TdF - Chap. 12.5 - Le monde ne change pas

MJ DukeTogo
Date de début : printemps 2014
Abandon : printemps 2018
DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: Le vol des papillons

Message : # 59295Message DukeTogo
04 juin 2017, 15:46

Lysanor avait un peu grimacé en entendant l'étendue des enseignements potentiels. Aleth su cependant la convaincre de l'intérêt d'exercer sa mémoire et que des choses apparemment inutiles pouvaient servir un jour. Les moments que les deux soeurs passèrent ensemble devenaient de plus en plus enrichissants, pour l'une comme pour l'autre.
Il faudrait demander à Mère ce qu'elle avait prévu pour Lysanor et Jared. Lysanor allait-elle partir pour le domaine Risley ? Irait-elle au grand septuaire de Villevieille ? Et Jared ? S'il voulait devenir Ser, il fallait qu'il entre un jour ou l'autre en formation en tant qu'écuyer.
Un soir, Aleth put en apprendre plus de sa mère. Même s'il ne devenait pas ser, Jared deviendrait le prochain lord. Son père était plutôt partisan d'un engagement volontaire. Si Jared manifestait un engagement physique et moral réel dans le métier des armes, de l'équitation, si lui même réclamait à devenir ser - comme l'avait fait en son temps Dugal -, bien sur, il suivrait le chemin d'usage de page et d'écuyer. Dame Guenièvre demanda à Aleth si Jared avait manifesté avec elle de pareils désirs mais il n'en était rien. Songeuse, la mère confia à sa fille qu'elle avait sans doute sa part de responsabilité dans la timidité naturelle de son fils.

C'est bien naturellement pour Lysanor que Guenièvre était le plus inquiète. Elle confia ne pas savoir quoi faire et ne voulait pas s'écrouler en larmes devant sa fille cadette. Elle culpabilisait de n'avoir rien vu. Elle s'en voulait et en voulait à la terre entière. A son mari, à son beau-frère, à ses gens, aux Sept, la liste était longue. Guenièvre avait lâché sa rancoeur du bout des lèvres avant de s'excuser d'une manière générale disant qu'il était désuet de rendre les autres responsables de la course des nuages et de l'ignominie qui existait dans le coeur de certains hommes. Elle même était intéressé par l'avis d'Aleth pour Lysanor. Jugeait-elle que l'enseignement d'un septuaire lui serait bénéfique?
Le reste du temps était consacré à l'économie du domaine. Elle passerait ainsi du temps avec son irascible oncle -- totalement indifférente à ses sautes d'humeur -- pour clarifier différents points problématiques. Jusqu'ici la Maison avait payé trop peu cher les Mestres en obtenant en retour un mestre n'ayant pas terminé sa formation ; à l'avenir il faudrait un mestre pleinement formé, mais les finances du domaine ne le permettaient pas forcément, ou tout juste. Il fallait de l'argent, et toutes les pistes étaient bonnes à étudier.
Il était vrai que Tristifer avait été trop heureux de verser un paiement annuel pour Corvin assez faible, mettant cela sur le compte de sa chance. Il exigeait un véritable mestre ! Il fallait pour cela écrire à la Citadelle pour en avoir un bon tout comme il faudrait justifier la mort de Corvin. Ayant beaucoup de travail - puisqu'il ne pouvait plus déléguer à son souffre-douleur et suspicieux à l'idée de donner toutes les cartes au main d'Aleth, il lui relégua la tâche d'écrire à la Citadelle.

