[Warhammer - Chapitre 4.1] Un nouveau départ

Mémoire de la campagne | MJ Thalgrim
DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: [Warhammer - Chapitre 4.1] Un nouveau départ

Message : # 16524Message DukeTogo
08 mai 2013, 14:50

Gobsama a écrit : A un moment où il se trouve seul avec Kharas.

Tancrède avait enfin réussi à trouver un instant seul avec le nain, il l’avait senti préoccupé depuis leurs retrouvailles et s’inquiétait un peu pour lui. Il souhaitait lui demander de rester si cela était possible afin de l’accompagner, lui et la relique jusqu'à Altdorf quand le moment serait venu :

Je ne sais pas quels sont tes projets pour la suite, mais si tu as quelques jours devant toi ça me ferait vraiment plaisir que tu restes si tu peux bien sur…
En plus avec cette histoire d’icône de Sigmar à ramener à Altdorf et tous ces cultistes qui la veulent,, j’avoue que savoir ta hache dans les parages me rassurerait.
Et puis si tu restes peux être te décideras-tu enfin à me dire ce qui te tracasse, j’ai l’impression que les dernières années t’ont vraiment marquées…

(Détailles à suivre sur la relique en question dans conversation futur…)..
"Ah mon gaillarrrd, j'ai prrris malgrrré moi un coup de vieux que je pensais pas à ce point possible..."

Se faisant un peu prier, Kharas raconte à son ami les horreurs de l'effroyable guerre, terriblement longue et éprouvante. (cf BG du personnage pour comprendre). C'était troublant de voir le fier et truculent nain évoquer avec gravité les cadavres enjambés, les actes vain de bravoure, les quelques victoires et les nombreuses défaites. La coalition du bien avait fini par remporter l'ultime combat mais à un prix trop élevé.

"Tu vois, je pourrrais... Ou plutôt, je devrrrais rrrentrrrer chez les miens, l'honneurrr grrrandi mais je n'ai pas le coeurrr à fêter ma gloirrre surrr le souvenirrr d'un pays trrransforrrmé en cimetièrrre... Je suis las de fairrre semblant."

"Tancrède, je... Non, rien
."


Le regard vide, Kharas but une grande gorgée de sa gourde d'alcool macéré avant de gonfler ses joues et de faire des gros yeux. Puis il souffla fort, projetant une brume qui fit briller sa barbe puis la table et le parquet.

"Escorrrter entrrre milles dangers une rrrelique de Sigmarrr? Ma gloirrre est assurrré, hahahaha!"

Organiser un rendez-vous martial quotidien était une très bonne chose. Le nain se fichait de savoir où ils s'entraîneraient, que ce soit dans une courette isolée ou devant un public de fortune.
Dans cet exercice, Kharas ne ménageait pas le sigmarite qui s'avérait un courageux combattant, avec du cœur, du souffle et de la ressource. Tancrede dût subir des quolibets, des assauts traîtres et retors. Rien a voir avec les entrainements de combat rangés au temple...
"et bah quoi? Dis toi bien que quand un gars veut te tuer, il te demande pas si la fourrrchette se met à drrroite ou à gauche. La camarrrederrrie, l'honneurrr, ça serrrt à que dalle pourrr sauver sa peau. Debout et bats-toi pourrr de vrrrai, feignasse!"
Parfois tenté de céder à la colère, il savait que les moqueries du nain étaient surfaites.
Même quand parfois il prenait le dessus, le 13eme Bouclier lui refusait tout compliment.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Gobsama
Vénérable
Messages : 1112
Inscription : 27 nov. 2012, 17:34
Localisation : Montrouge

Re: [Warhammer - Chapitre 4.1] Un nouveau départ

Message : # 16691Message Gobsama
10 mai 2013, 15:00

Romen et Erwin :

(Plusieurs interactions potentielles en suspend (cf mon précédent post)
A part ça Tancrède leur souhaitera bon voyage et leur dira de ne pas hésiter à venir le voir au temple de Sigmar à Altdorf si leurs pas les mènent jusqu’à la capitale…

Alexia :

Ignorant tous des cauchemars d’Alexia, Tancrède fût heureux d’apprendre qu’elle était revenue, cependant il ne savait pas trop comment se comporter avec elle, il décida donc de lui laisser l’initiative pour de futures interactions mais sans pour autant être hostile. Bref s’il la croise il dira bonjour, au revoir, merci…etc, le tout sur un ton cordial, mais n’initiera pas de conversation..

