TdF - Chap. 6 - Le tournoi des Frères

MJ DukeTogo
Date de début : printemps 2014
Abandon : printemps 2018
Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: TdF - Chap. 6 - Le tournoi des Frères

Message : # 52679Message Maëlys
04 avr. 2016, 13:54

L'instant était passé en une fraction de seconde, ce n'est qu'une fois à l'autre bout de la lice, alors que les clameurs de la foule apparaissait qu'il réalisa.
Tenant encore fermement sa lance en main, il retourna sa monture pour découvrir Ser Bayard Norcroix rivé au sol. Il avait du mal à y croire, il était là, encore sur sa monture, alors que son adversaire était au sol. Il n'avait même pas senti leur échange ni avait eu le temps d'y réfléchir...

Flottant dans ses pensées, il flatta l'encolure de sa monture puis donna un petit de talons pour se rapprocher du chevalier. Là, il cala sa lance à terre avant de descendre de sa monture même si il sentait une nouvelle douleur monter.
Le chevalier encore à terre, il se plaça au dessus de lui et lui tendit le bras pour l'aider à se relever tout en lui disant :

"C'était un honneur de jouter contre vous Ser."

Il revint ensuite à sa monture puis juste avant de monter sur celle-ci, il réajusta les couleurs de Lady Mullendore qu'il plaça au bout de la lance. Il prit une grande inspiration puis remonta sur le destrier avant de faire face à la foule.
Il commença par un salut à l'ensemble de la tribune avant de tendre sa lance en direction de la dame qu'il avait élu pour que chacun puisse la voir récupérer les couleurs pour lesquelles il s'était battu.

Il attendit qu'elle défasse le nœud fixant l'étoffe avant de faire autre chose.

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

https://www.youtube.com/watch?v=04854XqcfCY

Message : # 52697Message DukeTogo
05 avr. 2016, 15:03

Ser Bayard n’avait jamais imaginé perdre un seul instant et c’est sans un mot qu’il avait accepté l’aide du dornien.

Lady Mullendore semblait à peine réaliser ce qui se passait et c’est sous l’exhortation de son frère et de Noirécu qu’elle se leva à l’approche du champion. Ses gestes étaient hésitants en défaisant l’étoffe, son attitude dénuée d’orgueil. Il y’eut des rires quand le petit animal du frère - un chimpanzé - voulu monter sur la lance. Tout les regards convergeait vers la lady, assurément reine d’amour et de beauté du moment, sans conteste un modèle de douceur, de noblesse et de piété. La nervosité ceda la place à la joie et la lady leva en riant l’étoffe dans un geste de triomphe, soulevant les hourras du public avant de la poser sur ses épaules et de faire une révérence au champion.

Lady Tarly applaudissait mollement en songeant à Darren Risley. Que n’avait-il remporté le tournoi pour elle?

Les deux soldats Castellane vinrent avec fierté récupérer l’un le destrier, l’autre la lance du maitre d’armes. Béric était maintenant face à la tribune du lord de Rubriant. Celui-là avait gardé la bouche close depuis la défaite de son fieffé. Un conseiller lui rappela le nom du dornien avant qu’il ne se lève et s’adresse autant au public qu’au vainqueur.

« Moi, Lord Alester Florent, déclare Beric Kardalt, maître d’armes et champion de la maison Castellane, de Waterford vainqueur du Tournoi des Frères. Que les Sept soient… témoins de sa victoire et de sa bravoure, guidé par la force du Guerrier. »

Un héraut pris la relève au signe que lui fit le lord.

« La récompense du vainqueur est de deux mille dragons d’or !
Loué soit lord Florent pour sa générosité et pour nous avoir donné à voir un tournoi exceptionnel.
Mais la fête n’est pas terminée pour autant ! Demain aura lieu la grande mêlée, ouverte aux guerriers de moins nobles naissances… »


L’homme continua d’abreuver la foule de commentaires tandis que lord Florent quittait la tribune par un petit escalier arrière.

Le héraut rappela au champion ainsi qu’au banc Castellane et au banc Mullendore qu’ils étaient invités de facto à la soirée du lord.

La lice devint la propriété de tous. Musiciens, badauds, artisans déposant la longue séparation centrale. Darren se fraya un chemin vers Béric, ainsi que Jolan sans doute suivi par le prêtre rouge. Dans la cohue, Myrosh vit la belle dorniène rebrousser chemin dont l’attitude semblait signifier qu’elle différerait ses propres félicitations au héros du jour. Il avait donc le choix entre la suivre pour la rattraper ou suivre Jolan pour féliciter Béric. Des gens réclamèrent à Gyles de leur présenter le champion. « Tu le connais vraiment, dis? »

Ser Emmon Cuy félicita Aleth.

