[Artland 1.2] - Chemins du Destin - II - Réalités (août)

Retour sur les aventures achevées en Artland
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Demi-épilogue

Message : # 6532Message Iris
27 janv. 2012, 22:11

Métajeu a écrit :Concrètement vos persos ne verront les résultats que dans les jours, mois qui suivent... En bref, je peux vous dire que votre approche n'a pas de raison de poser de problèmes. La seule question qui demeure en suspend est "qui a vu Asch ?" ... Mais ça, vous le saurez dans un prochain épisode !... :P

D'ici là, je vous invite à poster l'état d'esprit de votre personnage, ses projets, comment il voit la situation, ce qu'il envisage pour l'avenir, ce qu'il retire de cette étrange aventure...

Sitôt que vous serez prêts, je posterais un épilogue, après quoi bien sûr, vous pourrez ajouter encore une conclusion à vous ;) Dans tous les cas, si personne ne réagit, je bouclerais le tout dans la semaine tandis que vous démarrerez tranquillement le sujet de jeu suivant et que je mettrais vos fiches de perso à jour... ça va être marrant, vos versions sont pleines de trous et d'ancienneté !! :lol: Dès que j'aurais mis les choses au clair, je vous passe vos XP, j'ai essayé de faire une refonte / simplification de leur fonctionnement. L'idée directrice ? Vous ne gagner que sur ce qui vous marque, vous change. Ce principe devrait permettre de faire gagner plus aux débutants par exemple, et faire une évolution pépère pour les vieux de la vieille qui ont tout vu. Il y a dans tous les cas un socle commun de XP pour le scénario.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Kenny
Vénérable
Messages : 1954
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: Artland - Chemins du Destin - II - Réalités (août 1232)

Message : # 6588Message Kenny
30 janv. 2012, 10:24

Dans l'état, Séraphine ne sait pas si cela va réussir sur le long terme, et donc elle ne peut pas être totalement satisfaite.
Mais elle essayera de contacter la créature (ange ?) pour savoir si cela va aller dans le bon sens.
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Suite...

Message : # 6643Message Iris
02 févr. 2012, 17:49

Qu'allait-il advenir des deux jeune gens ? Robert 'Bobby' Brown et puis Atoscha ? Il faudrait des années pour se faire une idée de leur parcours et réellement mesurer l'impact de l'action de Séraphine & Peter, épaulés par Asch.

Quelques jours après qu'Asch fût revenu dans l'appartement de Séraphine, un article dans la presse signala un dramatique cambriolage. Une bande de jeunes des bas canaux avait essayé de s'introduire chez un riche antiquaire, mais avait été surprise par le propriétaire. Il s'en était ensuivi une bagarre et l'antiquaire avait été sérieusement blessé. Il avait été amené à l'hôpital, les médecins disaient qu'il était dans un état grave. Le bruit des coups de feu avait alerté les voisins et la police. Un agent en uniforme s'était lancé à la poursuite des cambrioleurs et avait été pour sa part légèrement blessé. La bande avait été arrêtée et ses membres attendaient leur procès depuis leur cellule.

...

En parallèle Séraphine tentait la nuit d'être plus à l'aise dans ses voyages oniriques, en attendant de reprendre contact avec "l'ange" ...
Métajeu a écrit :Il y a ici deux appels du pied pour introduire en jeu les premières manifestations de talents : boussole d'or et régénération extraordinaire ;)
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Kenny
Vénérable
Messages : 1954
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: Artland - Chemins du Destin - II - Réalités (août 1232)

Message : # 6684Message Kenny
10 févr. 2012, 11:19

Séraphine avait suivi l'affaire dans les journaux. Elle espérait que ce qui attendait les anciennes connaissances de Brown allait définitivement leur faire couper les ponds.

Dans son rêve, elle essaya par une sorte de prière de retrouver l'être qui lui avait confier l'avenir de Brown avec concentration et ferveur. Elle voulait lui demander d'abord si elle pouvait sauver l'homme qui avait été cambriolé et l'ancienne bande de Brown, car elle trouvait injuste le fait d'avoir su qu'ils allaient le faire et de n'avoir pas tenter d'aider tout le monde.

Si elle avait son aval, elle irait au chevet de l'antiquaire afin de prier pour son rétablissement. Ensuite elle irait voir les jeunes à la prison, pour savoir un peu leur état d'esprit. Si elle les jugeait apte à une réhabilitation, elle ferait en sorte qu'il trouve du travail à la sortie de leur peine, elle demanderait surement le regard de Brown sur ses anciens amis pour se faire une meilleure idée.
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Vers une conclusion ...

