[Warhammer - Chapitre 4.2] Corruption à Middenheim

Mémoire de la campagne | MJ Thalgrim
Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer - Chapitre 4.2] Corruption à Middenheim

Message : # 15305Message Thalgrim
10 avr. 2013, 03:47

Le chevalier accepta le plan d'Eloïse, et était d'accord pour s'occuper dès à présent de la partie sociale, impliquant de répandre des rumeurs sur la provenance douteuse de la marchandise.
Trouver des rats (mort ou vivant) n'allaient pas être difficile non plus. L'assemblage du rat à deux têtes ne serait pas forcément du plus belle effet, mais au vu du traumatisme récent, et en s'appuyant sur les talents de Manfred pour faire vivre le scandale, même un trucage très moyen pourrait se révéler convainquant.
Restait la partie la plus "amusante" du plan: trouver un mutant.... Il était globalement établi que les égouts de Middenheim et les tunnels qu'il y avait en dessous étaient une zone obscures et dangereuses... l'endroit idéal où des mutants pourraient se réfugier peut-être?

Crépuscule
Vénérable
Messages : 4902
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [Warhammer - Chapitre 4.2] Corruption à Middenheim

Message : # 15307Message Crépuscule
10 avr. 2013, 08:58

Probablement.. En revanche, elle pensait qu'il n'était pas forcément nécessaire de prendre le risque de s'y aventurer. Les mutants devaient sortir durant la nuit pour tenter de trouver de quoi se nourrir. Peut être qu'en surveillant les sorties des égoûts dans des endroits susceptible de leur permettre de trouver non loin des déchets alimentaires permettrait d'en repérer. Sinon, effectivement, il sera nécessaire de s'aventurer plus loin dans les ténèbres des égoûts.
MJ:Warhammer, Oikouménè, MektonZ
PJ:[TdF] Joango Noirécu|[FIM] Joe Le Béni

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer - Chapitre 4.2] Corruption à Middenheim

Message : # 15549Message Thalgrim
16 avr. 2013, 03:53

Au terme d'environ une semaine de planque de côté des quartiers les moins reluisants de Middenheim, et en surveillant particulièrement les zones proches des accès aux égouts, Eloïse parvint finalement à identifier un petit groupe d'individus qui sortaient effectivement des égouts la nuit et pour aller fouiller dans les déchets alimentaires et disputer leurs nourritures aux rats et aux chiens errants. Vu que la surveillance se faisait de nuit, il était difficile d'être certain que ces individus soient bien des mutants, mais l'un d'entre eux au moins était clairement bossu, et la jeune femme les suspectaient de dissimuler d'autres difformités sous leurs haillons. Ils étaient cinq au total.
Durant cette période, Manfred avait travaillé à répandre les rumeurs sur la provenance douteuse de Von Matterhorn, et de ses possibles liens commerciaux avec une terre probablement souillée par le Chaos.

Avatar de l’utilisateur
ramb
Vétéran
Messages : 906
Inscription : 19 avr. 2011, 22:00

Re: [Warhammer - Chapitre 4.2] Corruption à Middenheim

Message : # 15837Message ramb
21 avr. 2013, 22:02

Morgan se send vaguement inutile dans l'affaire, il va aller voir son supérieur pour travailler un peu
CHAMPI VAINCRA !!!!
car il est légion!!!!!
enfin presque ......

Crépuscule
Vénérable
Messages : 4902
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [Warhammer - Chapitre 4.2] Corruption à Middenheim

Message : # 16143Message Crépuscule
01 mai 2013, 18:41

Désolé pour le retard
Maintenant que les rumeurs commençaient à se répandre, il était temps de s'atteler à la suite du plan, en plaçant le faux rat mutant dans un sac de provisions provenant de chez le marchand, et de l'introduire au domicile d'une personne se procurant ce type de provision. Par exemple en heurtant la personne les livrant et échangeant à ce moment les sacs.

Dans le même temps, il faudra commencer à laisser des sacs de provisions du côté des égouts pour que les mutants les emportent.
MJ:Warhammer, Oikouménè, MektonZ
PJ:[TdF] Joango Noirécu|[FIM] Joe Le Béni

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer - Chapitre 4.2] Corruption à Middenheim

Message : # 19781Message Thalgrim
24 juin 2013, 17:08

Avec la complicité du chevalier Manfred Von Grimminhagen, Eloïse parvint à accomplir le plan qu'elle avait mis au point. Certaines parties se révélèrent plus difficiles que prévue à accomplir, comme réussir à localiser le repaire des mutants pour y conduire les autorités, mais l'opération porta ses fruits. Entre le rat mutant qu'un client influent avait retrouvé dans ses provisions et les rumeurs de collusion avec les forces du Chaos, la popularité grandissante de Von Matterhorn ne tarda pas à voler en éclat tandis qu'il devenait un objet de suspicion. Lorsque les gardes trouvèrent des marchandises provenant de ses boutiques lors d'une descente dans un repaire de mutants, cette suspicion se mua en hostilité. Tandis que le marchand était arrêté par les autorités, ses magasins devinrent la cible de la vindicte populaire, et l'un d'eux fut même incendié par un groupe de fanatique voulant purger la souillure du Chaos par le feu. L'enquête mené dans le même temps par Morgan, avec l'aide de son supérieur, sur l'origine réel des marchandises, n'allait pas vraiment jouer en faveur de Matterhorn. Bien sûr, l'homme n'avait pas de lien avec les Puissances de la ruine, mais il avait clairement spéculé sur la guerre. Grâce à ses contacts au Kislev, il avait été parmi les premiers citoyens impériaux informés de l'imminence d'une invasion, et il avait alors dépensé beaucoup d'or pour se constituer un stock de nourriture qu'il avait évidemment caché pour éviter de s'en faire réquisitionner une partie. D'une manière ou d'une autre, le marchand était coincé....
Devant la tournure que prit les événements, Borloch reconnut le talent d'Eloïse et de Manfred, et c'est ainsi qu'ils purent entrer à son service. Rapidement, nos deux aventuriers réalisèrent que leur prouesse avait même impressionné Guy, l'homme vêtu de noir qui était tout à la fois le conseiller et l'exécutant de confiance de Borloch. Et pourtant, le sinistre individu semblait en connaître un rayon quand il s'agissait de régler les affaires de son patron.