« C’est une belle victoire amplement méritée. J’ai entendu du mestre des Redwyne que vos bons soins avaient préservés votre maitre d’armes. Béric a été le plus fort aujourd’hui. Je n’aurais pas pu gagner ce tournoi pour vous. Dites-moi, lady Castellane, en cet instant de félicité et de gloire pour votre maison, dites-moi ce que je puis faire ou accomplir pour gagner votre sincère affection. »

L’heritier de Tournesolaie devenait plus explicite et avait certainement compris qu’Aleth ne l’appréciait pas autant qu’il l’eut souhaité.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16330
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Il a au moins une qualité : la persévérance !

Message : # 52698Message Iris
05 avr. 2016, 16:12

Les gens se levaient, partaient, bavardaient, commentaient... Le brouhaha avait succédé au silence de la dernière joute et Aleth se préparait à rejoindre les tentes Castellane quand Ser Emmon, passé des compliments en vint lui demander ce qu'il pouvait faire pour qu'elle... l'aime ? Coupée dans son élan, elle le regarda dans les yeux, se sentant un peu gênée de devoir répondre à une question aussi personnelle au milieu de la foule.

"Venez nous parlerons en chemin, je n'aime pas forcer la voix pour parler de moi." expliqua-t-elle en lui prenant le bras tout en réfléchissant à ce qu'elle pouvait bien dire, n'étant pas sûre elle-même de la réponse.

Prenant une inspiration :

" Je crois que j'ai surtout peur de perdre le peu de liberté que j'ai. " commença-t-elle tout en cherchant la manière la plus juste de traduire son ressenti

" Que penseriez-vous donc d'une jeune fille qui tient à apprendre le maniement des armes parce qu'elle tient à pouvoir se défendre au besoin ? "

" Que diriez-vous d'elle si elle avait par ailleurs l'envie de bâtir école et dispensaire ? "

" Et si elle avait en sus la fâcheuse tendance de s'intéresser aux comptes, à la gestion du domaine et à son développement, avec le désir de s'en mêler de près ? "

" Des ambitions peu souhaitables et dispendieuses ? Et votre famille, comment le concevrait-elle ? ... Mère semble estimer que je ne devrait pas tant parler, et pas si franchement, encore moins quand je m'adresse à un homme, elle craint que cela ne m'attire des inimitiés et des problèmes. "

" Vous vous demandez comment me complaire ? Promettez-moi autant de liberté que j'en ai dans la Maison de mon père, surprenez-moi et faites-moi rire et rêver !" conclut-elle avec un sourire mi-embarrassé d'avoir abattu ses cartes et mi-taquin.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Gobsama
Vénérable
Messages : 1129
Inscription : 27 nov. 2012, 17:34
Localisation : Montrouge

Re: TdF - Chap. 6 - Le tournoi des Frères

Message : # 52775Message Gobsama
07 avr. 2016, 16:18

Après l'entrainement avec Jolan

Myrosh apprécia ce moment passé avec Jolan et durant un court instant il s’immergea pleinement à la joie de ce simple entrainement en laissant de côté toutes autres considérations. Il fut surpris par la vivacité du jeune homme, et aurait aimé le pousser un peu plus dans l’affrontement, cependant, il se devait de faire attention et ne força pas trop. L’idée était de tester son état et de voir où il en était de sa guérison et non d’aggraver ses blessures.

Quand Le jeune homme lui proposa de se joindre à la mêlé il lui répondit avec un large sourire tout en saisissant la main qu’il lui tendait et en lui serrant le poignet à la façon des guerriers.
« Me battre à tes côtés serait un réel plaisir, cependant je ne me lancerais dans cette entreprise que si j’ai suffisamment récupéré. Pas question de déshonorer mon Dieu en me faisant éliminé facilement parce que j’aurais été présomptueux, mais si mon état me le permet je serais ravis de te compter parmi mes alliés. »

En attendant la finale

Fidèle à son poste en bordure de lice, Myrosh fût heureux d’y avoir de la compagnie, il parcourut du regard l’assemblée tout en écoutant Jolan puis se tourna vers lui avec un sourire chaleureux :

