TDF chap. 19 : Péril à Port-Réal : La grande joute

MJ DukeTogo
Date de début : printemps 2014
Abandon : printemps 2018
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16783
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Applause ?

Message : # 62298Message Iris
21 déc. 2017, 16:59

Aleth cessa de parler, fit un sourire un peu plus vaillant à Mira et conclut :

" Ne vous inquiétez pas trop pour moi. J'ai des pensées bien sombres, je doute de tout et beaucoup, mais je n'investis pas de lierre mes robes pour rien. "

C'était la fin, plus qu'un discours, quelques salutations, et il serait temps de quitter les lieux. Aleth commençait à se sentir courbaturée d'avoir été si longtemps assise immobile ou presque.

" Vous êtes la meilleure amie que j'ai eue. Ce n'est pas un grand compliment, puisqu'il n'y en a pas d'autre je crois."

" J'espère que nous aurons l'occasion de nous retrouver. Comment se présente la suite de votre séjour ici ? "
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Langue de vipère

Message : # 62303Message DukeTogo
21 déc. 2017, 18:40

Ainsi Barristan Selmy l'avait emporté sur Jaimie Lannister, suscitant admiration du public mais aussi douleur et aigreur pour les frères et soeurs Lannister.

Alors que les deux finalistes rendaient une dernière fois hommage à la tribune royale, la reine demanda à ce que le héraut répète à voix haute le palmarès du champion.

Image

La reine reprit la parole. "Aimez-vous cela, ser Barristan, aimez-vous entendre votre nom ? N'êtes vous pas fatigué de toutes ces victoires ?"
- Je... bredouilla Barristan.
- A quoi joues-tu, Cerseï ? demanda Robert.
- Quand un homme à plus de titre que son roi, je dit qu'il doit retrouver un peu d'humilité. Et a quoi bon un tournoi si l'on connait d'avance son vainqueur ?"

La langue de la reine claquait, se frayant un chemin dans l'esprit de son mari le roi des Sept Couronnes. Peut-être même ses mots touchèrent Barristan. Après tout, pourquoi continuait-il à participer à des tournois qu'il gagnait si souvent ?

Demain aurait lieu la grande mêlée, l'épreuve du jour était maintenant terminée. Le campement du tournoi resterait en effervescence jusque tard dans la soirée. Pour l'heure, tribune et foule pouvait commencer à se disperser. Darren avait rejoint Gyles qui lui faisait signe que quelque chose clochait. Joango venait de rejoindre Béric et avait une mine catastrophique. Le maitre d'armes l'accueillit avec l'aide de l'écuyer de Gennady Shannin qui s'était mis au service du dornien pour ce second jour. De l'autre coté, Myrosh et Tom le Bref se frayait un chemin pour les rejoindre.

Mira Forrester quitta lady Castellane pour reprendre son service auprès de lady Maergery qui lança un sourire aimable à Aleth. Remontant les gradins pour pouvoir redescendre ensuite, Orten Piète vint à la rencontre de la lady de Waterford.

"Lady Aleth. Ce n'est peut-être pas le meilleur moment mais j'ai des choses à vous apprendre. M'accorderez-vous un instant ?"
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16783
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Me parler ? Je suis toujours toute ouïe

Message : # 62304Message Iris
21 déc. 2017, 19:02

Un peu surprise de l'attention souriante de Lady Maergery, Aleth salua la fille de son suzerain, et songea l'espace d'un instant : "Je me suis trop épanchée, Mira ne va-t-elle par tout rapporter à Maergery ?" Plus très sûre du détail de la conversation, il lui semblait cependant que l'ensemble était assez peu compromettant, ce qui la soulageait, mais ce doute, l'espace d'un instant lui rappelait qu'elle était à Port-Réal, et qu'elle ne pouvait se permettre de se laisser aller, quelque sympathiques fussent ses interlocuteurs -- surtout s'ils étaient agréables ?

Orten Piète ? Ah mais oui, elle voulait lui parler ! Elle l'accueillit avec un sourire qui se teinta de perplexité : "Très volontiers." La gravité du jeune homme la dissuada de plaisanter sur son échec à convaincre le placeur de faire venir le cadet Piète au premier rang. "Voulez-vous discuter dans ma tente ?" Elle était disposée à accepter tout lieu qui ne lui fasse pas courir le risque de croiser Lord Piète.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Vénérable
Messages : 4313
Inscription : 28 avr. 2015, 19:10
Localisation : Arlon, Belgique

Re: TDF chap. 19 : Péril à Port-Réal : La grande joute

Message : # 62306Message Casaïr
21 déc. 2017, 22:12

La victoire de ser Barristan n'était guère surprenante, et la colère de la reine n'y changerait pas grand chose. Sans compter le capital sympathie de cette véritable légende vivante dont l'histoire se poursuivait toujours maintenant, à se demander où elle s'arrêterait d'ailleurs. J'était néanmoins heureux d'enfin pouvoir rentrer me reposer sous ma tente, demain serait une autre rude journée, et il fallait que je sois en parfaite condition pour ce qui m'attendait.