Jill

Pour lutter contre ses cauchemars, Tancrède s’ astreint à de nombreuses prières pour retrouver un semblant de paix intérieure, et raffermir sa volonté.
Cependant, chaque fois qu’il croisait Jill , il ne pouvait s’empêcher de repenser aux cauchemars la mettant en scène… il l’écoutait cependant patiemment se plaindre de l’inertie du système, Jill était une idéaliste, mais c’est en partie ce qui faisait son charme. Cependant la jeune Mage Céleste n’eût probablement pas de mal à voir vu son grand sens de l’observation la fatigue de Tancrède et peut-être remarqua-t-elle également le regard étrange, plein de soulagement qu’il posait sur elle quand il la retrouvait (rassuré qu’elle soit toujours en vie).
Il était heureux d’apprendre (probablement via Jill) qu’Alleta s’intégrait bien dans son nouveau travail.
Jill a écrit : Notamment donner des nouvelles d'Alexia
HRP : Peux tu détailler ce que tu dis et ce que tu ne dis pas sur son sujet…
Jill a écrit : " Tu veux peut-être que je jette un œil à la fameuse vilaine relique ?... même si je n'ai pas de plan particulier... à part la regarder sous toutes les coutures avec vision des vents de magie et comparer avec le peu que j'ai pu apprendre..."
Tancrède hésita un instant avant de répondre :
Et bien si ça ne te dérange pas cela pourrait en effet m’aider. J’ai fait des recherches et ai obtenu quelques résultats dont je te parlerais, mais je préférerais que tu l’observes avant que je t’en dise plus histoire de ne pas influencer ton jugement sur l’objet.


Kharas :
Narrateur a écrit : Il n'eut guère le loisir de s'entrainer régulièrement avec Kharas.
Les taches du temple et ses recherches l’accaparaient tellement que Tancrède était loin de pouvoir s’entrainer avec son ami autant qu’il l’aurait voulu. C’est donc avec bonheur qu’il accueillit l’une des rares séances d’entrainement avec le nain dans une arrière-cour du temple. Cela lui faisait du bien l’espace d’un instant de ne penser à rien d’autre qu’a l’instant, frapper, parer, parer encore, dévier…
Kharas était un redoutable guerrier, et devait probablement être familier du style bouclier marteau très en vogue dans son peuple et utilisé par Tancrède, ce qui faisait du nain un partenaire d’entrainement particulièrement efficace et exigeant.
Cependant malgré ses efforts il ne pouvait prendre le dessus, en dépit les commentaires du nain qui le piquait au vif, il était tout bonnement trop fort pour lui…. de plus il avait de plus en plus de mal à cacher sa fatigue. Les dernières nuits peuplées de cauchemars n’avait apporté que peu de repos à l’initié…

*********************************

Installé après l’entrainement sur les marches du temple avec Kharas, Tancrède fût touché par les confidences du nain et l’écouta raconter son histoire sans l’interrompre, ce contentant de hocher la tête de temps en temps conscient de la confiance qu’il lui témoignait en s’ouvrant ainsi à lui.
Kharas a écrit : "Tancrède, je... Non, rien."
Sur un ton compatissant et encourageant à la foi
« Tu es sûr ?…n’hésites pas à me dire ce que tu as à dire, ça te fera surement du bien de sortir tout ça… mais si tu préfères remettre ça à plus tard… »

L’initié lui raconta en retour son propre périple et le village dévasté qu’il avait trouvé (cf BG) . Mais une foi son histoire terminée sa voix vibrait d’une colère contenue.
« Ces monstres doivent payer pour ce qu’ils nous ont fait traverser… ils s’attendent surement à ce que les peuples du vieux monde baissent les bras, affaiblies par tant d’horreurs, mais ils se trompent, tant qu’il y aura des gens courageux comme toi pour se dresser face à eux, l’empire de Sigmar et ses alliés continueront de leur faire payer chaque tentative d’agression par un prix du sang tellement exorbitant qu’ils finiront bien par nous laisser en paix et retourner s’entre déchirer dans le nord d’où ils viennent... et la prochaine foi je compte bien être à tes côtés. »

Kharas pu réaliser que le jeune avait lui aussi changé. Il n’avait probablement jamais entendu Tancrède parler sur un ton aussi résolu, et avec autant de conviction et pouvait aisément sentir une volonté de fer derrière les propos du jeune initié qui ajouta :

« Tous les sacrifices que tu as faits et auxquelles tu as assisté n’ont pas été aussi vain que ce que tu penses. « Regarde cette femme et son bébé qui traversent la place »
dit-il en attirant l’attention du nain sur une jeune mère berçant amoureusement son enfant :
« Regarde la manière dont elle le couve d’un regard bienveillant, on peut sentir l’amour inconditionnel qui les lies. Si toi et ceux qui se sont battu vous aviez baissé les bras, ce bébé serait certainement mort, sa mère probablement morte également, ou esclaves sexuelle de ces monstres, mais il n’en est rien. La vie reprend doucement son cours et s’ils vivent encore c’est en partie grâce à toi et à tous ceux qui se sont sacrifiés pour leur permettre de vivre…
Kharas a écrit : "Escorrrter entrrre milles dangers une rrrelique de Sigmarrr? Ma gloirrre est assurrré, hahahaha!"
Tancrède accueillit la réponse de Kharas avec un grand sourire

