[Warhammer - Chapitre 1] La tempête approche

Mémoire de la campagne | MJ Thalgrim
Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3419Message Thalgrim
12 juin 2011, 18:59

"La ville a été attaqué par l'autre coté, par l'ouest. Ça a été horrible. Une armée d'hommes-bêtes et de mutants, accompagnés de d'adorateurs du chaos nous est tombée dessus. La bataille a durée trois jours, et ils ont fini par percer nos défenses et à envahir la partie ouest de la ville. A ce moment là on a fait une nouvelle ligne de défense au niveau du pont. On savait pas trop combien de temps on pourrait encore tenir, mais c'est à ce moment là qu'une troupe impériale a pris ces fumiers à revers et les a mis en déroute. Ça c'était y a deux jours. Évidemment les soldats sont pas restés, parce qu'ils devaient aller aider Middenheim qui est assiégée. Depuis on occupe la partie est de la ville, mais de l'autre coté du pont, on est à peu près certains qu'il reste quelques uns de ces monstres, on voit des mouvements la nuit.
Pour votre ami, vous avez qu'à l'amener à notre ancien entrepot, c'est là qu'on a mis tous les blessés. Avec un peu de chance, Granny Moescher pourra quelque chose pour lui."
Le garde bavard jeta un coup d'oeil à son compagnon, qui était vraissemblablement peu causant à cause de son état de fatigue.
"Bon, nous on ferait mieux de remonter là haut, si y a des hommes bêtes qui trainent aussi de ce coté de la rivière......"

Avatar de l’utilisateur
ramb
Vétéran
Messages : 957
Inscription : 19 avr. 2011, 22:00

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3423Message ramb
12 juin 2011, 23:14

"Pour sur faut pas que ces bâtards réussisse à passé, c'est par ou les anciens entrepôts?"

Pour ces camarades :

"on avance, avant qu'il décide de poser plus de questions"
CHAMPI VAINCRA !!!!
car il est légion!!!!!
enfin presque ......

Kenny
Vénérable
Messages : 1964
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3428Message Kenny
13 juin 2011, 10:17

Durdent répondit oui de la tête et ne se faisait pas prier pour entrer, il était assez fatigué pour s'écrouler et dormir à même le sol...et puis...il avait faim...

"Trouvons un bon coin où nous abriter nous avons besoin de nous restaurer et de dormir..."
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3458Message Thalgrim
14 juin 2011, 14:56

Durdent, Morgan et Eloïse

Les gardes indiquèrent rapidement aux voyageurs la direction de l'entrepot, ainsi que celle de la seule auberge en activité avant de remonter dans la tour.
Le petit groupe trouva sans problème l'hopital de fortune: il s'agissait d'un grand bâtiment de pierre qui servait à l'origine à stocker les divers marchandises qui transitaient par Untergard. Maintenant, les marchandises restantes avaient été relégué dans un coin et la majorité de l'espace était occupé par des paillasses et des lits de fortunes, sur lesquels étaient allongés des blessés dans des états plus ou moins grave. Au premier abord, il devait bien y avoir une grosse cinquantaine de personnes qui recevaient des soins ici. Une vieille femme passait dans les allées en s'occupant de tous ces gens, aidée par deux jeunes femmes et une fillette d'une dizaine d'année. Elle leva la tête à l'arrivé du petit groupe et leur fit signe d'installer Gerhart sur une des paillasses libres, avant de se diriger vers lui. Après un examen de sa blessure, elle hocha la tête d'un air appobateur:
"Elsa va refaire ses bandages et laver sa plaie, mais celui qui s'est occupé de lui a fait du bon travail, je ne peux rien faire de plus. Il n'y a plus qu'à attendre et espérer que votre ami soit suffisament fort pour se remettre. Maintenant, si vous voulez m'excuser, je dois m'occuper des autres blessés."