« Tu as la vie devant toi pour découvrir le monde, mais pour répondre à ta question ce n’est effectivement pas la porte à côté, le monde par-delà le détroit est immenses, et riche de paysages et de cultures très variées. Les gens d’Asshai ont la peau foncée, et c’est le siège du culte de R’hllor, on raconte même que c’est là-bas qu’il se serait manifesté en premier. C’est un endroit plein de secret et les prêtres rouges y sont très puissants. Ce n’est pas vraiment un endroit où s’aventurer à la légère… »

Myrsosh suspendit son discours quand il aperçut Nymeria. Il allait attirer l’attention de Jolan pour lui montrer la fameuse dorienne quand les trompettes retentirent…

Il porta alors toute son attention sur le combat à venir et alors que les finalistes s’approchaient du centre de la lice il murmura une prière à R’hollor pour lui confier Béric comme il l’avait fait pour chacun des combats du maitre d’armes.

Le silence se fit et le prêtre rouge porta son attention sur les deux cavaliers qui prenaient de la vitesse en se rapprochant l’un de l’autre de plus en plus vite. Le bruit des sabots allant à l’unisson des battements de son cœur qui s’accéléraient jusqu’à l’impact final….

Puis ce fût l’explosion et les clameurs de la foule chassèrent le silence avec violence.
Myrosh assena une grande claque amicale dans le dos de Jolan en lui disant

« Ta délégation fait définitivement des merveilles dans ce tournoi …


Puis ayant repéré la Nymeria il ajouta avec un clin d’œil à Jolan

« Part devant féliciter le champion , je vous rejoindrais un peu plus tard, je pense qu’il va être suffisamment sollicité pour ne pas m’en vouloir de le féliciter un peu plus tard… »

Puis il fendit la foule pour rejoindre la Dornienne…

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: TdF - Chap. 6 - Le tournoi des Frères

Message : # 52866Message Maëlys
10 avr. 2016, 21:14

Le temps semblait se dérouler au ralenti pour le dornien. Il regarda Lady Mullendore défaire l'étoffe puis lui rendit sa révérence sous les vivats de quelques membres du public.

C'est donc déjà dans un état un peu second qu'il laissa les deux soldats récupérer le destrier puis la lance, il fixa ensuite la tribune du lord. Il avait du mal à réaliser que c'était son nom qui allait être prononcé d'ici peu de temps, malgré le fait que cela semblait si dur pour Lord Florent.
En réponse aux paroles du Lord, il s'inclina tout d'abord comme la bienséance le voulait puis il leva un poing à l'adresse de tout ce public qui sur les derniers instants l'avait soutenu. C'est presque s'il passait à côté de l'annonce du héraut juste après, y compris des espèces sonnantes et trébuchantes.

Puis une fois que chacun envahit la lice, il profita de cet instant, reprenant tranquillement la direction de la tente des Castellane mais ne se privant pas d'un bain de foule pour remercier ce public qui, finalement, n'avait pas été totalement contre lui (sûrement à cause de Lady Mullendore...).

Crépuscule
Vénérable
Messages : 4989
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: TdF - Chap. 6 - Le tournoi des Frères

Message : # 52970Message Crépuscule
17 avr. 2016, 12:57

Jolan bu les paroles du fidèle de R'hllor au sujet d'Asshaï. Bien que très attaché aux belles terres du Bief, il rêvait intérieurement de grands voyages, même s'il en dit rien il était facile de lire dans ses grand yeux fasciné qu'il suffirait qu'un vent favorable souffle dans ses voiles suffisamment fort pour mettre à mal ses derniers amarres pourtant solidement ancrés.

Suite à la victoire de Béric, Jolan fut fou de joie. Quand Myrosh s'éloigna, il le salua amicalement. "A plus tard, passes nous voir ce soir." avant de se précipiter vers la délégation Castellane pour partager ce moment exceptionnelle qu'ils étaient en train de vivre.
MJ:Warhammer, Oikouménè, MektonZ
PJ:[TdF] Joango Noirécu|[FIM] Joe Le Béni

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TdF - Chap. 6 - Le tournoi des Frères

Message : # 52977Message DukeTogo
18 avr. 2016, 14:08

Il fallu un certain temps pour que le calme revienne.

C'est suivi d'une petite troupe entre amis, alliés, admirateurs et quémandeurs de toute sorte que Béric rejoignit le campement Castellane.
Des soldats Florent les avaient accompagnés et aidèrent à tenir les badauds à l'écart.
La chambrière d'Aleth gloussait, les soldats Castellane exultait de joie.
Béric oubliait la douleur lancinante dans ses côtes et les soins d'Aleth furent entrecoupés de rires nerveux suite aux plaisanteries de Darren.