« Je n’en attendais pas moins de toi, il faut cependant que je t’en dise plus sur cette relique, histoire que tu saches où tu vas mettre les pieds avant de t’engager. »

Le père supérieur qui a été tué ici avait commencé des recherches. I
l semble s’agir d’une relique datant la période de la précédente Grande Invasion du Chaos, qui remontait à un peu plus de deux siècles à l’époque de l'ascension de l’empereur Magnus le Pieux.
Deux textes semblent y faire allusion :
Le premier, qui provient d'un ouvrage sigmarite, relatait comment un prêtre anonyme avait, grâce à la puissance de sa foi, ordonné à des statues ou des armures de s'animer pour combattre au nom de Sigmar, le transformant ainsi en de véritables avatars du dieu. À chaque fois, ses ennemis avaient été frappés de terreur en étant ainsi témoin de la puissance du protecteur divin de l'Empire.
L'autre texte parlait visiblement de la même chose, mais était issu d'un obscur traité d'histoire, et se basait vraisemblablement sur le témoignage d'un individu moins religieux, peut-être un mercenaire. Celui-ci mettait l'accent sur le médaillon que portait le prêtre, et qu'il brandissait devant lui en psalmodiant pour commander à des sortes de statues de métal. Là où les écrits sigmarites parlaient de miracle divin, le témoignage du soldat évoquait plutôt de la sorcellerie, et insistait sur le feu infernal qui semblait brûler dans les yeux des statues, ainsi que sur la froideur méthodique et inhumaine avec laquelle elles massacraient leurs ennemis. D'ailleurs, si le texte religieux ne parlait que de la terreur ressenti par les ennemis, ce second texte indiquait que les soldats accompagnant le prêtre semblaient tout autant admirer que craindre les statues, et qu'il était impératif de ne pas se trouver sur leur chemin lorsqu'elles avaient commencé leur sinistre besogne.

Quoiqu’il en soit il ne faut absolument pas qu’un tel objet puisse tomber aux mains du chaos.

Il semble que le père supérieur avait un contact à Altdorf, un érudit qu’il appelait Maitre Heinz Klimdt, et avec qui il correspondait régulièrement.
J’envisage une foi sur place d’aller le consulter...

Qu’est-ce que tout cela t’inspire ?

Puis il conclut sur un ton taquin :
Alors toujours partant pour venir de fourrer dans les ennuis jusqu’au cou avec moi ?

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16212
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Quelques réponses...

Message : # 16692Message Iris
10 mai 2013, 15:41

Tancrède a écrit :Jill

Pour lutter contre ses cauchemars, Tancrède s’ astreint à de nombreuses prières pour retrouver un semblant de paix intérieure, et raffermir sa volonté.
Cependant, chaque fois qu’il croisait Jill , il ne pouvait s’empêcher de repenser aux cauchemars la mettant en scène… il l’écoutait cependant patiemment se plaindre de l’inertie du système, Jill était une idéaliste, mais c’est en partie ce qui faisait son charme. Cependant la jeune Mage Céleste n’eût probablement pas de mal à voir vu son grand sens de l’observation la fatigue de Tancrède et peut-être remarqua-t-elle également le regard étrange, plein de soulagement qu’il posait sur elle quand il la retrouvait (rassuré qu’elle soit toujours en vie).
Il était heureux d’apprendre (probablement via Jill) qu’Alleta s’intégrait bien dans son nouveau travail.
Jill a écrit : Notamment donner des nouvelles d'Alexia
HRP : Peux tu détailler ce que tu dis et ce que tu ne dis pas sur son sujet…
Bavardage de Jill, en vrac, morceaux choisis :

" Et puis Alexia a de nouveau des cauchemars... Oui, elle en a toujours eu... bah, c'est quelqu'un de compliqué et tourmenté... j'espère que Mage gris lui réussira et lui permettra de démarrer vraiment une nouvelle vie... Enfin là, c'était bien gratiné, elle m'a même appelé dans son cauchemar... je ne m'y a attendais pas... ça me console un peu de la quasi impossibilité de dormir à côté d'elle tant elle était agitée... du coup, suis descendue faire une tisane pour elle et j'ai dû la veiller plus ou moins... " *bâillements*

" T'as pas l'air frais non plus..."