Durdent, Morgan et Eloïse se mirent ensuite en quête de l'auberge indiquée par le garde. "Le chien Bleu" se tenait au bord de l'Ackerplatz. A l'autre bout de la grande place, on apercevait le fameux pont d'Untergard, et au delà la partie occidentale de la ville, qui échappait au contrôle de ses habitants. Une barricade avait d'ailleur était dressée sur le pont et une poignée d'hommes en arme montaient la garde.
La salle commune de l'auberge avait en partie été reconvertis en dortoir, et les tables cotoyaient les paillasses dans la plus grande anarchie. L'établissement avait clairement connue des jours meilleurs et ressemblait maintenant davantage à une maison de réfugiés qu'à une véritable auberge. Une vingtaine de personnes étaient présente, et la plupart semblaient désespérés. Derrière le comptoire se tenait un homme barbu au crâne dégarni, qui servait les clients sans grand enthousiasme. Malgré tout, comparé au dernière nuit dans la forêt, cet endroit représentait une nette amélioration pour les (anciennement?) terribles brigands de la Drakwald. Il était possible de commander un repas chaud à base de bouillon et de pain accompagné de bière pour la modique somme de 6 sous de cuivre.


*****************************************************

Jill

Midi était largement passé lorsque Jill et Magde arrivèrent en vu des portes d'Untergard, épuisées. Les deux jeunes femmes avaient voyagé à un rythme infernal depuis la mort d'Albéric et Magde semblait sur le point de littéralement tomber de fatigue. Les gardes de la tour décidèrent rapidement que deux demoiselles en détresse ne représentait pas une menace pour la ville et les portes furent ouvertes le temps que les voyageuses puissent se mettre à l'abri. Cette fois, un seul des gardes descendit pour les accueillir.
"Vous venez d'où comme ça? Vous avez eu des problèmes sur la route?"

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16621
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Mais si je suis une menace ! même claquée ! :-P

Message : # 3461Message Iris
14 juin 2011, 15:08

Jill était sans doute épuisée aussi même si apparemment moralement et physiquement elle tenait un peu mieux que Magde qui avait eu une vie plus tranquille que l'apprentie-sorcière / apprentie-brigand. Ne prenant pas le temps de reprendre son souffle :

" Winsen a été attaqué durant la nuit, nous sommes les seules survivantes... des hommes bêtes... un sorcier avec eux..."

Et pour ce qui était de la suite, alors que Magde tombait plus ou moins par terre, Jill s'appuyait sur son bâton en reprenant à présent son souffle tout en guettant les réactions du garde... Et puis en fait, elle ignorait tout de ce qui se jouait ici, elle espérait vaguement que des autorités s'intéressaient à l'attaque et trouveraient un moyen de faire payer ces monstres en les passant par les armes.

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3466Message Thalgrim
14 juin 2011, 16:09

Jill

Le moral et l'état général du garde semblait déjà assez bas, suffisamment en tous cas pour que la mention de la destruction de Winsen ne lui arrache qu'un vague soupir et ne le surprenne pas franchement.
"Ha... Winsen a été attaqué... vous devriez en parler au capitaine Schiller.... vous le trouverez dans l'ancien hôtel de ville, avec ce qui reste du conseil.... c'est le grand bâtiment sur l'Ackerplatz, pouvez pas le louper.... l'auberge qui reste est aussi par là bas."

Kenny
Vénérable
Messages : 1964
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3467Message Kenny
14 juin 2011, 16:20

Durdent commanda 2 portions pour lui tout seul, car 2 tiens vaut beaucoup mieux que rien du tout demain...du célèbre proverbe revisité halfeling...

Durdent avait la mine sombre, il proposa de boire quelques gorgés en la mémoire de Karl...
"Je crois que nos denrées vont avoir du mal à se vendre..."
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16621
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Des restes...

Message : # 3468Message Iris
14 juin 2011, 16:24

Jill, un peu choquée de cette quasi indifférence prit la mesure de la situation : ce qui restait du Conseil ? ... "L'auberge qui reste" ? ... cependant, elle était encore en phase "indignation" plutôt que "résignation" comme le garde et n'avait pas envie de se laisser aller au désespoir... à croire que tous ces événements lui avaient conféré une plus grande Force Mentale (...) ou qu'elle avait un brin perdu la raison ? (...)

" Qu'est-ce qui se passe au juste ici ? Depuis quand la ville est attaquée ?"

(...)

" Magde, on va à l'auberge, enfin, on fait le chemin ensemble, je te laisse t'installer, je vais voir le capitaine... je te rejoins ensuite..."