Une fois infiltrés auprès de l'homme dont ils souhaitaient la perte, les choses devinrent plus facile pour Éloïse et Manfred. Bien sûr, les secrets les plus noirs du marchand restaient hors de leur atteinte, car ses années passées à jouer un double jeu l'avait rendu paranoïaque quand il s'agissait d'accorder sa confiance. Même Guy ne connaissait pas tous les plans de Borloch, alors qu'il était sans conteste un membre privilégié de l'organisation. Leur relation semblait assez étrange, basée sur un opportunisme commun mêlé de respect, et renforcée par une certaine affection. Borloch se comportait parfois de manière presque paternaliste avec Guy, et le considérait visiblement comme son héritier spirituel.
Cependant, le siège de Middenheim avait aussi eu des répercussions sur les activités du marchand. Certains de ses hommes de mains avaient trouvé la mort ou étaient portés disparus, tandis que les tâches à accomplir ne manquaient pas. Éloïse et Manfred se retrouvèrent donc employés sur diverses affaires de racket, de prostitutions et de trafic de drogues. En vérité, Borloch n'était pas un simple marchand corrompu, mais bien un véritable baron du crime qui dirigeait et organisait les activités illégales de l'Altquartier, et qui tentait depuis longtemps de prendre le contrôle de la zone chaotique de l'Ostwald, où les bandes les plus violentes régnaient en maitre.

Au bout de quelques semaines, en travaillant conjointement de l'intérieur et de l'extérieur de l'organisation de Borloch, Éloïse, Morgan et Manfred avait rassemblé suffisamment d'information pour prouver que le marchand n'était qu'un criminel parmi d'autres. Cependant, les choses ne sont jamais aussi simple qu'elles le paraissent, et durant leurs recherches, nos justiciers découvrirent que le marchand possédait encore une autre facette. Il avait en effet joué un rôle actif dans la défense de Middenheim, en utilisant une partie de ses ressources pour renforcer les fortifications et engager des mercenaires, puis en organisant les criminels de l'Altquartier en milices capables d'appuyer les troupes officielles de manière plus efficace que les civils désorganisés. Cette contribution à la protection de la cité, ainsi que le contrôle qu'il exerçait sur la pègre, conféraient à Borloch une réputation presque positive auprès de ceux qui connaissaient ou soupçonnaient ses activités illégales, qui le percevaient comme un homme à poigne, qui savait prendre des décisions difficiles et qui participait à sa manière au bon fonctionnement de Middenheim en gérant ses aspects les plus sombres.

Éloïse, Morgan et Manfred comprirent alors que la face obscure de Borloch était probablement connue des figures politiques de la cité, ce qui expliquait la relative tolérance des autorités à son égard depuis des années. Mais le marchand s'était peut-être montré trop gourmand, à moins qu'il ne soit devenu une gêne. Quoiqu'il en soit, son arrestation fut acceptée, ou du moins possible pour Morgan agissant au nom du clergé de Véréna, et s'appuyant sur les preuves fournies en sous-main par Éloïse et le Chevalier. Malheureusement pour ceux qui souhaitait qu'une véritable justice soit rendue, Borloch ne fit pas de vieux os en prison: il se "suicida" dans sa cellule quelques jours après son incarcération. De son côté Guy avait échappé de peu à la capture, et demeurait depuis introuvable.

Malgré le goût amer de cette victoire, Morgan avait tiré avantage de la situation en gagnant une modeste réputation d'investigateur intègre et dévoué à la recherche de vérité, et le père Friedrich lui remit une recommandation pour le temple d'Altdorf où il pourrait terminer sa formation. Quant à Éloïse, peut-être considérait-elle que la justice avait été faite, puisqu'elle avait un temps envisagé de tenter d'assassiner Borloch pour respecter le serment qu'elle avait fait à Alexia. Quoiqu'il en soit, en compagnie de Manfred Von Grimminhagen, elle avait (re)découvert les plaisirs de l'argent facile, et elle s'était constitué un joli pécule en travaillant pour le baron du crime. Le jeune noble de son côté, semblait contrarié par la manière dont toute cette affaire s'était conclue. Et la lettre qu'il reçut peu après, et dans laquelle Jill lui narrait la mort de Sigurd, n'arrangea guère son humeur. Après avoir appris cette triste nouvelle, dont il fit part à ses compagnons, il passa davantage de temps à la maison que ces derniers louaient, car il semblait trouver un certains réconfort en discutant avec Pieter et Magde, cette dernière étant ravie du regain d'attention que lui portait le chevalier.

Tandis que Morgan et Éloïse se préparaient vraisemblablement à partir pour Altdorf, Manfred préférant rester près de la terre à laquelle il était attaché, les cadavres commencèrent à se multiplier dans l'Altquartier.... visiblement, la guerre de succession avait commencé.

Verrouillé