Un officier vint voir Béric et laissa le choix entre remettre la récompense aujourd'hui ou la garder au palais Florent quelques jours.
Un autre vint annoncer au champion que le lord était aux regrets d'annuler la soirée au palais car il se sentait indisposé. La gène du messager qui tourna rapidement les talons ne laissait pas trop de doute sur le fait que le seigneur de Rubriant ne comptait recevoir le dornien.

Si Béric voulait revoir lady Mullendore, ce ne serait donc pas au palais...

Ser Bayard Norcroix vint lui-même donner cheval et épée et plaisanta sur le fait qu'il gardait son armure, vu qu'elle était en plus mauvais état que celle de Beric.
Béric comprenait qu'il s'agissait surtout d'orgueil, vu que l'armure de Norcroix était finement ouvragée et décorée de son blason. Béric avait donc le choix de la lui réclamer tout de même publiquement ou de laisser passer.
Notes HRP : En général, avant la joute, les 2 adversaires se mettent d'accord sur une somme palliative (ou bien négocie après la joute). Exemple : 20 dragons d'or au lieu de mes effets si je perds.


Quand Myrosh rejoignit Nyméria, elle se montra disponible.
HRP : Gobsie, si tu penses être dispo, on fait ce dialogue dans un chapitre 6.X sinon on peut le traiter en narratif.
Egalement, pour être raisonnable, faire participer Myrosh à la grande mêlée dans son état est périlleux... (SPOIL : Il y'aura un autre tournoi - encore plus prestigieux- et une autre grande mêlée...)
A tous, faites-vous plaisir, c'est totalement open. Que ferez-vous de la fin de journée? Qui voulez-vous voir? Allez-vous vous alcoolisez dans une taverne puisque la soirée cul-serré est annulée? Ou refaire la nouba au Lyndal Flowers-club? Gyles, Aleth, Beric, Jolan, Myrosh, Darren, live as you wish.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Vénérable
Messages : 4080
Inscription : 28 avr. 2015, 19:10
Localisation : Arlon, Belgique

https://youtu.be/3X-KbPmOx8s

Message : # 52983Message Casaïr
18 avr. 2016, 16:37

Darren fut content de reconnaître en ser Bayard un vrai chevalier, un peu moins d'apprendre que lord Florent se sentait "indisposé". Il attendit que les Castellane soient entre eux pour parler.

"J'ai l'impression que ces deux derniers jours ont été difficiles pour notre seigneur,
fit-il d'un ton pincé, mais cela ne doit pas nous empêcher de nous amuser. Aleth, où souhaites-tu que nous fêtions dignement la victoire de Béric , il mérite un vrai festin pour avoir mouché autant de grands noms aujourd'hui !"

Il était sur le point de mettre une claque terrible dans le dos du dornien avant de se rappeler de son état de santé général. Il modifia donc son geste en une tape amicale sur son épaule valide.
Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

- Terry Pratchett, Va-t-en-guerre.

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16330
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Aux petits soins de Béric

Message : # 52998Message Iris
19 avr. 2016, 07:59

L'animation, la foule, le brouhaha... difficile d'avoir une conversation avec Ser Emmon.

Aleth se faufila jusqu'à la tente pour y retrouver la délégation Castellane et entreprendre les soins de Béric. Ser Emmon était libre de rester boire avec les proches de celle qu'il courtisait ou de partir. Elle reprenait à zéro les soins des côtes du maître-d'armes, seulement consolée à ce propos qu'il n'y eut pas d'autre joute par la suite. Dans sa tête, elle imaginait les os et organes dans le même état qu'une boîte d’œuf qu'on aurait fracassée : des coquilles d’œuf partout et on ne voyait rien à cause du contenant, ici la peau...

Distraite, elle ne prêta qu'une attention modérée au messager des Florent, jusqu'à finir par comprendre qu'on la privait de bal et de visite nocturne des jardins... de quoi presque la vexer de déception. Quand le messager fut parti : "Puisque nous n'avons plus de concurrent à présenter pour gagner la troisième épreuve du tournoi, il ne nous reste plus qu'à rentrer sans tarder vous soigner à Waterford." émit-elle avec un soupçon d'ironie mordante à la pensée de sa soirée qui tombait à l'eau.