Courageuse et déterminée (comme quoi, on se découvre par hasard une âme de héros dans les coups du sort cruel), mais néanmoins consciente de ses limites (elle a tout de même fui toute la nuit parce qu'elle n'était pas de taille !), elle traversa les rue de la ville et rejoignit l'Ackerplatz en piteux état, gardant son paquetage et son bâton, Magde ayant ses affaires et la laissant aller à l'auberge tandis qu'elle allait à l'hôtel de ville :

" Salut, je viens de Winsen. Au poste de garde ils m'ont dit de venir ici voir le capitaine Schiller pour lui faire part des nouvelles."

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Thalgrim
Vénérable
Messages : 1420
Inscription : 10 févr. 2011, 00:06

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3472Message Thalgrim
14 juin 2011, 18:08

Durdent, Morgan et Eloïse

Le repas était médiocre mais avait au moins le mérite d'être chaud et la bière quant à elle était tout juste correcte. Visiblement, il ne fallait pas s'attendre à de la grande cuisine par les temps qui courraient. Les conversations dans l'auberge étaient plutôt du genre déprimante et concernaient les combats qui avaient maintenant cessé depuis deux jours. La majorité des gens parlaient aussi des proches qu'ils avaient perdus, d'après ce que les hors la lois pouvaient entendre, la population d'Untergard avait fortement réduite, plus de la moitié des habitants avaient péri.
Par soucis pratique, je me permet de considérer que vos personnages passent plusieurs heures à l'auberge et ne font rien d'important jusqu'à l'arrivée de Jill en ville. N'hésitez toutefois pas à poster des flash-back des conversations que vous pourriez avoir, ou à me dire si vous souhaitiez absolument faire une action particulière.
********************************************

Jill

Le garde était déjà en train de remonter à l'échelle menant à la tour et tourna la tête pour répondre à Jill:
"On a été attaqué y a cinq jours, du coté ouest. Ils ont été repoussé y a deux jours, mais on suppose que certains d'entre eux sont toujours cachés dans la partie occidentale. Du coup, on est retranché dans la partie est de la ville."

Magde suivit docilement son amie jusqu'à l'Ackerplatz et se dirigea ensuite seule vers "Le chien bleu", l'auberge qui se dressait sur la place. Jill de son coté se dirigea vers le grand bâtiment surmonté d'un beffroi. Visiblement, l'endroit servait plus ou moins de caserne et des hommes armés s'y reposaient ou tentaient de se détendre comme ils le pouvaient. Certains portaient des tenues de soldat, tandis que d'autres n'étaient que de simples villageois désireux de défendre la ville. La jeune apprentie n'eut aucun mal à se faire indiquer le chemin pour trouver le capitaine. Elle finit par arriver dans la salle du conseil de la ville. Trois hommes étaient assis à une table et discutaient à voix basses. Ils s'interrompirent à l'arrivée de Jill. L'un d'eux portait une chemise de mailles et une épée qui le désignaient tous deux comme un guerrier. Il devait avoir une cinquantaine d'années, portait une barbe et des cheveux gris tirant sur le blanc et malgré sa lassitude son regard brillait de détermination. La seconde personne présente était un homme d'une quarantaine d'année, à l'embonpoint prononcé et au visage rougeaud. Ses riches vêtements, ainsi que les bagues qui ornaient ses doigts boudinés le désignaient comme un notable de la ville. Le dernier homme était le plus jeune du lot. il devait avoir la trentaine, les cheveux blonds et les yeux bleus, plutôt bien fait de sa personne.
Le guerrier se tourna vers Jill et lui demanda d'un ton bourru:
"Qui es-tu et qu'est ce que tu fais là?"

Le guerrier
Le gros notable (sans la cloche)
Le blond

Avatar de l’utilisateur
ramb
Vétéran
Messages : 957
Inscription : 19 avr. 2011, 22:00

Re: [Warhammer] La tempête approche

Message : # 3474Message ramb
14 juin 2011, 18:31

Morgan après avoir mangé commença à posé de questions sur ce qu'il allais faire.

"on devrais garde le contenu du chariot pour la suite, c'est des denrée qui se conserve pour la plupart, on pourra tenir longtemps avec ça, et surtout il faut décider de ce que l'on va faire."

"on ne peut pas reprendre la route immédiatement c'est suicidaire, en plus il faut attendre que Gerhart sois rétablie
CHAMPI VAINCRA !!!!
car il est légion!!!!!
enfin presque ......

Verrouillé