben, facile, je saccage sa boutique, je lui casse quelques os... De toute façon une menace sans démonstration, ça n'a pas beaucoup d'effet dans ces quartiers. Tu crois quand même pas qu'on va prendre le thé avec lui ?!!"

... logiquement Lester devrait comprendre que la "menace" inclut quelques baffes & yeux au beurre noir...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
rolender
Jeune pousse
Messages : 285
Inscription : 01 mars 2011, 17:15
Localisation : Nice

Re: Chemins du Destin - II - Réalités

Message : # 6434Message rolender
14 janv. 2012, 17:00

- Bon, et bien on a qu'à faire comme cela. Asch, tu vas aller voir notre ami l'usurier et pendant ce temps on va essayer de travailler un peu notre discours envers Bobby.

- Séraphine, je n'ai pas très bien compris ton plan le concernant ? Qu'on lui dise qu'il n'y a plus de danger qui menace sa petite-amie, qu'il n'a donc plus de raison de voler... très bien. Cependant, il sera certainement amené à poser des questions compromettantes du genre : "qui êtes-vous ?", "comment savez-vous tout cela ?" ou bien "pourquoi l'avez-vous fait ?". Que comptes-tu lui dire exactement ? La vérité ou bien tu as une autre idée ? Rester énigmatique et ne pas répondre à ces questions ? Le baratiner en prétendant que nous faisons parti d'une organisation secrête gouvernementale... etc

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16713
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Séraphine, à toi de jouer

Message : # 6436Message Iris
15 janv. 2012, 21:06

Asch, haussant à peine les épaules avant de repartir :

" Bon, j'y vais, je vous laisse vous mettre d'accord sur ce que vous allez faire, moi, vous savez, j'ai tendance à préférer mettre les pieds dans le plat, y aller franchement et pas me casser la tête avec des mensonges ou des versions douteuses. T'façon, je suis pas bon menteur. Allez, on a assez causé ! "

" Amusez-vous bien !"

... et il repartit, disparaissant à un coin de rue en laissant Séraphine et Peter décider de leur stratégie et de quand aller trouver Rober 'Bobby' Brown...

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Kenny
Vénérable
Messages : 1964
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: Chemins du Destin - II - Réalités

Message : # 6440Message Kenny
16 janv. 2012, 10:01

Séraphine était très pensive, elle ne savais pas comment aborder les chose avec Robert Brown.
:"Bon, je ne sais pas comment m'y prendre avec Brown, de toute façon je ne le connais pas donc je ne sais pas comment il va réagir. Autant y aller maintenant. Nous verrons bien sur place. A quelle heure il est chez lui normalement ?"

...

Dès que nous savons à peu près l'heure, Séraphine se change pour une tenue grise foncé toute simple.
(Elle doit laisser Annie seule avec Cassis ?)
Nous nous dirigeons vers son domicile, peut être avec un bout du trajet en tram, et le reste à pied.
Mabrouk est avec nous ?

...
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16713
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Précisions

Message : # 6441Message Iris
16 janv. 2012, 10:35

Encart mémoriel de la page 5 a écrit :Il était tard déjà, la lumière déclinait quand Séraphine se fit siffler en passant dans le parc qui la menait chez elle. C'était Asch. Et il avait de nouveau des puces, bien sûr. A croire qu'elles étaient d'une fidélité, d'une loyauté indéfectibles. Il ne s'était manifestement pas lavé depuis qu'il était parti de chez elle, et c'était tout juste s'il ne semblait pas avoir dormi au milieu de détritus... c'était peut-être le cas ?
Le Rendez-vous "action" de Séraphine & Peter Lester allait vraisemblablement avoir lieu le lendemain matin, tandis que Cassis & Annie seraient à l'école, donc aucun problème significatif de surveillance. Au pire, il était toujours possible de demander aux concierge de l'immeuble de faire la garde d'enfant, la fonction de concierge étant multiforme : entretien, surveillance, récupération du courrier ou des paquets,... et donc en cas de souci, de retard d'un parent quand l'enfant revient de l'école, il est toujours possible de le retrouver chez les concierges.

En général Mabrouk accompagne Peter Lester, sauf quand ce dernier va dans un bâtiment administratif ou un grand magasin...

Le soleil se levant tôt en été, la promenade était claire et agréable, même les quartiers populaires étaient assez accueillants, toutes proportions gardées.

Renseignements pris, Séraphine & Peter apprirent que Robert Brown était avec sa copine Atoscha du côté d'un canal, un petit carré de verdure / friche pas loin.

... Et maintenant ?
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Kenny
Vénérable
Messages : 1964
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: Chemins du Destin - II - Réalités

Message : # 6476Message Kenny
23 janv. 2012, 11:52

Donc avec Peter nous cherchons le couple, Séraphine se rappelle surement de la photo de la jeune fille ?

S'ils trouvent le couple :
Séraphine s'approche avec douceur. Séraphine tend son empathie pour ajuster son discours.
"Bonjour, veuillez m'excuser de vous déranger. Vous ne seriez pas Robert Brown ?
Vraiment je suis confuse de vous aborder de la sorte, mais j'ai une requête à vous demander.
Comment vous dire, c'est assez délicat mais je vais commencer par le début.
Je me nomme Séraphine Uriel, et voici mon ami Peter. J'ai réalisé récemment une étude sociologique sur les boursiers et forcément votre nom est ressorti. Je comptais d'abord vous interviewer pour savoir comment vous aviez obtenu votre bourse et comment se passaient vos études mais une autre affaire m'est parvenue jusqu'aux oreilles. J'aimerai vous en faire part si vous le voulez bien, mais peut être voulez vous en parler ailleurs ?"
....
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Verrouillé