" Enfin pour ses cauchemars ça va un peu mieux... ça s'est arrêté assez brutalement en fait... j'y comprends rien... J'ai essayé d'en savoir un peu plus sur le contenu de ses cauchemars, mais bon, c'est Alexia, hein, avoir des infos sur ce qui la turlupine, c'est pas gagné... Cette histoire de monstre tourmenteur, ça me paraissait intéressant... Pff... tous ces gens qui font des cachotteries... Tiens, c'est comme le conseil de la ville qui veut pas parler de ses hommes-rats, façon, genre, si on ne regarde pas le problème, il n'existe pas ?"...
Tancrède a écrit :
Jill a écrit : " Tu veux peut-être que je jette un œil à la fameuse vilaine relique ?... même si je n'ai pas de plan particulier... à part la regarder sous toutes les coutures avec vision des vents de magie et comparer avec le peu que j'ai pu apprendre..."
Tancrède hésita un instant avant de répondre :
Et bien si ça ne te dérange pas cela pourrait en effet m’aider. J’ai fait des recherches et ai obtenu quelques résultats dont je te parlerais, mais je préférerais que tu l’observes avant que je t’en dise plus histoire de ne pas influencer ton jugement sur l’objet.
" Comme tu veux."

Haussement d'épaules... et en avant pour l'examen... (MJ...)
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Réponse à Tancrède.

Message : # 16707Message Maëlys
10 mai 2013, 23:07

Attablés à l'auberge, Romen continuait sa discussion avec Tancrède.

"Nous allons visiblement tous dans la même direction, et comme je le disais je me voyais mal prendre tranquillement le bateau alors qu'un homme seul allait à la rencontre d'une bande de criminelles."

Un instant Romen hésita avant de répondre puis lui dit :

"Que l'on ai la même route ne veut pas toujours dire que vous embrassiez la même quête que moi. Dans tous les cas, si l'on peut partir ensemble, votre présence est la bienvenue, même si Jill n'a pas la meilleure forme."

Puis répondant à ses autres questions :

"Lorenz... je n'en ai que de vagues souvenirs mais les personnes que j'ai croisé lors de mon chemin m'ont permis d'affiner. Pour son physique, c'est un homme d'environ 5 pieds de haut, aux cheveux bruns. La seule chose qui le dénote est une cicatrice qui lui court le long du visage, de la mâchoire à la pommette..."

En finissant sa phrase, il se perdit quelques instants dans une rêverie.

"Holzfällendorf, je dois avouer que je connais pas du tout. Pour ma part, je viens de Carroburg, le Reikland est juste de l'autre côté de la rive mais je n'ai guère eu l'occasion d'y aller."

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: [Warhammer - Chapitre 4.1] Un nouveau départ

Message : # 16854Message DukeTogo
15 mai 2013, 22:27

Gobsama a écrit :
Installé après l’entrainement sur les marches du temple avec Kharas, Tancrède fût touché par les confidences du nain et l’écouta raconter son histoire sans l’interrompre, ce contentant de hocher la tête de temps en temps conscient de la confiance qu’il lui témoignait en s’ouvrant ainsi à lui.
Kharas a écrit : "Tancrède, je... Non, rien."
Sur un ton compatissant et encourageant à la foi
« Tu es sûr ?…n’hésites pas à me dire ce que tu as à dire, ça te fera surement du bien de sortir tout ça… mais si tu préfères remettre ça à plus tard… »
Le nain hésita un moment, les yeux perdus dans le vague avant de murmurer avec une infinie tristesse.

"Et me couvrir de honte à tes yeux..."

Tancrède comprit qu'il était vain d'insister pour le moment et eut l'intelligence de changer de sujet.
Gobsama a écrit : L’initié lui raconta en retour son propre périple et le village dévasté qu’il avait trouvé (cf BG) .
Kharas a écrit : "Escorrrter entrrre milles dangers une rrrelique de Sigmarrr? Ma gloirrre est assurrré, hahahaha!"
Tancrède accueillit la réponse de Kharas avec un grand sourire

« Je n’en attendais pas moins de toi, il faut cependant que je t’en dise plus sur cette relique, histoire que tu saches où tu vas mettre les pieds avant de t’engager. »

"Qu’est-ce que tout cela t’inspire ?
Puis il conclut sur un ton taquin :
Alors toujours partant pour venir de fourrer dans les ennuis jusqu’au cou avec moi ?
"Si la merrrde pouvait s'arrreterrr à mon nombrrril, j'aime autant. Hahaha!!! Bien sur. Tu crrrois p'tet que tu vas écrrrirrre ta légende tout seul, môssieu? Hahahaha !!!"

