[Warhammer - Chapitre 5.3] Zoom sur Morgan et Jill

Mémoire de la campagne | MJ Thalgrim
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16624
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

A midi

Message : # 30185Message Iris
20 déc. 2013, 08:27

Après cette matinée, Jill grignotant (non, pas une saucisse !) avec Morgan à midi, à l'abri des oreilles indiscrètes :

" La difficulté est d'estimer le débit... Vu qu'on a une épidémie qui est apparemment en croissance, il faut un gros fournisseur... En tous cas j'ai du mal à imaginer qu'une boutique éphémère puisse être la source du problème... Ensuite... Hoffman à Untergard, le Graf à Grimminhagen, Borloch à Middenheim, des marchands de vin à Delberz... les cerveaux d'opérations d'ampleur se sont avérés jusqu'ici être toujours des hommes puissants, avec une apparence de respectabilité, et des moyens financiers conséquents... "

" Par conséquent, j'aurais tendance à penser que le plus suspect est pour l'instant Georg Fleischer... à voir ce que les autres trouvent..."

" J'aimerais bien savoir ce que signifie que ce grossiste est en passe de devenir le premier fournisseur des quais... je m'interroge sur ses méthodes commerciales... si elles sont liées notamment à la disparition prématurée de nombreux petits commerces qui ne marcheraient pas avec lui. Si c'est le cas... ça ne veut pas dire qu'il soit impliqué, c'est peut-être juste un homme d'affaires criminel ordinaire si j'ose dire. "

" J'aimerais discuter un peu, juste à titre de curiosité, avec les petits vendeurs, pour voir leur ressenti sur le monopole de Fleischer... Si on veut faire affaire avec lui, on peut légitimement chercher à en savoir plus en discutant avec la concurrence... et s'inquiéter à titre purement humanitaire de la précarité des commerces, sur le pourquoi de leur disparition... voir à tous hasard si certains petits commerces de rue tiennent mieux que d'autres, et se distinguent."

Edit : " Il faudra aussi nous renseigner sur où les réfugiés mangent habituellement sur les quais, eux et les dockers... voir si un vendeur et un grossiste se distinguent... ça nous permettra de trier un peu plus les infos... et comme le but est de créer une soupe populaire pour les réfugiés, s'enquérir de leurs habitudes et besoins est cohérent... si jamais on suscitait une réaction bizarre en posant des questions, on aurait une explication."

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
ramb
Vétéran
Messages : 957
Inscription : 19 avr. 2011, 22:00

Re: [Warhammer - Chapitre 5.3] Zoom sur Morgan et Jill

Message : # 30248Message ramb
23 déc. 2013, 23:44

Morgan était pensif,

"Georg Fleischer, oui vu sont activité, je pense que c'est lui qui est le plus suspect. Mais pour le moments c'est léger, en effet il nous faut l'avis des autres."

Son rôle étant principalement figuratif, il permettait à Morgan de réfléchir.

"Continuons nos recherches, on verras bien."
CHAMPI VAINCRA !!!!
car il est légion!!!!!
enfin presque ......

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16624
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Re: [Warhammer - Chapitre 5.3] Zoom sur Morgan et Jill

Message : # 30253Message Iris
24 déc. 2013, 10:54

Puisque Morgan était d'accord dans les grandes lignes... l'après-midi serait consacrée à essayer d'en savoir plus :
  • méthodes de Georg Fleischer
  • relation des petits vendeurs avec ce grossiste
  • si certains petits commerces tiennent mieux que d'autres, à quoi ça peut être dû (bref Commérages économiques)
  • les lieux où les réfugiés mangent le plus volontiers, à supposer que des lieux se distinguent par leurs prix bas
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer - Chapitre 5.3] Zoom sur Morgan et Jill

Message : # 30355Message Thalgrim
05 janv. 2014, 07:54

Après une rapide collation, Jill et Morgan mirent leur après midi à profit pour enquêter un peu plus, en particulier au sujet de Herr Fleischer. Les méthodes de ce dernier n'avait rien de suspectes, et si de nombreux restaurants et boutiques des quais se fournissaient chez lui, s'était là le fruit d'un travail de longue haleine. Ça faisait des années que Fleischer démarchait les commerçants du district, et lorsqu'un nouveau venu s'installait, il n'hésitait pas à lui offrir dans un premier temps des facilités de payements afin de l'inciter à se fournir chez lui. De la même manière, il était accommodant avec ses clients fidèles, et leur consentait ce qu'il fallait de geste commerciaux pour les inciter à rester ses partenaires. En creusant un peu, les deux investigateurs finirent par avoir vent d'une histoire un peu moins reluisante à son sujet, même si elle ne concernait pas directement son réseau de distribution. Comme ils l'avaient appris précédemment, Herr Fleischer possédait aussi plusieurs boucheries/charcuterie dans la cité, et il avait ouvert la troisième trois ans plus tôt dans le Reikmarkt District, un quartier commerçant prospère et plutôt chic. Peu de temps après cette ouverture, un boucher influent du quartier nommé Emil Stark s'était plaint de concurrence déloyal, accusant Fleischer d'avoir outrepassé certaines lois et licences commerciales pour installer sa boutique. Rien n'avait cependant pu être prouvé. Les affaires de ce boucher avait peu à peu périclité, et lorsque sa femme était décédée à la suite d'une maladie il y avait huit ou neuf mois, il s'en était à nouveau pris à Fleischer, arguant que s'était à cause de lui qu'il n'avait pas pu payer les traitements nécessaires à son épouse.

