[ Osniria Chap 1 ] Célébrations de la Déesse-Araignée

Les sujets abandonnés par leurs meneurs disparus ou ne souhaitant pas conclure. En attente de conclusion pour être fermés, ou d'une éventuelle reprise.
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Curiosité mauvaise pour la santé

Message : # 4679Message Iris
27 juil. 2011, 08:23

Etherae n'a pratiquement rien bu, elle a lentement siroté sa consommation initiale qui était censée répondre à la condition d'être faiblement alcoolisée et anodine.

De fait, après tout ce temps, elle était donc quasiment sobre et déçue de n'avoir pas appris autant de choses qu'elle l'aurait voulu.

Elle suivit donc le nain à distance respectueuse, en espérant que son taux d'alcoolémie émousserait sa Détection. Elle-même en noir, avec manteau à capuche noire, n'était peut-être pas l'ombre la plus expérimentée, mais espérait tout de même que ça ferait l'affaire. Bien sûr, histoire de ne pas être prise à revers par d'éventuels alliés du duergar, elle faisait très attention à qui pouvait la remarquer, la suivre, préparer une embuscade, et si ça sentait trop mauvais, elle lâcherait l'affaire. Plus elle suivait, plus elle pouvait éventuellement avoir des miettes d'informations... Le Duergar Gimmain avait-il un rendez-vous ? où ? avec qui ? ... la première réponse semblait affirmative, restait une approximation au moins sur les deux autres.

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Thanatologos
Jeune pousse
Messages : 184
Inscription : 06 mai 2011, 17:04

Re: [ Osniria Chap 1 ] Célébrations de la Déesse-Araignée

Message : # 4686Message Thanatologos
27 juil. 2011, 15:07

Peu importait la foule. Sophian se releva, épousseta sa tunique et se retourna vers Zar sans un seul regard pour l’humain emmailloté.

« Dans ce cas, dit-il en langue des signes, allons chez toi. Nous y serons tranquille pour interroger cette chose. A moins que ta compagne ne préfère piqueniquer. »

D’un geste il enchaina, en faisant tournoyer très rapidement ses doigts :

“Au point où on en est niveau discrétion… Avait-on besoin de le faire avec beaucoup de subtilité? Enfin… C’est toi qui vois. Mais je souhaiterais quand même lui dire deux mots.“

Il se retourna vers elle et ajouta tout haut avec un sourire en lui tendant la main :

« Tu viens très chère? Ne tardons pas. Allons commencer les festivités. »

Il lui ouvrit la route vers leur sombre demeure, le manoir massif et impressionnant de leur maison. S’avançant sans bruit, il eut soudain un pressentiment… Quelqu’un venait de quitter la place et avait observé. Bien. Qu’il fasse. Qu’il aille reporter la chose à son maître; Qu’il aille lui dire que tout se passait selon ses plans… Ça, ça restait à démontrer.
Toutefois Sophian dévisagea Zar d’un regard sombre interrogatif :

« As tu eu le temps de voir cette petite tarentule sournoise qui s’écartait bien vite de la toile? »

Sophian pénétra dans le vestibule de la maison et resta rêveur à admirer une peinture de Lolth. Cruelle beauté, maitresse de leur peuple, il souhaitait ne jamais attirer son courroux avec son petit jeu. En même temps, qui souhaitait subir le courroux de la reine araignée?
Sophian après un instant de contemplation recentra son attention sur Zar et lança, toujours en balayant l’espace de ses doigts :

« Bon. On règle cette histoire d’esclave le plus vite possible et ensuite, on fait une petite visite approfondie de la maison… Qu’en dis-tu? »

Il leva le doigt pour ajouter quelque chose et avec un sourire entendu, compléta :

« En faisant en sortes que notre curiosité n’offense personne. Bien entendu… »
attitude a écrit :Aussi étrange que cela puisse paraitre, cette rencontre avait fait un choc à l’elfe noir. Son coeur battait à la chamade au creux de sa poitrine. Mais si l’on voulait survivre à Dacumundo, la faiblesse n’était pas autorisée. Le drow essayait donc de rester stoïque comme il le pouvait. Toutefois, il ne pouvait s’empêcher de se dire que si il avait trouvé là un assassin plutôt qu’un esclave, son histoire se serait terminée là. Zarelna ne manquera pas de remarquer que son frère avance plus lentement et qu’il regarde régulièrement de droite à gauche, nerveux.
"Vo solcando un mar crudele
Senza vele
E senza sarte,
Freme l'onda, il Ciel s'imbruna:
Cresce il vento, e manca l'arte,
E il voler della fortuna
Son costretto à seguitar." Artaserse, aria di Arbace