Message : # 6720Message Iris
12 févr. 2012, 21:46

Séraphine Uriel suivait les journaux... et pouvait découvrir avec une certaine tristesse que les membres de la bande dont avait fait parti Bobby Brown avait gravement blessé la personne qu'ils étaient venue cambrioler, ce qui est grave et leur vaudra assurément de la prison, ou un bannissement dans les colonies pour un certain temps, ou n'importe quelle autre peine visant à les éloigner et leur faire comprendre la leçon... et surtout à les neutraliser. En tous cas, Bobby Brown n'était pas prêt de revoir ses "amis" et il était très probable que les membres de la bande soient définitivement séparés les uns des autres.

Bobby Brown était pour sa part trop chamboulé pour se faire une idée lucide sur l'avenir de ses "amis" et sur l'état dans lequel ils sortiraient de prison. Si Séraphine voulait agir pour le mieux pour l'avenir, il faudrait plutôt voir avec les avocats de ces jeunes gens pour s'assurer qu'il suive leurs dossiers et fassent en sorte qu'ils bénéficient bien des programmes de réinsertion : formation professionnelle, prêt à taux réduit si projet, aide à l'installation, à la recherche d'emploi... La bonne nouvelle, c'était qu'en s'organisant bien avec le "système" elle n'aurait pas à s'en mêler de trop près..

.............................................

L'Ange... Séraphine devait être un peu au calme pour le chercher et il était difficile d'être sereine avec l'émotion, et puis à la maison, toujours de l'animation... Et un Asch qui lui coûtait en temps de sommeil, apparemment décidé à se rattraper des jours qu'il avait dû passer avec les puces... Mais avec un peu de persévérance, la médium apprentie spirite parvint effectivement à plonger dans les profondeurs du rêve.

Malheureusement, le temps, c'était ce qui manquait à l'Antiquaire blessé ! Comme les réponses célestes tardaient à venir, Asch, pragmatique, suggéra à Souris Chérie d'aller directement voir le bonhomme à l'hôpital, en douce, et le voir. Il l'y aiderait, en faisait diversion, ou bien en lui faisait escalader la façade, fonction de la disposition des lieux. Fort heureusement pour le duo, la surveillance n'était pas spécialement intensive et il n'était pas trop difficile de se faufiler jusqu'à la chambre du patient.

Là, elle put se recueillir un long moment près du vieil homme et prier pour son rétablissement, longtemps, dans le calme et le silence de la nuit... ne comprenant pas tout de suite que son vœu prenait une forme concrète, une lumière bleutée, légèrement scintillante, qui poussaient les plaies à cicatriser pratiquement à vue d'oeil... La respiration de l'antiquaire était plus calme et profonde, il semblait aller beaucoup mieux. Si elle persévérait elle avait l'impression qu'elle pouvait le remettre complètement sur pied, ce qui vaudrait assurément un article dans la presse... et puis il n'y avait pas d'urgence, à présent, il sortirait de l'hôpital d'ici une poignée de jour, probablement sans séquelles physiques.

Toute la question était donc de savoir : Séraphine tenait-elle à guérir entièrement la victime et risquer d'attirer l'attention ou bien le remettre sur la voie de la rémission, plus discrètement ?

.............................................
  • traverser la couche des rêves superficiels, les plus étroitement liés à la journée passée et à l'activité physiologique du corps (sensation de froid, digestion...). Ces rêves-là étaient chaotiques, absurdes, vains ou répétitifs...
  • traverser la couche des rêves profonds, ceux qui sont liés à l'inconscient, à l'état profond de l'être, ses désirs enfouis, ses aspirations, ses craintes... mais aussi les processus de mémorisation ou de création ou de recherche.
  • enfin parvenir dans le rêve clair. Il s'agissait de voyager dans le monde onirique, dans les grandes étendues de l'astral, d'une île onirique à l'autre, d'une conscience ou d'une structure chimérique à une autre, voire aller dans les limbes, dans les royaumes des morts, ou au contraire, dans les terres crues des esprits sauvages, ou encore plus loin, vers les lumières célestes, ou les sombres rivages mystérieux du Léthé, le fleuve de l'oubli, ou du Styx, le fleuve du destin par inertie...
A l'issue de plusieurs essais, Séraphine commençait à reconnaître tel ou tel forme de rêve... C'était encore balbutiant, elle pouvait raisonnablement penser qu'il faudrait quelques mois pour être à l'aise. Une nuit cependant, elle se retrouva dans un paysage radieux, une aube rose et dorée, des vallons, des rivières et des brumes, ... avec celui qu'elle désignait comme l'Ange. Il ne s'exprimait pas tout à fait par mots, aucune entité dans les mondes spirituels n'utilise d'ailleurs vraiment de mots articulés, plutôt d'émotions que l'esprit, la conscience traduit en mots... Ce qui présente l'intérêt de pouvoir causer à une personne dans n'importe quelle langue de cette façon. En revanche, c'était plus long et intense que les seuls mots.

