TdF - Chap. 8 à 12 (transversal) - Lysette la pipelette

MJ DukeTogo
Date de début : printemps 2014
Abandon : printemps 2018
Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Vénérable
Messages : 4313
Inscription : 28 avr. 2015, 19:10
Localisation : Arlon, Belgique

Re: TdF - Chap. 0.3 - Lysette la pipelette

Message : # 59158Message Casaïr
25 mai 2017, 00:45

Jaremy hésita une seconde, voyant la boulangère rabrouer le troubadour, mais finit par se présenter lorsqu'elle le laissa enfin partir, fulminant mais sans que le garçon n'en comprenne la raison. Il inspira un bon coup et débita d'un trait son discours préparé à la va-vite, essayant de ne pas trop trébucher sur les mots.

"B'jour ms'ieur Gyles ! Les filles d'château et moi, on s'demandait si vous voudriez bien chanter un'chanson ou r'conter un'histoire à l'enterrement, sujet d'Benedict ? Kek'chose qui rappelle qu'tout l'monde l'aimait bien et qu'elle va nous manquer, tout ça ? 'Fin, si v'z'avez l'temps, pour sûr, hein ?"

Voilà, si avec ça il accepte pas, j'me fais septon !
Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

- Terry Pratchett, Va-t-en-guerre.

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TdF - Chap. 0.3 - Lysette la pipelette

Message : # 59165Message DukeTogo
25 mai 2017, 23:30

"Ha. Je te reconnais, tu travailles au château, non? Hum... oui-oui, je vais voir ce que je peux faire."

Le troubadour était taciturne, mais hochait la tête en s'appliquant à faire preuve de professionnalisme. Il était normal qu'on s'adresse à lui pour ce genre de requêtes.

"Je la connaissais pas beaucoup, mais assez quand même pour savoir que c'était une chic fille. Mais le malheur n'épargne pas les chics filles... Au moins, elle a rejoint l'Etranger en compagnie de Jolan. C'est beau et tragique à la fois..."
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TdF - Chap. 0.3 - Lysette la pipelette

Message : # 59223Message DukeTogo
29 mai 2017, 22:32

HRP : Si j'oubliais (hein, Iris), à prévoir donc, la scène de recueillement pour Bénédicte Tor...
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16783
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

L'enterrement de Bénédicte

Message : # 59383Message Iris
15 juin 2017, 21:54

Le septon de Bandallon était un homme de forte corpulence qui avait peiné durant son trajet à cheval. S'efforçant -- plus ou moins -- de se montre digne de sa charge, il se drapa d'un sérieux vaguement austère. Il n'avait pas connu la défunte, mais si on l'avait fait venir ainsi c'était qu'elle devait être importante à sa manière.

Le jour des funérailles, une grande partie de la population locale s'était rassemblée en portant ses plus beaux atours. On transporta le cercueil de Bénédicte Tor du château jusqu'à Waterford pour célébrer l'office dans le septuaire nettoyé pour l'occasion. Le septon célébra un office qui manquait de majesté, mais plusieurs personnes se succédèrent pour parler de la défunte avec émotion. Ils la décrivirent comme pleine de vie, ardent, fière, vive, attentionnée, à l'écoute, amicale, belle, dévouée... Pendant ce temps, Gyles jouait un air mélancolique et aérien. La cérémonie au septuaire s'acheva après qu'il eut chanté l'élégie de Bénédicte, un poème mis en musique pour célébrer une colombe qui ne faisait que précéder les habitants de Waterford chez l'Etranger, avant de les y accueillir aussi chaleureusement qu'elle l'avait fait dans l'auberge de son père.

Commença alors la procession en direction du cimetière, un pré commun, près des bois, un champ de fleur où quelques tombes se distinguaient, mais où la plupart étaient anonymes. Le septon prononça d'ultimes prières lors de la mise en terre, qui fut accompagnée par la douce musique de Gyles. Bénédicte bénéficia d'une véritable tombe, avec une épitaphe "Flamme de mon âme, lumière de mon foyer", gravée à la demande d'Hadrian Tor. Le petit monticule de terre disparut sous les bouquets et couronnes de fleurs.

A présent que la cérémonie avait eu lieu, les villageois retournèrent à l'auberge où était organisé le banquet funéraire -- le meilleur moment du point de vue du septon et de beaucoup d'autres. C'était un ultime moment de partage, de condoléances et d'union pour faire face aux événements. De bonnes âmes proposèrent, avec plus ou moins de sérieux, d'aider un temps Hadrian Tor. Certains espéraient décrocher un bon emploi en se rendant indispensable, d'autres étaient sincères dans leur compassion. Plus rien ne serait plus jamais comme avant... mais beaucoup se rappelaient aussi des précédents drames : qui n'avait pas perdu de proche durant la guerre civile ? On se souvenait aussi de la mort de Dugal Castellane et avant ça de l'épouse de Tristifer. Quelques uns chuchotèrent qu'il serait grand temps qu'il y ait des événements vraiment heureux à Waterford, des mariages ou des naissances : ça changerait des enterrements !
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TdF - Chap. 0.3 - Lysette la pipelette

Message : # 59412Message DukeTogo
17 juin 2017, 12:56

Le troubadour avait chanté des paroles un peu tristes, dont on se demandait parfois le lien avec la perte de Bénédicte.

De son coté, le gras septon de Bandallon en profita pour promettre milles autres drames si la populace se détournait des Sept au profit du dieu païen. Rose Seldon avait bombé le torse avec satisfaction à l'écoute de cette diatribe.

Le septon fut ensuite payé par le prévôt Seldon au nom de lord Castellane et non par Hadrian Tor. Le lord fit d'ailleurs une apparition au banquet funéraire pour s'entretenir en privée avec le malheureux père.

***

La nuit tombée, Cecily Snow et Thalia Penn était devant la tombe de Bénédicte. Que se disaient-elles ? En larmes, Cecily quitta les lieux la première, entre émotion et colère.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Verrouillé