TDF - Chap. 17 - Péril à Port-Réal (2)

MJ DukeTogo
Date de début : printemps 2014
Abandon : printemps 2018
DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Tentative d'empathie Waltonienne ^^

Message : # 60944Message DukeTogo
20 oct. 2017, 17:10

Dans sa tente, lady Aleth regardait le sol songeuse et releva la tête pour voir venir sa chambrière maintenant que son rendez-vous était parti. Mais ce n'était pas sa chambrière. Les épaules hautes de ser Walton masquait davantage la lumière du dehors que celles de Lysette.

En sortant, le chevalier avait pris une grande inspiration. Finalement, cela s'était plutôt bien passé. Vraiment ? Idiot !

Le chevalier était maintenant devant Aleth, un genou à terre non pas comme un candidat à l'adoubement mais comme quelqu'un qui se souciait réellement de ce qui préoccupait Aleth, prenant même sa main sauf si elle avait un geste de recul.

"Ma lady, je vous déçois et je ne le souffre pas. Parlez-moi sans détour."
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16817
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Tu veux de la franchise ? Tu es sûr ?

Message : # 60945Message Iris
20 oct. 2017, 17:31

A la contrariété de la nouvelle s'ajoutait celle de devoir s'expliquer. Son soupirant était un chevalier oint, comment pouvait-il comprendre ? Mécontente d'être retenue par la main, elle eut besoin de plusieurs seconde pour reprendre un semblant de contrôle sur ses nerfs.

" Il y a que ... "

" Mon frère est mort voilà neuf ans, depuis il n'y a plus jamais eu de fête digne de ce nom à Waterford. "

" Quand je me suis rendue au mariage des Harte et des Manning, j'ai passé les festivités à rester à l'écart parce que je venais de prendre une flèche dans l'épaule !"

" Et pour ce qui est de Rubriant, c'était encore mieux : Lord Florent a annulé les fêtes de fin de tournoi tant il était mécontent de la victoire de Béric !"

" Aujourd'hui je vois un nouveau bal, et je devine déjà que je vais devoir discuter avec le personnel à l'entrée parce que je ne suis pas celle qui est nommée sur l'invitation ; et après, j'entends déjà murmurer dans mon dos sur la raison pour laquelle je parais seule... "

" On tente de me violer, de me tuer, on salit le nom de ma Maison, mes amis sont des traîtres, des morts ou les deux, et quand il semble pouvoir exister une occasion de fêter et se réjouir, elle s'évanouit aussitôt qu'elle est parue."

" Maintenant que vous connaissez le fond de ma pensée, rendez-moi ma main !" s'agaça-t-elle.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Bim, bien fait pour Big Jim !

Message : # 60947Message DukeTogo
20 oct. 2017, 18:13

Ser Walton obtempéra en même temps main qu'il se rendait compte qu'il tenait la main d'Aleth.

Il restait coi un moment ne sachant que dire. Puis s"approchant d'Aleth, il murmura, honteux :

"C'est que... je ne sais pas danser."

Puis reprenant l'invitation en se redressant, genou toujours au sol :

"Lady Aleth Castellane, me feriez vous l'honneur de m'accompagner au bal de la reine ce soir ? Après avoir enseigné à ma grande carcasse durant les quelques heures qui nous sépare du soir comment ne pas être ridicule et vous faire honte ?"
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16817
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

C'était ça, la raison ? :-/

Message : # 60948Message Iris
20 oct. 2017, 19:57

Aleth ne s'était pas attendue à cette réaction. Il ne savait pas danser et c'était la raison pour laquelle il n'avait pas osé se présenter au bal ? Elle demeura un moment sans réagir, avant de répondre d'un ton plus apaisé :

" Gyles devrait pouvoir aider à régler ce problème..."

" Et si malgré ses conseils, vous ne vous sentez pas prêt à danser ce soir, il sera toujours possible de ne pas vous lancer dans cet exercice. Je doute qu'on oblige vraiment tout le monde à participer. Tenez, imaginez-vous Lord Piète en train de danser ?"

Rien que d'y penser, Aleth retrouvait un début de sourire.