La fouille des affaires de Corvin ne donna pas grand-chose. Tristifer pesta souvent sur le nombre d'opérations juteuses qu'il aurait pu réaliser si Corvin n'avait pas tout capoté par nullité caractérisé. A moins que l'agent de Ryam n'ai eu la mission de limiter l'essor de la maison Castellane, songea la lady.
Le marché de Wateford était à réorganiser de fond en comble. Il n'était pas normal que des habitants des environs payassent leur place en sous-location à un marchand étranger, cela revenait seulement à appauvrir les gens d'ici alors qu'il fallait développer une économie peu diversifiée et fragile, dans un climat d'insécurité chronique. Quel était la position de Tristifer à cet égard ?.. Et que prévoyait-il pour résoudre les problèmes qui se poseraient avec Rubriant et Lord Florent -- bien trop amical envers Lyndal Flowers ?
Avec le prévôt, lady Aleth pu affiner ce qu'elle pensait savoir. Lyndal Flowers avait obtenu un contrat quasi exclusif sur les emplacements du marché. De ce coté, tout était en règle. Il était vrai toutefois qu'en tant que majoritaire, Flowers pouvait pratiquer ses propres prix, acheter aux locaux à des prix réduits et ainsi de suite. Tristifer avait dès le lendemain fait ajouter par le prévot aux exemplaires du contrat d'occupation du marché que Lyndal Flowers étaient coupable de contrebande avérée découverte dans un hangar de Waterford, résiliant de facto, ses prétentions sur le marché. Tristifer avait également sommé Seldon de lui envoyer tout candidat à occuper un étal. L'objectif de l'intendant était clair : les bénéfices du marché devait revenir à la maison Castellane.
Il fallait identifier tout ce qui était nécessaire pour faire fonctionner le marais salant et dans quels délais. Qui pouvait la renseigner ? Comment organiser le travail ? D'ailleurs y'avait-il assez de bras dans le domaine ?
Le vieux représentant des paysans avait sympathisé avec l'étonnant paludier. Il croyait en cette entreprise et fut surpris de la curiosité et du bon sens de la lady. Il s'inquiéta de savoir qui serait son interlocuteur. Aleth savait très bien ce qu'il voulait dire. Les choses étaient assez claires, il y'avait de la main d'oeuvre sur les terres, cela ne manquait pas. Le vieux paysan voulait qu'ils aient des journées modérées et deux jours de repos par lune au lieu d'un seul car il savait que travailler dans les marais était mauvais pour la santé. Enfin, d'ici quelques mois, il pourrait y avoir une production de sel non négligeable. Le paludier avait déjà son petit stock depuis longtemps...
Concernant le vin Castellane, il fallait au moins pour un moment oublier Rubriant, et donc trouver d'autres débouchés. Le domaine du Puits des Dulver n'était pas une piste valable -- quelque sympathique fût son fils -- faire affaire avec le Vautour revenait juste à se faire plumer et dépouiller. Quelles étaient les autres options envisageables ? Noircouronne ? Villevieille ? Les îles Boucliers ? ... Quelle était la position de son oncle ? Et quelle démarche avaient déjà été accomplies pour faire avancer ce dossier ?
Sur ce point, Tristifer était buté ne comprenant pourquoi Rubriant réduira sa consommation de vins Castellane, jugeant qu'il rendait service aux Florent d'avoir démasqué ce gros porc de Flowers. Mais la réalité était bien là, des chariots étaient revenus avec plus de la moitié de la cargaison...
"Puisque c'est ainsi, il faut l'exporter à Port-Real ! Tu mettras donc une bouteille au bout de la lance de Béric, qu'il la porte bien haut, tiens. Je compte sur toi pour faire connaitre nos cuvées, je ne peux pas être partout à la fois."
Dans la mesure du possible, Aleth cherchait à en savoir plus sur l'état des comptes et des accords commerciaux, afin de voir quelles possibilités étaient envisageables. Ele songeait à la restauration du septuaire, et examina les coûts de ce projet, mais était trop amère pour le moment pour avoir l'élan de porter ce projet alors qu'il fallait surtout trouver des ressources et des alliés.
Tristifer noyait le poisson, faisant de la rétention. Sachant qu'il finirait par se noyer tout seul, Aleth sut qu'en étant patiente, elle finirait par connaitre tout les détails...
Faisant taire autant que possible sa rancœur envers son père, elle tint ses parents au courant de la situation économique, des difficultés prévisibles (Rubriant et Lord Florent) afin de connaître leur sentiment sur chacun des dossiers. A défaut d'être heureuse ou d'avoir confiance en ses aînées, elle s'efforçait de se comporter en agent loyal.
C'était une chose étrange pour eux qui n'avait jamais été regardant sur la gestion de ses points. Lord Rhéomar écoutait avec peu d'enthousiasme.
Avant de partir pour Hautjardin, Aleth comptait demander à sa mère si elle jugeait possible d'obtenir l'accord de Père pour réserver un pourcentage de l'exploitation du marais à Aleth (10%) et Lysanor (5%) sous forme de rente perpétuelle et transmissible à leurs propres filles par la suite.
Ce fut finalement lord Rhéomar qui vint la trouver un beau jour alors qu'elle était avec Lysanor.