Kharas profitait sans problème de vivre au frais de la princesse, au plutôt des largesses obtenus par ses compagnons.
Il lui avait semblé que Jill et Tancrède avait parlé au croque-mort et au cure-dent...
Hmm... avec un peu de chance, il n'aurait pas à les revoir.
HRP : :mrgreen: Kharas est rancunier niv 2
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Gobsama
Vénérable
Messages : 1112
Inscription : 27 nov. 2012, 17:34
Localisation : Montrouge

Etats d'âme, cauchemars et relique

Message : # 16872Message Gobsama
16 mai 2013, 16:47

Romen

A l’auberge :

« Ça ne m’étonne pas que personne n’en ai entendu parler, ce n’est qu’une toute petite communauté perdue dans les bois qui ne doit probablement plus exister après les événements récents… »

La voix de Tancrède se fit plus grave et basse sur la fin de sa phrase…
Tancrède sentait bien que c’était la vengeance qui guidait Romen dans sa quête, ayant vu à quel point cela avait obnubilé Jill, il ne pouvait qu’imaginer le vide dans la vie du jeune bretteur une foi que celui-ci aurait accompli la vengeance qui avait occupé toute la place dans sa vie depuis si longtemps
Il demanda avec gentillesses à Romen

"Et que feras-tu une foi ce fameux Lorentz mis hors d’état de nuire ?"



****

Jill :

Tancrède regardait Jill lui raconter ses interminables tracas, réalisant que si les cauchemars l’affectaient autant, c’est qu’il tenait plus que ce qu’il pensait à la jeune fille aux yeux bleus qui lui faisait face. Il repensa à tout ce qu’ils avaient traversé ensemble en à peine quelques jours et se souvint de l’incroyable émotion qui l’avait saisi au moment où il l’avait vu tituber en arrière le carreau d’arbalète ficher dans son côté. Il avait alors cru qu’elle allait mourir empoisonnée et il avait compris alors qu’il tenait à elle plus qu’a une simple compagne de voyage. Il aimait être avec elle…C’est pourquoi il n’hésita pas à proposer :
« Si tu veux qu’on reprenne nos petits cours de théologie un de ces jours n’hésites pas à venir me voir »

Cependant et bien malgré lui, avoir passé la nuit avec la ténébreuse brune avait créé un lien entre eux aussi étrange soit-il… et Tancrède, ayant été témoins pendant cette nuit de la folie qui couvait en elle, ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter un peu pour elle. Il avait du mal à mettre un mot sur ce qu’il ressentait pour elle… Il se demanda ce que seraient leurs relations s’il arrivait à la faire redevenir la jeune femme douce et fragile qu’il avait entraperçu haletante, les yeux mi-clos avec un vague sourire aux lèvres…
Revenant brusquement au présent face aux yeux bleus qui le fixaient il dit :
« Tu dis qu’elle a toujours fait des cauchemars ? On dirait bien que sa vie n’a pas toujours été simple et que son passé ai laissé quelques traces. Tu en sais plus sur ce qui à pu l’abimer comme ça ? T’a-t-elle dit ce qu’elle avait fait la journée où elle à disparu ? »

Le récit de Jill concernant les cauchemars d’Alexia vint renforcer les soupçons de Tancrède sur le lien des cauchemars avec la relique.
« Tu dis qu’elle va mieux…. Depuis quand ? »
Jill a écrit :" T'as pas l'air frais non plus..."
Il lui répondit avec un pal sourire :
"On va dire que mes journées sont bien remplies et que je ne dors pas très bien moi non plus…"

Puis ayant laissé Jill observer la relique :
"Alors ? Tu m’avais dit dans les ruines que dans mon paquetage j’avais un objet qui dégageait une lueur noire, qui était celle des vents indifférenciés qu'utilise le Chaos. Peux-tu me confirmer qu’il s’agit bien de cet objet ?"

Dans l’hypothèse très probable où Jill confirme Tancrède lui raconte ce qu’il a découvert sur la relique : (honteux copié collé :oops: )
Le père supérieur qui a été tué ici avait commencé des recherches. I
l semble s’agir d’une relique datant la période de la précédente Grande Invasion du Chaos, qui remontait à un peu plus de deux siècles à l’époque de l'ascension de l’empereur Magnus le Pieux.
Deux textes semblent y faire allusion :
Le premier, qui provient d'un ouvrage sigmarite, relatait comment un prêtre anonyme avait, grâce à la puissance de sa foi, ordonné à des statues ou des armures de s'animer pour combattre au nom de Sigmar, le transformant ainsi en de véritables avatars du dieu. À chaque fois, ses ennemis avaient été frappés de terreur en étant ainsi témoin de la puissance du protecteur divin de l'Empire.
L'autre texte parlait visiblement de la même chose, mais était issu d'un obscur traité d'histoire, et se basait vraisemblablement sur le témoignage d'un individu moins religieux, peut-être un mercenaire. Celui-ci mettait l'accent sur le médaillon que portait le prêtre, et qu'il brandissait devant lui en psalmodiant pour commander à des sortes de statues de métal. Là où les écrits sigmarites parlaient de miracle divin, le témoignage du soldat évoquait plutôt de la sorcellerie, et insistait sur le feu infernal qui semblait brûler dans les yeux des statues, ainsi que sur la froideur méthodique et inhumaine avec laquelle elles massacraient leurs ennemis. D'ailleurs, si le texte religieux ne parlait que de la terreur ressenti par les ennemis, ce second texte indiquait que les soldats accompagnant le prêtre semblaient tout autant admirer que craindre les statues, et qu'il était impératif de ne pas se trouver sur leur chemin lorsqu'elles avaient commencé leur sinistre besogne.