Plus sérieuse : "Si vous souhaitez partir tôt, ne vous privez pas de le dire : il ne s'agit pas non plus de vous forcer à rester si vous vous ennuyez ou souhaitez vous rendre au grand Septuaire."

Sauf objection, elle ferait quérir Gyles :

" Gyles, nous avons une mission qui mettra votre talent à l'épreuve : il s'agit d'unir nos efforts afin que Ser Walton Dulver puisse paraître ce soir au bal de la reine et faire honneur à sa Maison... en ne me marchant pas sur les pieds." conclut-elle avec un demi-sourire.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Entrez dans la danse-danse, ...

Message : # 60951Message DukeTogo
20 oct. 2017, 21:51

Lady Aleth avait réponse à tout, semblait exprimer le chevalier en haussant les épaules, entre sourire et grands yeux étonnées. Va pour la leçon, alors.

Rien n'aurait pu faire plus plaisir à Gyles qui décréta que la leçon serait collective et qu'on trouverait une étable ou quelconque endroit à l'abri des regards pour s'entrainer.

"Tiens, au hasard... Darren les yeux bleus, tu viens avec nous ! Et oui ! Fais pas cette tête là. Si tu le fais pour ta cousine, fais-le pour moi ! Non, parce que je vais quand même pas leur montrer avec Tom, non ? Ou Béric la brique ? Ou Myrosh... Ah non, il est trop chaaaaaaaaaud. Oulalah, je vais fondre. *rires* Joango, trouves-nous ça, tiens, voilà ma bourse. Une vraie bourse, hein, pas une rembourrée comme les vrais bonhommes, hein, mon saligaud ?"

Gyles ne semblait pas dessoûler.

C'est ainsi, qu'à moins de véhémentes protestations, Walton et Aleth ainsi que Gyles et Darren qui leur servait de modèles s'entrainèrent dans une tente officielle qu'ils purent vider et obtenir moyennant quelques émoluments. Le troubadour demanda à Joango de ramener d'autres artistes car il ne pouvait pas danser, compter et jouer de la musique en même temps. Là dessus, Tom le Bref barra le passage de Joango, l'air menaçant.

"Y'a tout ce qui faut ici, Jojo le gogo ! Si tu sors chercher quelqu'un, je fous le feu, sérieux je le fais !" Le nabot s'empara ensuite des instruments que Gyles avait posé au sol pour pouvoir donner sa leçon au grand escogriffe. Contre toute attente, Gyles ne lui interdit pas d'y toucher alors qu'il l'avait toujours fait jusqu'alors. Les talents musicaux de Tom le Bref étaient pour le moins irréguliers mais s'avéraient surprenant.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Bougez pas les autres !

Message : # 60952Message DukeTogo
20 oct. 2017, 21:55

Au campement où devait encore se trouver Myrosh et Béric auxquels Tom le Bref et Joango assurèrent qu'ils reviendrait très vite, il y'eut l'arrivée d'un jeune garçon, visiblement de basse extraction.

Image

Celui-ci demandait : "Ou est messire Castellane, s'il vous plait ?"
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Vénérable
Messages : 4332
Inscription : 28 avr. 2015, 19:10
Localisation : Arlon, Belgique

Mais que ? Faut arrêter la picole mon grand !

Message : # 60954Message Casaïr
20 oct. 2017, 23:06

Le comportement de Gyles me surprenait de plus en plus, mais il semblait (pour le moment) plus jovial qu'autre chose. Toutefois, une bonhommie aussi forcée ne me semblait vraiment pas normale. C'était même tellement incongru que je ne m'arrêtais pas sur les étonnants talents de Tom en matière de musique.

"Je veux bien partager cette danse avec toi,
le taquinai-je en faisant la révérence, mais attention à tes pieds ! J'ai plus l'habitude de monter à cheval qu'à danser le menuet."

Me tournant vers Walton et Aleth, je haussai les épaules d'incompréhension et, quelque part, un peu d'excuse, avant d'être entrainé par Gyles. Je pris sur moi de m'amuser de ce moment, tout en me demandant pourquoi le troubadour avait autant changé en l'espace de, quoi, une heure ?