Kervan
Jeune pousse
Messages : 192
Inscription : 05 mai 2011, 09:50

Re: [ Osniria Chap 1 ] Célébrations de la Déesse-Araignée

Message : # 4740Message Kervan
28 juil. 2011, 14:27

Du côté de l’ambassade

L’offre de Shynttyr était alléchante, ça pour sur, un abruti sans cervelle aurait foncé sans réfléchir, même quelqu’un de normal aurait certainement accepté dans toute autre ville que Dacumundo. Mais ici, que signifiait être « amis », le Dalael, utilisait ce mot après à peine quelques passes d’armes et quelques coups ensemble. N’était-il pas un peu optimiste ? A moins qu’il ne cache ou ne prépare quelque chose…
Encart technique
Diplomatie Shynttyr : 1+D20 = 21 : REUSSITE CRITIQUE
Psychologie Elrinis : 2+D20 = 17
En même temps, il avait toujours eu l’air tellement naif, peut être parviendrait il effectivement à lui offrir une place dans sa Maison. Mais cela restait à prouver, et puis, on ne trahissait pas sa Maison sans aucune preuve tangible…

En même temps, c’était tellement tentant, de risquer la chance, de tenter le diable, et qui sait ce qu’il lui demanderait, si ça se trouve, ce n’était presque rien ; Et puis, une telle occasion ne se présente pas deux fois dans une vie. Au pire, il jouerais double jeu…

« Il se pourrait que tu ais raison par rapport aux Nains, mais qu’attends tu de moi ? Que dois-je faire pour que tu m’ouvre les portes de la Maison Dalael ? »





En sortant de la taverne

Tout en faisant particulièrement attention à bien se fondre dans les ombres, à frôler les murs, en faisant le moins de bruit possible, Etherae suivit le duergar, jusqu’à une petite maison, près d’un des tunnels qui sortaient de Dacumundo. Cependant, le duergar n’emprunta pas ledit tunnel, il ne fit que s’adosser au mur de la maisonnette, et commencer à siffloter un air de rengaine. L’air était relativement… Moche à entendre, etant donné qu’entre deux reprises, s’intercalaient un rôt ou un bâillement. Cependant, il poursuivit ainsi son petit manège pendant quelques longues minutes…
Encart technique
Deplacement silencieux Etherae : 7 + D20 = 22
Perception auditive Gimmain :12 + D20 – Malus (chant et alcool = 5) = 20
Jusqu’à ce qu’une sombre silhouette encapuchonnée s’approche vers lui, et lui chuchote quelque chose. A la carrure, c’était un drow… Mais la capuche et l’obscurité empêchaient Etherae de voir son visage. Le nain ne cherchait pas à être silencieux, mais alors pas du tout, contrairement à son interlocutrice…
Encart technique
Perception audivite Etherae : 3 + D20 = 17
Discrétion Drow : 10 + D20 = 15
Cependant, Etherae put quand même saisir les quelques paroles qu’ils échangèrent, avant que la silhouette encapuchonnée à la voix féminine ne se volatilise en silence.

« Gimmain… »
« Chess… Glurps… Ravi de te revoir ! »
« Quoi qu’il arrive durant ces quelques heures… Je dis bien quoi qu’il arrive… Le contrat, l’accord DOIT être signé. »
« Oh… Parler boulot… J’croyais que tu voulais m’voir pour mes beaux yeux… Bon… Soit…»
« Je t’en remercie… IL saura te récompenser comme il se doit… »

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Se volatiliser

Message : # 4741Message Iris
28 juil. 2011, 15:05

Dans les rues sombres...

Etherae était soulagée de ne pas s'être faite repérer et heureuse d'avoir pu entendre quelques mots, même si ce n'était pas grand-chose. "Chess..." ? Connaissait-elle par le plus grand des hasards quelqu'un dans une maison qui pourrait avoir un prénom commençant de la sorte ? Ce serait un formidable et improbable coup de chance, mais des fois, ça arrive.

Que fallait-il déduire de ce qu'elle apprenait ? Il y avait au moins la Maison Abbeir qui voulait un accord duergar-drow, et possiblement une autre Maison Mystère à laquelle appartenait "Chess...". Donc cela permettait de savoir que l'Ambassadeur allait se rendre à une entrevue officielle, donc qu'il sortirait de l'Ambassade. Alors il se posait tout de même une question : s'ils parvenaient par miracle à organiser l'assassinat, le commettre avant compromettrait gravement la signature de l'accord et la politique Abbeir ; agir après n'aurait pas d'incidence diplomatique.

La jeune barde laissa la drow mystérieuse disparaître en silence, restant cachée pour éviter de faire du bruit en partant elle-même. Elle pensait laisser Gimmain repartir en premier, sauf s'il traînait, et dans tous les cas, elle partirait, toujours avec la plus grande prudence, et retournerait en silence et aux aguets, vers la Maison Dalael.