Quoiqu’il en soit il ne faut absolument pas qu’un tel objet puisse tomber aux mains du chaos.

Il semble que le père supérieur avait un contact à Altdorf, un érudit qu’il appelait Maitre Heinz Klimdt, et avec qui il correspondait régulièrement.
J’envisage une foi sur place d’aller le consulter...

Qu’est-ce que tout cela t’inspire ?



Kharas / Jill

Concernant la visite chez l’orfèvre, Tancrède restait intrigué par le fait que l'effigie de Sigmar était un peu abîmée sur les bords, comme si quelqu'un avait cherché à enlever l'icône de sa châsse faisant levier avec une petite lame. Il voulait la faire examiner par un expert pour savoir si selon lui la châsse de la relique était celui d’origine ou s’il avait été ajouté après.
Il convie Kharas et/ou Jill en fonction de leurs disponibilités à se joindre à lui tout en leur expliquant sa démarche.

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: [Warhammer - Chapitre 4.1] Un nouveau départ

Message : # 16873Message Maëlys
16 mai 2013, 17:04

Tancrède

"Je croyais pourtant qu'ils n'étaient pas autant descendu au sud ? Tu penses que ta communauté aurait été affecté par ce qui s'est passé les dernières semaines ?"

Puis il fronce les sourcils à la mention de son avenir, à vrai dire il n'en savait pas grand chose. Pris dans la discussion, il se lança :

"A vrai dire, je ne sais pas encore... Peut-être reprendre ma vie là où elle s'était arrêtée, à moins que je trouve un autre destin plus... noble pour ce que sera la suite de ma vie.
Enfin, rien ne sert d'y penser tant que je n'y serai pas confronté...
"

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16212
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Roucoule... ?... non, Jill n'a rien vu

Message : # 16880Message Iris
16 mai 2013, 18:11

Bavardages de Jill & Tancrède
Tancrède a écrit :« Si tu veux qu’on reprenne nos petits cours de théologie un de ces jours n’hésites pas à venir me voir »
Acquiesçant : "J'ai de l'astronomie à travailler aussi... et des soins à apprendre... et la théologie aussi ! ... Alors d'accord pour moi. Si tu veux, on peut se réserver un créneau horaire, une fois nos journées de travail respectives terminées. Ici au Temple de Sigmar tu as un bureau pour travailler tranquille, on peut prendre ce coin pour avancer... Et si tu veux, moi je peux te donner des bases sur la magie. "
Métajeu a écrit :En clair, elle propose de t'enseigner "Connaissance académique : Magie" contre "Connaissance académique : théologie sigmarite" ;)
Mais du point de vue de l'initié, ça peut aussi être entendu comme l'occasion de passer chaque jour 2h à 3h en tête à tête...
Tancrède a écrit :« Tu dis qu’elle a toujours fait des cauchemars ? On dirait bien que sa vie n’a pas toujours été simple et que son passé ai laissé quelques traces. Tu en sais plus sur ce qui à pu l’abimer comme ça ? T’a-t-elle dit ce qu’elle avait fait la journée où elle à disparu ?
" Eh bien... oui... mais tu sais... elle ne dit pas grand-chose sur elle... Et vu que, comme moi, elle n'a plus de passé, je peux comprendre... La journée où elle a disparu... elle a juste dit qu'elle avait besoin d'être seule. "

Notons que Jill tente un superbe mélange entre vérité et mensonge pour noyer le poisson et ne pas avoir à répondre sur ce qu'elle sait du passé d'Alexia... Et ne pas avoir à mentir directement, ça l'embêterait... et elle n'est même pas sûre d'être bonne menteuse... donc autant éviter...
Tancrède a écrit :« Tu dis qu’elle va mieux…. Depuis quand ? »
" Euh... je ne suis pas sûre... à peu près... à peu près quand tu t'es installé au Temple de Sigmar je crois... Tu penses à quoi au juste ? Il y a quelque chose avec le fait que tu aies quitté l'auberge ? J'ai raté un truc le soir où vous faisiez la fête au Marcassin rôti ? ... Enfin, ça ne me regarde pas, désolée. "
Tancrède a écrit :Le père supérieur qui a été tué ici avait commencé des recherches. Il semble s’agir d’une relique datant la période de la précédente Grande Invasion du Chaos, qui remontait à un peu plus de deux siècles à l’époque de l'ascension de l’empereur Magnus le Pieux.

Deux textes semblent y faire allusion :

Le premier, qui provient d'un ouvrage sigmarite, relatait comment un prêtre anonyme avait, grâce à la puissance de sa foi, ordonné à des statues ou des armures de s'animer pour combattre au nom de Sigmar, le transformant ainsi en de véritables avatars du dieu. À chaque fois, ses ennemis avaient été frappés de terreur en étant ainsi témoin de la puissance du protecteur divin de l'Empire.