"On a plus rien à faire, dis-je à Gylehan, tu m'accompagnes ? Je crois que j'ai besoin de compagnie pour me faire oublier ma défaite du jour."

Mon sourire ne laissait personne dupe tant il était évident que cette défaite n'avait en rien entamé mon moral, cependant la présence de la jeune troubadour me faisait un bien fou. Une fois à l'écart de la foule, je lui demandais :

"Tout va bien ? C'est le numéro de la reine envers ser Barristan qui te déplaît ?"
Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

- Terry Pratchett, Va-t-en-guerre.

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Orten / Aleth

Message : # 62314Message DukeTogo
21 déc. 2017, 23:42

Pendant ce temps, Robert conversait avec Barristan.
"Ah, comment tu as mis le régicide à terre ! C'est moi où tu étais plus tendre avec le grand gars du Bief ?
- Ser Walton est plus lourd. Et plus têtu aussi.
- Ah ! Walton le tétu"
, ria le roi de bon coeur.

Orten eu un court sourire complice. "Dans votre tente ? Ah non, je ne vais courir de risque. Je ne veux pas d'histoire avec votre champion. Tenez, asseyons nous là."
S'arrêtant quand il y'avait des personnes qui passaient trop près, Orten expliqua qu'il avait sondé les Piète-Manning pour voir s'ils continuaient à croire la maison responsable de leur malheur. Le fait est que oui et bien qu'ils semblaient obéir au jugement du bref duel judiciaire, ils pensaient les Castellane responsable de l'empoisonnement. Quelques recherches plus tard, Orten a appris que le fournisseur de cette nouvelle boisson, le Cheldaro - un homme dont il n'avait trouvé le nom - pourraient connaitre le fournisseur du poison rare utilisé. D'après Orten, il s'agissait de rumeurs qui méritaient pourtant d'être vérifié.

Orten sourit quand Aleth le remercie pour son aide avec une pointe d'interrogation. Le cadet Piète répond sans détour qu'un homme comme lui, n'ayant pas de talents aux armes pour se défaire d'éventuels ennemis, préfère avoir des amis et tant qu'à faire des personnes en devenir.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Crépuscule
Mathusalem
Messages : 5392
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: TDF chap. 19 : Péril à Port-Réal : La grande joute

Message : # 62315Message Crépuscule
22 déc. 2017, 09:29

Joango courait vers le bout de la lice, fuyant le lieu de sa séparation avec la mauvaise fille, et le noeud douloureux qu'il ressentait au creux de sa poitrine au point de sentir l'émotion près à le déborder. Un bâtard ça ne pleure pas, ça savoure ce qu'il réussit à avoir et ne réclame plus...

**Baaam** Il venait de percuter quelqu'un et ses jambes faillissant, il se retrouva le cul par terre. Relevant le nez, il découvrit le visage de ser Béric le Droit...

"Je..." Le chevalier était là, sans son armure (au grand remerciement de son nez) et non sur la lice ou dans la tente des jouteurs, il avait donc été défait....

"Je mérite que vous me renvoyez, je n'ai pas honoré mon devoir envers vous, je..." *** bâillement à se décrocher la mâchoire *** "j'ai raté le tournoi de votre vie, vous méritez un vrai écuyer..."
MJ:Warhammer, MektonZ
PJ:[AdC] Agent Irish

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16783
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Aleth & Orten

Message : # 62317Message Iris
22 déc. 2017, 12:57

Ser Walton le Têtu ?

Aleth tourna la tête dans la direction du roi et de Ser Barristan. Obstiné, l'héritier des Dulver l'était assurément.

...

Ainsi Orten avait jugé qu'il pouvait être bon de se rendre utile ? Aleth appréciait le jeune homme, et son pragmatisme ne lui posait pas de problème.

" J'avais pensé vous trouver pour vous demander votre aide et pour vous faire une proposition que je pense et espère vous convenir. Nous en rediscuterons plus tard, à votre convenance.

" Concernant l'aide à apporter, j'aurais possiblement besoin de vos qualités de comédien pour aider une jeune femme. J'ai promis mon assistance à un membre de sa famille, mais vu la nature du problème, j'ai l'impression qu'il serait plus facile de le régler avec des compétences qui font défaut à mon entourage immédiat. "

" Et pour la proposition, c'est un peu plus long et plus durable."