Elle se rappelait qu'Olorae Dalael avait eu une commande de meurtre particulièrement précise : "Norain Farak! L'ambassadeur en chef, sa mort devrait suffire à faire peur à ses Sous êtres; après, si vous faites accuser une autre maison... Je ne vous en blâmerais pas, mais attention à vous, parmi les nains comme parmi les elfes noirs, certains piquent plus que d'autre..."... Logiquement les Dalael, qui étaient hostiles aux alliances avec les Duergars, préfèreront une élimination avant la signature pour faire échouer les négociations. Cependant, les enjeux étaient importants et Etherae se demandait si Olorae savait vraiment tout.

...

Si elle n'avait pas de difficulté particulière pour rentrer et ne découvrait rien par chance en chemin, elle irait dans la Maison Dalael s'enquérir de la présence d'Olorae Dalael (et donc de la possibilité d'avoir une entrevue). En effet, vu le développement de la situation, la concordance d'événements le même jour, Etherae préfèrerait que la matriarche soit au courant de ce que les Dalael se faisaient deux ennemis puissants, directement : la Maison Abbeir et le "Il". Les implications dépassaient le simple assassinat raciste.

Question : quels sont les usages entre pions (Etherae...) et grosses légumes (Olorae) ? Le but est tout de même de ne pas faire de bévue. D'ailleurs ça se trouve Olorae est au courant des négociations et veut que l'assassinat soit commis avant, mais franchement, demander un meurtre à organiser en moins de 12H (ben oui, s'il faut agir avant les négociations, ça réduit le temps), c'est assez "fou". Olorae passe-t-elle pour folle dans la Maison ?
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Mise à jour

Message : # 4743Message Iris
28 juil. 2011, 20:50

Etherae venait de consulter sa mémoire et son arbre généalogique :
  • Istorvir au sommet
  • trois enfants dont Olorae et Ginafae
  • Ginafae avait eu deux enfants, l'un mort, l'autre une femelle
  • Jaggred & Etherae sont les seuls petits enfants de Ginafae
Puisque par ailleurs Oloarae prêtresse de Tiamat passe pour potentiellement à demi-folle, Etherae décida finalement de solliciter une entrevue auprès de Ginafae sa grand-mère également moniale et donc enquêtrice. Une personne étrange, mais au moins saine d'esprit, et vu le problème de politique en vue, la barde se fichait de la bizarrerie, elle voulait que les infos essentielles montent à quelqu'un qui était sensé et qui avait un petit intérêt à la survie de sa descendance.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Kervan
Jeune pousse
Messages : 192
Inscription : 05 mai 2011, 09:50

Retour à la Maison Dalael

Message : # 4744Message Kervan
28 juil. 2011, 21:25

[HRP : Précision : Etherae et Jaggred sont les seuls petits enfants "vivants" de ginafae. Leur frêre, Lualynn est mort. ]

Près de la Maison Dalael

Gimmain reprit rapidement le chemin de l'ambassade, ayant terminé ce qu'il avait a faire. A son tour, Etherae rentra, sans autre perturbation, jusqu'à la Maison Dalael.

A l'intérieur, elle put apprendre par un esclave qu'Olorae s'était retirée dans ses quartiers ( à savoir la cave, accessible par un passage secret qu'à priori, tu n'es pas sur de savoir actionner, pour n'avoir jamais essayé ), que Ginafae n'était pas encore rentrée, mais qu'elle pouvait, si elle le souhaitait lui transmettre le message dès qu'elle rentrerait.

[HRP : 1) Comme ça, suite après le dodo...
2) Désolé, c'est très court, mais j'ai pas le moral à écrire aujourd'hui.]

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Pas le moral ? même les malheurs passent ;-)

Message : # 4755Message Iris
29 juil. 2011, 14:06

Puisqu'il n'était pas possible de parler à Ginafae pour l'instant, Etherae laissa un message pour Ginafae (en l'occurrence qu'elle sollicitait une entrevue), et un pour Shyntyrr, l'autre pour Jaggred (pour leur demander de venir la voir rapidement).


Puis, ne pouvant rien faire de plus en attendant ses deux comparses censés récupérer des informations, elle alla se reposer.


...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Avrock
Vénérable
Messages : 2536
Inscription : 25 mars 2011, 20:37
Localisation : Trier, Allemagne

Re: [ Osniria Chap 1 ] Célébrations de la Déesse-Araignée

Message : # 4768Message Avrock
30 juil. 2011, 14:59

Shynttyr inspira profondément, puis expira lentement, un léger sourire au lèvre :
"- Bien Elrinis... Que sais-tu des duergars qui sont à l'ambassade et des raisons pour lesquelles on s'abaisse à les accueillir dans notre belle cité ? Avant d'agir et de vouloir leur faire regretter leur visite ici, il est important de savoir où l'on est et où l'on va. Ne penses tu pas que ce raisonnement est juste ?"