L'autre texte parlait visiblement de la même chose, mais était issu d'un obscur traité d'histoire, et se basait vraisemblablement sur le témoignage d'un individu moins religieux, peut-être un mercenaire. Celui-ci mettait l'accent sur le médaillon que portait le prêtre, et qu'il brandissait devant lui en psalmodiant pour commander à des sortes de statues de métal. Là où les écrits sigmarites parlaient de miracle divin, le témoignage du soldat évoquait plutôt de la sorcellerie, et insistait sur le feu infernal qui semblait brûler dans les yeux des statues, ainsi que sur la froideur méthodique et inhumaine avec laquelle elles massacraient leurs ennemis. D'ailleurs, si le texte religieux ne parlait que de la terreur ressenti par les ennemis, ce second texte indiquait que les soldats accompagnant le prêtre semblaient tout autant admirer que craindre les statues, et qu'il était impératif de ne pas se trouver sur leur chemin lorsqu'elles avaient commencé leur sinistre besogne.

Quoiqu’il en soit il ne faut absolument pas qu’un tel objet puisse tomber aux mains du chaos.

Il semble que le père supérieur avait un contact à Altdorf, un érudit qu’il appelait Maitre Heinz Klimdt, et avec qui il correspondait régulièrement.
J’envisage une foi sur place d’aller le consulter...

Qu’est-ce que tout cela t’inspire ?
" Pfiou... Donc en fait, ce serait un timbré qui aurait pris une saleté de relique maléfique pour la déguiser en relique sigmarite ? Comme ça, ça expliquerait l'icône... Animer des statues destructrices ?.. Et au fait, c'est qui Magnus le Pieux ? ... Ah oui, d'accord avec toi pour passer chez Heinz Klimdt avant de passer par nos institutions respectives, c'est sûrement mieux... enfin, si on ne veut pas se faire piquer la relique sans aucune explication... Moi qui croyait que ta bibliothèque n'avait rien d'intéressant... On a dû mal chercher la première fois... Enfin, c'est bien que tu aies trouvé tout ça ! "


... (sans doute plus à dire après examen de la relique ?)
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Gobsama
Vénérable
Messages : 1112
Inscription : 27 nov. 2012, 17:34
Localisation : Montrouge

bavardage....

Message : # 16959Message Gobsama
17 mai 2013, 18:16

Romen
Romen a écrit :
"Je croyais pourtant qu'ils n'étaient pas autant descendu au sud ? Tu penses que ta communauté aurait été affecté par ce qui s'est passé les dernières semaines ?"
"Je n’en sais trop rien, j’espère qu’ils vont bien, mais j’ai peu d’illusion. Comme nous l’avons appris la plupart des bandes de truands ont fuies vers le sud, de plus l’armée du chaos vaincue s’est dispersée et je ne doute pas que des bandes d’hommes bêtes et mutants rodent dans les bois en plus grand nombre qu’avant. De plus il y a toujours eu des créatures hostiles dans la forêt et comme les efforts de l’empire étaient tourné vers la guerre contre le chaos ces dernières années, je crains fort qu’elles aient pu proliférer tranquillement là où avant elles étaient pourchassées... Face à tous ces dangers, une petite communauté forestière est une proie facile…"

Romen a écrit :
"A vrai dire, je ne sais pas encore... Peut-être reprendre ma vie là où elle s'était arrêtée, à moins que je trouve un autre destin plus... noble pour ce que sera la suite de ma vie.
Enfin, rien ne sert d'y penser tant que je n'y serai pas confronté..."
"Quoi qu’il en soit si tes pas te mènent jusqu'à Altdorf n’hésite pas à passer au temple de Sigmar pour me donner des nouvelles. "Jill