" A bientôt ? " conclut-elle avec un sourire engageant.

...

Les gens quittaient les lieux peu à peu, il était temps de s'enquérir de la santé de Walton. Aleth se dirigea d'un pas tranquille en direction de la tente.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Joango is back

Message : # 62320Message DukeTogo
22 déc. 2017, 16:13

Béric observa Joango.

"Je sais que tu crois à ce que tu dis... mais les mots ne sont pas des actes. Tu as une mine épouvantable et dans cet état, tu ne seras bon à rien. Vas te laver et te changer pour commencer. Nous représentons une noble maison, pas une écurie. Et dors également car il te faudra être en forme pour ce qui suivra."

D'un signe de tête, il congédia Joango alors que deux tandems les rejoignaient. Darren et Gyles d'un coté, Myrosh et Tom de l'autre. Le troubadour arrosa l'écuyer de question, demandant entre autre si la Montagne lui était passé dessus avec un regard en coin à Darren qui rougissait peut-être. Le nabot renifla Joango. "Un fouille-merde ! Ca puire, messire ! Et tu sens la suie... et le porte-chiasse aussi !"
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Aleth so true

Message : # 62322Message DukeTogo
22 déc. 2017, 17:12

Aleth avait laissé un Orten intrigué, avec une drôle expression de sourcils interrogateurs. Le cadet Piète s'était contenté de sourire avec malice, en confirmant qu'ils seraient bien effectivement amenés à se revoir. C'est ainsi que lady Castellane se dirigea vers les coulisses du tournoi, demandant où trouver ser Walton. Sa chambrière parti à sa demande récupérer ses propres affaires et matériels de soins.

Il y'avait beaucoup de va et vient mais elle put enfin trouver quelqu'un pour la renseigner sur quelle était la tente de soins. Devant celle-ci un jeune homme, peut-être un aspirant mestre la vit au dernier moment, râlent sur le nombre d'aller et venu quand le champion méritait bien un peu de repos et de réconfort. Qu'importe, Aleth avait bien réfléchi et était notamment arrivé à la conclusion que Walton avait un mérite indéniable. Il faudrait bien qu'il ait une discussion d'un nouveau genre. Une discussion dans détour.

***

Walton avait senti un courant d'air sans vraiment comprendre que cela était le résultat de l'entrée ou de la sortie de quelqu'un dans la tente. Une voix douce eut raison des réserves de l'acolyte et des bribes de mots atteignirent son esprit embrumé.

"<Comment va-t'il ?... Que l'Aïeule bénisse vos bons soins... Voilà pour votre peine... Oui... merci de nous accorder un peu d'intimité..."

La silhouette d'Aleth, flou mais pourtant très féminine apparaissait à la faveur des lanternes. Sa main fraiche et aimante prit un linge humide pour éponger la sueur de son torse et dégager une mèche rebelle de son front.

"Oh ser Walton... Quel combat... J'en tremble encore..."

Les boucles blondes comme le blé enchâssait l'ovale de son visage.

"Aleth, vous... vous êtes venu..." murmura le chevalier.

Sa belle eut un petit rire cristallin, un rire nouveau qu'il n'avait sans doute jamais entendu. "Chhhh..."

La lady se pencha sur lui et comme dans un rêve éveillé, Walton ressent la frémissante approche de sa bouche, ce premier contact humide et frais, puis cette attache immobile, éperdue et longue. Sa belle colle ses lèvres ardentes à cette vapeur de poumons liquéfiée. Un voile humide portant la saveur d'une caresse, pénètre dans la bouche du jeune homme. C'est le sentiment de gouter à la teinture de cette dentelle trempée d’haleine amoureuse. Le chevalier ressent une chaleur l'envahir, le ramener à une conscience mieux eveillée du délice à l'oeuvre. Sa main molle se pose sur la taille de la belle, main qu'elle saisit pour la guider vers le bas de ses reins. Elle même fait glisser la sienne vers son abdomen sculpté qui se crispe de désir. Mais voilà encore un courant d'air et voilà qu'elle s'échappe.

"Aleth..."
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TDF chap. 19 : Péril à Port-Réal : La grande joute

Message : # 62324Message DukeTogo
22 déc. 2017, 17:19

Quand Aleth rentre dans la tente, elle voit une femme, en robe vert foncé penchée sur un homme de grande taille allongée. Il tient son fessier d'une grande main tandis qu'ils... ils s'embrassent ?

Dérangée dans son badinage, la lady se relève et fait volte-face. Lady Silva s'essuie la commissure des lèvres en ayant des yeux expressifs de satisfaction.

"Ce n'est pas le meilleur des amants, mais c'est déjà suffisant."

Silva a une moue frondeuse et s'apprête à sortir.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Verrouillé