A la question de Darren sur la soirée : " Je crains qu'en matière de fête et festin, nous n'ayons le choix qu'entre deux lieux : les fêtes de Lyndal Flowers et le château à Waterford. Commençons par ce qui est le plus près, nous poursuivrons à notre retour." Soudain songeuse : "J'espère qu'il y a encore quelques animations ce soir chez Lyndal Flowers. " et d'envoyer un garde se renseigner : inutile d'avoir de nouvelles déconvenues en matière de plan de soirée.

Avec un regard vers Gyles : " J'ai discuté aujourd'hui avec Lyndal Flowers. Il se rendra sous peu à Waterford pour mettre ses affaires en ordre. Il semblait très mécontent de récentes perturbations quant à ses propriétés. J'ignore ce qu'il compte faire, mais il est très remonté... et il accomplit des missions pour Lord Florent -- de quelle nature, je l'ignore. "
Dernière modification par Iris le 23 avr. 2016, 16:14, modifié 1 fois.
Raison : Ajout d'un message pour Gyles
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

MeiYaw
Vétéran
Messages : 836
Inscription : 05 janv. 2014, 00:55
Localisation : Lyon

Re: TdF - Chap. 6 - Le tournoi des Frères

Message : # 53075Message MeiYaw
23 avr. 2016, 17:43

DukeTogo a écrit : Gyles eut la visite impromptue de sa blonde amie.
"Sacré toi, mais quelle grande gueule ! Bon, on est en train de ranger nos affaires, je vais pas tarder. Et n'oublies pas, gloire au Fourreau Magique !", ria-t'elle avec espièglerie.
Alors que Dany se tient à nouveau près de moi, je remarque que son sourire et son parfum me manquait déjà.
Son odeur de terre propre, son teint hâlé obtenu grâce aux longues heures passées sur les routes et à monter et démonter le chapiteau, sa féminité musclée et assumée, la vie à ses côtés faite de voyages infinis... C'est presque avec peine que j'apprends son départ imminent.

Reste un peu avec moi... encore un peu s'il te plait, regardons la joute ensemble.

C'est presque comme dans un rêve que je regarde cette finale haute en couleur. Je vois les cavaliers se précipiter l'un vers l'autre, les lances choquent l'adversaire, Béric tient le coup, encore et toujours. Sacré Béric. Quel homme ! Quelle force !! Quel combattant !! Je le regarde se battre, attaquer, se défendre depuis tant de combats maintenant et à chaque fois, il me surprend, m'épate... Je le regarde avec jalousie, avec envie et avec une certaine fierté, tout à la fois. Je me rends compte qu'il représente tout ce que j'aimerais pour moi même. C'est inconvenant je m'en rends compte et en même temps...
La honte me monte aux joues, je serre Dany contre moi, lui prenant la taille, afin de me redonner une contenance.

Et il gagne. Un drôle de silence se fait, avant de se transformer en grondement d'orage, puis la foule laisse exprimer sa joie et moi avec. Dany et moi sautons et crions et l'acclamons de toutes nos forces !! Je me jette en avant afin d'être parmi les premiers à envahir la lice, je tiens à rejoindre Béric au plus vite. J'en oublie presque Dany, et agile comme chat, je le rejoins rapidement. Des personnes me questionnent sur lui, je réponds vaguement que oui, je le connais et qu'il a bien mérité sa victoire.

Ensuite tout s'embrouille, la foule arrive, les gradins se vident, les cris par contre ne s'épuisent pas. La tête me tourne et je perds pieds. Je parviens à m'extirper avant de me faire piétiner. Béric est évacué, blessé mais conscient.
Dans la bataille j'ai perdu Dany, je la cherche du regard, en vain. Peut être la reverrai-je un jour...

Pour l'instant, il me faut rejoindre la tente Castellane, l'esprit préoccupé. Le chemin jusque là est compliqué, beaucoup trop de monde, ça n'avance pas, on se cogne... Quand j'arrive enfin, Aleth est déjà au chevet de Béric, plusieurs personnes vont et viennent, des annonces sont faites, des félicitations fusent, il est question de récompenses, de cheval et d'armure abîmée.

Ce n'est qu'en entendant Darren parler de fêter la victoire de Béric, puis Aleth m'interpeller à propos de Flowers que je sors de ma rêverie...

Pardon Lady Aleth ?? Je n'ai pas bien compris, vous parliez de perturbations ? Hum... Cela ne me plaît pas... Il faudra peut être que je me fasse un peu oublier à Waterford...
Gylehan : Trône de Fer

Verrouillé