Depuis que je lui ai parlé...

Était-ce pour lui sa façon de faire son deuil ? C'était possible mais il pouvait y avoir autre chose aussi. Et il fallait qu'il se décide à faire n'importe quoi alors que je me préparai mentalement à revoir (ou pas !) Lady Brock. Et je ne parvenais pas à déterminer ce qui m'ennuyait le plus dans cette histoire.
Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

- Terry Pratchett, Va-t-en-guerre.

Crépuscule
Mathusalem
Messages : 5432
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: TDF - Chap. 17 - Péril à Port-Réal (2)

Message : # 60955Message Crépuscule
21 oct. 2017, 01:14

Joango qui s'était éclipsé un certain temps hors du campement Castellane avait finalement vu le détestable chevalier Corbay perdre toute crédibilité en tant que menace, il aurait presque eu pitié de ses échecs répétés à essayer de se faire inviter au bal s'il n'avait pas eu en tête le visage d'Alyse et celui de Deem, et sur le retour, il songea à la Maison de la Soie ... ce lieu avait comme un parfum ... le genre de parfum qui pouvait rendre Joango dingue. Pas celui des filles, mais celui d'un coffre, un coffre cachant un secret, peut être même plus d'un, le parfum pourrissant de ce qui est enterré dans l'obscurité depuis trop longtemps.

De retour il raconta ce qu'il avait vu puis vint la leçon de ser Walton, voilà qui était divertissant. Il n'avait rien compris à ce que lui demandait le troubadour mais il sortit et réfléchissait encore à ce qu'il allait ramener quand le nain intervint, il laissa faire et c'est ensuite avec gaieté qu'il tapa des mains pour battre la mesure.
MJ:Warhammer, MektonZ
PJ:[AdC] Agent Irish

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16817
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Aleth... sans grand-chose à dire

Message : # 60956Message Iris
21 oct. 2017, 11:19

Aleth eut un léger froncement de sourcils au constat de l'état de Gyles qui lui paraissait assez préoccupant. Pour l'heure elle ne pouvait le questionner, il restait à espérer que cela irait...? ... Et puis Tom le Bref se retrouva à la musique... elle ne savait trop qu'en penser. Sans doute n'avait-elle pas encore regagné la bonne humeur un peu forcée qu'elle s'était constituée pour le bal. La jeune Castellane fit de son mieux pour faire honneur aux efforts de ses compagnons, mais il n'était pas si facile de regagner gaieté et espoir sur un socle si fragile.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TDF - Chap. 17 - Péril à Port-Réal (2)

Message : # 60957Message DukeTogo
21 oct. 2017, 14:52

Walton y mettait du sien et apportait une touche comique involontaire à la situation. De tout le reste de l'après-midi, il parvint à ne marcher que 2 fois sur les pieds de la lady ou plutôt Aleth n'arriva pas à soustraire à temps ses menus pieds. Décidément enjoué, Gyles fit remarquer pour motiver lady Castellane que c'était un bien meilleur entraînement d'esquive que tout ce que pouvait inventer Béric pour lui apprendre à éviter les coups. Entre autres conseils, autant pour Darren que pour Walton :

"Et on ne laisse pas aller ses mains sur les fesses de sa partenaire, sauf si on y a été expressément invité." ce qui eut pour effet de faire rougir le fils Dulver.

Au bout d'une heure, le grand gaillard commençait à être un cavalier correct qui sous les conseils de Gyles pouvait rendre aérienne sa partenaire en la soulevant sans la briser lors des danses les plus rythmées.

Lors d'une pause bien méritée, Walton s'adressa à Aleth, calmement.

"J'ai bien compris que durant ces dernières années et plus récemment encore, vous n'avez guère eu le loisir de... vous amuser ou vous réjouir. Je sais que vous vous souciez des autres et de vos devoirs envers votre maison. Pour vous, j'affronterais les regards et les quolibets de la cour et si quelqu'un s'avisait de vous manquez de respect à travers votre cavalier, je lui marcherais dessus et ce ne sera pas une maladresse."

Puis marquant une pause, plus tendre.

"Je ferais plus encore pour vous voir sourire."
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Verrouillé