"Je voulais que le marais revienne à Jolan pour qu'il apprenne, avec toute l'aide qu'il aurait pu trouver, comment tenir un domaine. Mais cela n'est plus possible... Une fois que les marais auront rapporté ce qu'ils nous auront coutés - Rhéomar du déglutir avant de pouvoir continuer -, tout ce qui en sors sera à toi et à ta soeur. Que ceux qui ont participé au nettoyage du marais en tirent profit aussi. Darren, les autres, c'est à toi de voir. Tristifer n'aura pas son mot à dire là-dessus. J'ai aussi autorisé le prêtre rouge à y tenir son culte, là où loge ce paludier dont j'ai entendu parler. J'apprécierais aussi que tu gardes également quelque chose pour la petite Alyse. Plus d'honneur que d'honneurs."

Il n'attendit pas de réponse et fit demi-tour, les laissant sans voix.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Le ping pong des pavés

Message : # 59297Message Iris
04 juin 2017, 17:34

Dame Guenièvre

Aleth ne pouvait que partager la tendance à la colère à l'égard du monde entier. Elle-même éprouvait par moment une grande amertume à être une femme, éprouvant le sentiment de vivre hors du temps, dans une espèce d'immobilité routinière étouffante, condamnée à devoir attendre qu'un homme lui nuise ou lui vienne en aide pour briser cette monotonie.

" Jared est peut-être encore assez réservé, mais peut-être suffirait-il de lui demander à son retour ce qu'il désire. Dans tous les cas, il est l'héritier de la Maison Castellane et il a l'âge de devenir notre représentant."

Cela ne faisait pas plaisir à Aleth, mais c'était ainsi et de toutes façons elle serait probablement mariée d'ici deux ans. Il fallait qu'il soit formé.

" Il gagnerait à apprendre à connaître des Maisons en s'y rendant pour des missions qui ne présentent pas de risque, tout autant qu'il pourrait être utile qu'il soit présent pour toutes les réunions présentant l'état du domaine et des projets le concernant. Il apprendra progressivement."

" Pour ce qui est de Lysanor, ce qui a pu me convenir lui plaira-t-il ? Je ne sais pas. Je souhaite découvrir avec elle ce qu'elle aime. On n'apprend bien que lorsqu'on apprécie ce que l'on étudie. Musique, danse, lettres, dessin, équitation, soins... Nous avons la possibilité d'explorer ici ces options et voir ce en quoi elle souhaite se distinguer. Dès lors nous saurons quoi envisager pour elle. Jolan avait pensé par exemple pour Alyse de la placer auprès de Lady Bulwer. Mais je pourrais aussi la prendre avec moi pour les voyages ne présentant pas de risque évident... enfin, avant cela elle doit apprendre à monter à cheval. "
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Aleth & Tristifer

Message : # 59299Message Iris
04 juin 2017, 17:59

Aleth & Tristifer

Aleth s'arma de patience avec son oncle et s'occupa des tâches auxquelles il voulait bien lui laisser accès.

Un nouveau mestre

Elle se chargea donc d'écrire à la citadelle des mestres pour respectueusement demander à un remplaçant à Mestre Corvin, décédé au cours de la tentative d'arrestation résultant du fait qu'il avait été pris sur le fait en train d'enlever et d'abuser la fille aînée du Lord -- présentement auteure de la missive.

... durant toute la rédaction, Aleth fit beaucoup d'efforts pour ne pas paraître ni cynique ni ironique, alors que ses pensées étaient fortement teintées d'acide.