Tandis que le contact s'établissait, l'impression de proximité augmentait et la sensation de "mots" devenait plus claire, permettant à Séraphine de dialoguer.

Il était heureux que Séraphine ait pris cette affaire à cœur et qu'elle ait pu lui donner une issue favorable. Il acceptait le choix de la jeune femme d'aller sauver l'Antiquaire et était d'avis qu'elle n'avait pas à lui demander d'autorisation pour agir.

" Tu es en train d'apprendre des dons surnaturels, légendaires. Ils sont de l'énergie du Styx, du courant d'inertie, ou plus exactement, ils sont susceptibles de le courber, de le canaliser, c'est pourquoi on les appelle aussi des dons héroïques, les héros étant ceux qui se jouent du destin ou le crée."

" D'ailleurs ton ami le maître-chien est capable de même."
Métajeu a écrit :Le Joueur a oublié de boucler les stat' de son perso et donc les efficiences ;) (http://www.darkrunes.com/fortuna-impera ... =197#p6554). Pour les capacités légendaires, c'est dans... légende qu'il faut mettre des points :P
...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Kenny
Vénérable
Messages : 1954
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: Artland - Chemins du Destin - II - Réalités (août 1232)

Message : # 6724Message Kenny
13 févr. 2012, 10:29

Séraphine ne tenait vraiment pas à provoquer un miracle sachant que de tels évènements provoquaient souvent une large médiatisation. Dès qu'elle vit que la respiration était devenue régulière, elle pensa que cela suffisait. Elle repartit avec Asch.

Avec l'Ange, elle ne savait pas trop comment si prendre pour qu'il lui réponde clairement, mais elle lui demanda comment elle saurait que ces actions allaient faire le bien, elle lui demanda en quelque sorte de la guider...
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Guide

Message : # 6727Message Iris
13 févr. 2012, 18:24

Ange, presque pas perplexe (il est au-dessus de ça, bien sûr !) :

" Comment savoir si une action est bonne ? Si elle est juste ? "

" Il y a là souvent deux attitudes distinctes. Certains défendent l'idée que viser le bien permet d'agir avec justesse, mais souvent ils glissent vers une tendance à considérer que la fin justifie les moyens... sans compter que la certitude d'avoir raison induit des attitudes rigides, des incapacités à s'adapter, à accepter le changement, la différence, la nouveauté, l'inattendu. "

" Comment savoir si nos actions sont bonnes si la seule poursuite du but d'un bien souverain n'est pas un moyen sûr d'y parvenir ? Est-il possible d'agir bien simplement en se concentrant sur les moyens plutôt que la fin ? Mais cette attitude n'implique-t-elle pas trop de naïveté ? Et par là, celui qui agit toujours avec générosité, sincérité, bonté, ne risque-t-il pas d'attirer la malveillance et la cupidité ? "

" Il faudrait de nombreuses nuits pour aboutir à trouver une solution, et il ne serait même pas certain que nous parvenions à une vérité absolue sur l'agir juste."

" Concentre-toi, regarde en toi, tâche d'agir de manière à n'avoir ni remords, ni regrets. Fais en sorte que tu puisses accepter tes éventuelles erreurs et accepter aussi que tu ne peux pas tout maîtriser. "

" Je resterai toujours à ton écoute, demande-moi et je te répondrais de mon mieux."


...

Kenny
Vénérable
Messages : 1954
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: Artland - Chemins du Destin - II - Réalités (août 1232)

Message : # 6739Message Kenny
14 févr. 2012, 10:12

Séraphine remercia l'Ange et retourna à la dure réalité du monde...Elle ouvrit les yeux sur son compagnon et lui glissa un baiser dans le cou en ce blottissant contre lui et sa douce chaleur...
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

La dure réalité ?

Message : # 6741Message Iris
14 févr. 2012, 10:24

... Séraphine avait une notion un peu ... particulière de ce qu'est la dure réalité... Son amant tout passionné ? enfin, là, surtout endormi et grognant vaguement par réflexe avant de la prendre dans ses bras et de replonger dans un sommeil profond et dénué de considérations métaphysiques.


... Zzzzz ...


Une histoire qui démarrait par un rêve et s'achevait... en dormant...


...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Verrouillé