Laissant quelques répits à son ancien camarade, Shynttyr lui demande après quelques secondes :
"- Au fait, quand termines tu ta garde ? Tu pourrais me faire visiter l'ambassade..."

HRP a écrit :Shynttyr n'a jamais employé le mot ami ou amitié dans son discours... Tout laisse à penser que, mais bon, qui ferais confiance à un drow ?
><((((°>
........><((((°>
...><((((°>


MJ: Conan D6
PJ: [OdE] Arthwr (aka Garn Faernor) ** en pause **, [Mekton Z] Elbert "Storm" Falck - Jeune psionique & métalleu

Kervan
Jeune pousse
Messages : 192
Inscription : 05 mai 2011, 09:50

Re: [ Osniria Chap 1 ] Célébrations de la Déesse-Araignée

Message : # 4946Message Kervan
07 août 2011, 14:05

Du côté de l'Ambassade :

Elrinis commençait à comprendre pourquoi son futur frêre avait besoin de lui. Pour lui en apprendre plus sur l'Ambassade et la présence des Duergars. Bien, alors il allait combler ses espoirs. Mais sans se trahir.

"Et bien, je ne sais pas grand chose à vrai dire, sauf qu'ils sont là depuis quelques jours, qu'ils négocient un genre de traité avec nos dirigeants sur une alliance. Enfin, j'ai du mal à avoir plus de précision, ils ne sont bavards que lorsqu'ils sont ivres ces nains... Et malheureusement, il ne sont pas uniquement bavard ivres, mais aussi insolents, méchant et violents... Or nous avons ordre de ne pas rendre les coups, pour éviter un incident diplomatique... La galère quoi. L'autre soir, j'avais envie de l'embrocher ce satané nain..."

Un instant de silence, un regard alentour, puis il reprit :

"Pour la visite, ca va être plus délicat, car je n'ai pas accès aux sous sols... Et c'est là que sont logés les Duergars... Je sais juste que l'Ambassade est ainsi construite que les invités de "marque" sont logés à des endroits d'ou il n'y a qu'une issue vers Dacumundo... Une question de facilité à les défendre... Ou à s'en défendre..."

luciole
Jeune pousse
Messages : 311
Inscription : 01 mai 2011, 18:13

Re: [ Osniria Chap 1 ] Célébrations de la Déesse-Araignée

Message : # 4950Message luciole
07 août 2011, 19:49

Elle haussa les épaules. Apres tout, peu importe...

Qu'il en soit ainsi que tu le désire...murmure t'elle.

Un leger sifflement s'echappe de ses levres..
'Suis moi'

Il ne s'agirait pas que Minestrone (autant attribuer à l'esclave un nom refletant sa futur fonction) ne soit piqué tout de suite. Il a peur? C'est naturel. Tout inferieur doit craindre ceux qui sont plus haut que lui sur la chaine alimentaire. Et aspirer à s'elever. C'était le moteur de l'évolution, tout le monde savait ça. L'ambition et le talent.

La main de l'elfe se glisse dans celle de Sophian et elle se laisse entrainer vers la maison à quelques pas de là. Tient...Un mouvement plus brusque attire son attention. Du coin de l'oeil Zarelna remarqua un silhouette qui partait... Guere étonnant.. Qu'importe au fond. Elle connait ses semblables. Le contraire l'aurait décue.

Elle hoche la tête, silencieusement.

Mmm mmm...

Tandis que son frere contemple un portrait de la Divine Lolth elle interpella un esclave dont la force ne faisait pas de doutes, lui ordonnant de monter le 'colis' devant la porte à sa chambre. La drow avait le ton calme et froid de ceux qui savent sans la moindre once de soupson qu'ils seront obéis.
Elle suit du regard ce dernier, plus par reflexe et pour s'assurer qu'il ne s'emmelerait pas que pour une autre raison.

Ses yeux se perdirent sur les toiles, le visage de la jeune druide s'adoucissant tandis qu'elle murmurait une courte priere à la déesse Araignée.


Que chaque jours en ton sein fleurissent les intringues
Et pour ton bon plaisir que se nouent des complots
Meurtriers et sanglants. Que les poignards se liguent
Pour réjouir les yeux de la Reine des Drows.


L'esclave revenait il avec Minestrone? Bien, ils allaient pouvoir le suivre jusqu'à ses appartements.

Répondre