Les petits vendeurs des docks n'avaient pas de relations directes avec Herr Fleischer, mais certains se fournissaient dans sa boucherie/charcuterie des docks. Beaucoup d'entre eux semblaient être des commerces relativement temporaires, et à en croire les gens, il s'ouvrait plusieurs de ces échoppes chaque jour, et il s'en fermait tout autant chaque matin. Cependant, certains vendeurs étaient plus tenaces que les autres. Un dénommée Marlen Becker avait ouvert son échoppe quatre ans auparavant, et en fonction de la personne interrogée, elle devait sa pérennité à la qualité du pain de ses sandwiches généreusement remplis, ou à son accointance, certains parlaient même de collaborations, avec les gardes qui faisaient partie de sa clientèle régulière. Il y avait aussi Karl et son fils Fitz, qui officiaient par intermittence, quand ils ne travaillaient pas comme docker ou qu'ils ne disparaissaient pas purement et simplement de la circulation pendant des semaines. Viktor était certainement un des plus anciens, voir le plus ancien vendeur de ce genre du coin... mais lui, ses rapports avec le gang des Anguilles Noires étaient plus ou moins connus de tous, et il fallait donc mieux éviter de trop poser de question sur la longévité de son échoppe, d'autant qu'elle était loin d'être l'une de celle qui marchait le mieux. Enfin, le halfling Tobias Rumster exerçait depuis une paire d'années dans le district et les avis divergeaient là encore à son sujet: certains louaient ses recettes originales, tandis que d'autres estimaient qu'il devait tremper dans des affaires louches, comme tous ceux de son espèce qui étaient tous des voleurs.

Quant aux lieux que fréquentaient les réfugiés, les échoppes de Marlen Becker et de Tobias Rumster semblaient avoir une vague préférence, la première parce que ses plats étaient copieux, le second parce qu'il pratiquait des prix parmi les plus bas.

Avatar de l’utilisateur
ramb
Vétéran
Messages : 957
Inscription : 19 avr. 2011, 22:00

Re: [Warhammer - Chapitre 5.3] Zoom sur Morgan et Jill

Message : # 30359Message ramb
05 janv. 2014, 09:09

La piste se brouillait et se diversifiait, rien de plus logique.
Cependant par certain coté Herr Fleischer était louche, par d'autre c'était juste un marchand comme un autre, prêt à tout pour des parts de marchés et pour avoir le monopole.
Rien de surprenant.
Je pense pas me tromper en disant que c'est le soir, ou pas loin.
La journée étant bien avancée, Morgan proposa à Jill de retourner à l'auberge.

"Rentrons, nous continuerons demain, quand nous aurons plus de renseignement. Pour aujourd'hui nous n’apprendrons pas grand chose de plus.
Et puis il faut que nous parlions avec les autres pour savoir ce qu'il ont pu trouver."


Morgan attendait l'avis de sa camarade.

"Je pense que nous pourrons faire un petit tour des échoppes demain matin."
CHAMPI VAINCRA !!!!
car il est légion!!!!!
enfin presque ......

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16624
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Re: [Warhammer - Chapitre 5.3] Zoom sur Morgan et Jill

Message : # 30457Message Iris
06 janv. 2014, 19:36

Fin de JOUR 3 ?...

Jill aurait bien voulu poursuivre, mais Morgan avait sans doute raison, il serait probablement difficile d'aller plus loin aujourd'hui...

" Je te laisse faire le résumé de nos recherches. Pour demain, ... a priori, vu ce qu'on a appris, les vendeurs Marlen Becker et Tobias Rumster se fournissent chez Fleischer... J'ai envie de faire un tour chez le boucher ruiné... la maladie de sa femme... ça rappelle la manière dont Borloch faisait usage des pouvoirs de la sorcière... Il vaudrait mieux qu'on continue en trois duos demains, ça évitera d'avoir à donner des détails sur l'affaire Borloch aux autres. Tancrède n'est pas bête, il risque de piger qu'il y a quelque chose là-dessous. "

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Verrouillé