Le marché et le vin

Il fallut prendre beaucoup sur elle pour ne pas traiter son oncle d'imbécile. Il faudrait donc explorer par elle-même les possibilités. Noircouronne paraissait la solution la plus simple, et peut-être serait-il envisageable d'exporter vers Villevieille, la Tournesolaie et la Trémière ?.. Un seul bateau pouvait déposer des cargaisons tout le long, sans vendre l'intégralité en un seul point. Même chose pour ce qui était des îles boucliers... Tout cela était plus compliqué à mettre en œuvre, mais lui paraissait plus viable qu'une vente à Port-Réal.

... mais difficile de s'en occuper avant... au moins un mois, peut-être davantage...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Et... euh...

Message : # 59300Message Iris
04 juin 2017, 18:38

Lord Rhéomar

Aleth avait prévu de sonder Mère sur l'affaire du marais, et ne s'était pas du tout attendue à ce qui arrivait. Elle resta avec Lysanor, trop stupéfaite pour réagir.

Tout.

Il avait dit "tout".

Combien cela représentait-il, elle n'en avait aucune idée, mais "tout", c'était plus que les 10% qu'elle demandait pour elle et les 5% pour Lysanor.

Elle se tourna après un moment vers sa soeur : "J'avais demandé à Mère une part pour toi et moi, dans l'hypothèse où j'obtiendrais pour notre Maison les terres du marais de la sorcière et qu'elles puissent être exploitées et produire du sel. J'avais proposé 10% pour moi et 5% pour toi. L'idée était de nous assurer à chacune une rente, des revenus en propre... En clair, ça veut dire un argent qui -- contrairement à nos dots -- ne reviendra pas à nos époux, mais restera entre nos mains. "

" Je veux que nous puissions être libres -- autant qu'il est possible de l'être, et pour ça, il faut des revenus."

" Je comptais demander 15% sur chaque source d'argent que je ramènerai à notre Maison. Cela me paraissait assez peu pour ne pas risquer d'être refusé."

Elle regarda dans la direction par laquelle son père était parti.

" Il nous a donné beaucoup plus, même si j'ignore ce que cela représente. Il est même possible, si nous avons de la chance, que cela représente autant ou plus que nos dots. Et ce serait à nous, vraiment à nous, avec le droit de choisir librement ce que nous en ferons. "

Avec un sourire un peu coupable : "Je me donnais le double de ta part parce que c'est moi qui négocie et que je me démène pour chercher des sources d'argent pour nous. C'est tout. J'espère que ça te paraît correct comme arrangement. "

Aleth ne songeait pas spécialement à donner de l'argent à Darren ou à d'autres. Investir en leur faveur, oui, mais donner, sans doute pas. Cette rente, c'était la seule chose sur laquelle elle avait une prise, elle ne voulait pas perdre le peu de liberté et d'emprise sur les événements qu'elle avait peut-être gagné.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16221
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Vérifications

Message : # 59322Message Iris
08 juin 2017, 21:37

Lysanor

Aleth sur le moment était presque heureuse à l'idée d'avoir un bien à elle, qu'elle pourrait gérer et qui pourrait lui permettre d'investir dans te ou tel projet. Elle demanda à Lysanor ce qu'elle souhaitait :

" Que voudrais-tu faire de cet argent ? "

" Moi j'aimerais restaurer le septuaire, et j'aimerais qu'une gentille septa vienne sur nos terres, qu'elle s'en occupe, et qu'elle puisse tenir la petite école... " qui méritait mieux que les drames à glacer le sang qui s'y étaient déroulés.

" Je voudrais aussi restaurer la vieille tour en ville... et faire la lumière sur l'histoire ancienne de notre famille, sur ses murailles qui entourent Waterford... "

Dame Guenièvre

Pourtant, avec le temps, Aleth se rembrunit. Père voulait leur offrir les revenus du sel, à elle et Lysanor, sans tenir compte de l'avis de Tristifer, mais qu'en était-il de celui de Jared ? Que penserait-il dans dix ans ? Ne se sentirait-il pas spolié ? Et que représentait au juste leurs dots à toutes les deux ? Cela pourrait-il poser un problème si elles avaient des revenus à côté ? Elle supposait que non, mais aurait bien aimé en savoir plus. Elle décida de questionner sa mère à ce sujet : que penser de leurs dots ? et comment se positionner au sujet de Jared ? Fallait-il renoncer à une part de l'argent du marais pour éviter des problèmes futurs ?
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Répondre