Jill
Jill a écrit : "J'ai de l'astronomie à travailler aussi... et des soins à apprendre... et la théologie aussi ! ... Alors d'accord pour moi. Si tu veux, on peut se réserver un créneau horaire, une fois nos journées de travail respectives terminées. Ici au Temple de Sigmar tu as un bureau pour travailler tranquille, on peut prendre ce coin pour avancer... Et si tu veux, moi je peux te donner des bases sur la magie. "
"Et bien je dois moi aussi parfaire mes connaissances en astronomie … et oui, je souhaite également en savoir plus sur la magie car c’est un domaine qui m’échappe complètement…"
Avec un sourire :
"Tu peux passer au temple quand tu veux."
Jill a écrit : " Eh bien... oui... mais tu sais... elle ne dit pas grand-chose sur elle... Et vu que, comme moi, elle n'a plus de passé, je peux comprendre... La journée où elle a disparu... elle a juste dit qu'elle avait besoin d'être seule. "
"Je vous croyais assez proche toutes les deux, mais c’est effectivement une fille étrange qui dois avoir un passé difficile…"
Jill a écrit : " Euh... je ne suis pas sûre... à peu près... à peu près quand tu t'es installé au Temple de Sigmar je crois... Tu penses à quoi au juste ? Il y a quelque chose avec le fait que tu aies quitté l'auberge ? J'ai raté un truc le soir où vous faisiez la fête au Marcassin rôti ? ... Enfin, ça ne me regarde pas, désolée. "
Là c’est à Tancrède de noyer le poisson par une subtile orientation de la conversation…
"Et bien je sais pas si tu te souviens, mais j’avais mal dormi dans les ruines le soir où nous avions récupéré la relique, et je dors mal depuis que je l’ai. Peut-être qu’Alexia était sensible à sa présence pour une raison que j’ignore, et que mon départ de l’auberge l’a éloigné de la relique et de son influence…."
Jill a écrit : " Pfiou... Donc en fait, ce serait un timbré qui aurait pris une saleté de relique maléfique pour la déguiser en relique sigmarite ?
"Ou alors l’objet corrompu a été ajouté sous une vraie relique de Sigmar, ce qui serait encore pire" (cf hypothèse à tester chez l’orfèvre)


Jill a écrit :Et au fait, c'est qui Magnus le Pieux ?
"Il s’agit de l’empereur qui défendit l’empire contre la dernière grande invasion du chaos avant celle que nous venons de vivre, il y a plusieurs siècles de ça."
Jill a écrit :.
Moi qui croyait que ta bibliothèque n'avait rien d'intéressant... On a dû mal chercher la première fois... Enfin, c'est bien que tu aies trouvé tout ça ! "
« C’est surtout qu’on ne savait pas quoi chercher exactement la première foi, avec la relique en ma possession c’était beaucoup plus simple »

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16212
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Pas trop de trucs à dire...

Message : # 16960Message Iris
17 mai 2013, 18:38

Tancrède a écrit :"Et bien je dois moi aussi parfaire mes connaissances en astronomie … et oui, je souhaite également en savoir plus sur la magie car c’est un domaine qui m’échappe complètement…"
Avec un sourire :
"Tu peux passer au temple quand tu veux."
" Parfait, alors disons... 17h-20h environ, ensuite dîner au Marcassin rôti... vu que la ville nous loge, autant ne pas nous priver de bons repas, pas vrai ? "

Et c'est ainsi que les deux potentiels tourtereaux eurent tout à loisir de se voir régulièrement... Pour peu que Tancrède soit un peu curieux, il aura droit à toute la vie de Jill sorcière : son apprentissage auprès d'Albérich, toutes les bizarreries de ce dernier (de quoi occuper un certain temps), les légendes de la Drakwald, les cours de magie, le ménage et les corvées (de quoi là aussi développer et comparer avec l'apprentissage de Tancrède au Temple de Sigmar), comment Jill avait découvert qu'elle avait ce fichu don dont elle ne savait que penser parfois, puis la description par le menu du collège céleste de Middenheim (son style un peu clinquant quand même, le quartier, les personnes à l'intérieur, le Magister Hieronymus...).

" Et toi, pourquoi Sigmar et pas un autre dieu ? Et comment les dieux s'entendent s'ils ne sont pas d'accord sur le dogme ? ... Et Morr dans tout ça ? Après tout au final, il récupère les fidèles de tout le monde ou peu s'en faut... Je me demande d'où viennent les âmes... mais je doute de jamais le savoir... J'ai visité le temple de Véréna à Middenheim, j'ai bien aimé. "
Tancrède a écrit :Là c’est à Tancrède de noyer le poisson par une subtile orientation de la conversation…

"Et bien je sais pas si tu te souviens, mais j’avais mal dormi dans les ruines le soir où nous avions récupéré la relique, et je dors mal depuis que je l’ai. Peut-être qu’Alexia était sensible à sa présence pour une raison que j’ignore, et que mon départ de l’auberge l’a éloigné de la relique et de son influence…."
" Ah oui... tu as sans doute raison... "

Perplexe... mais pas de raison de douter ou d'imaginer quoi que ce soit... Alexia est tellement tourmentée, pas de raison d'imaginer autre chose que sa sensibilité aux forces obscures qui lui ont enseigné la magie...
Tancrède a écrit :« C’est surtout qu’on ne savait pas quoi chercher exactement la première foi, avec la relique en ma possession c’était beaucoup plus simple »
" Sans doute."

... Et donc large approbation de Tancrède et des heures de discussion...
Métajeu a écrit :Voir plus haut... sachant que je peux sûrement relancer encore des tas de sujets de conversation qui meublent et permettent aux perso de faire connaissance...

... En attendant des infos sur la relique... et la clôture de l'épilogue...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Verrouillé