Dramatis personæ

MJ Casaïr

Modérateur : Casaïr

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Vénérable
Messages : 4371
Inscription : 28 avr. 2015, 19:10
Localisation : Arlon, Belgique

Dramatis personæ

Message : # 54840Message Casaïr
20 août 2016, 14:59

Arélyo

Image

Âgé de quarante ans, Arélyo est le seigneur de Brégance, un petit village d'environ trois cents âmes que sa famille détient depuis que son arrière-grand-père sauva le baron Urlance de Sénescendre d'une embuscade janrénienne. Mesurant près de quatre coudées, le chevalier est un homme qui en impose aussi par sa voix profonde et son regard pénétrant. Mais si jusque là l'homme semblait sans faille, tout changea au fur et à mesure qu'approchait le décès de son épouse Mélissandre.

Perdant goût à la vie, il se renferma dans son château entouré uniquement des siens jusqu'au jour fatidique.

Alda (17 ans)

Image

Contre l’avis de son père, elle étudia au prestigieux Collège d’Armelame, dont la spécialité est de former les meilleurs combattants d’Urguemand et où elle reçut les éloges de ses professeurs. Pour plaire à son père, elle porte la flamberge familiale héritée de leur arrière-grand-père.

Bien qu'étant l'aînée (de quinze minutes par rapport à son jumeau), les règles urguemandes lui interdisent de prendre la succession de son père ce qui, malgré tout l'amour qu'elle porte à son frère actuellement absent, l'emplit de colère. Fière et orgueilleuse, Alda désire ardemment voir sa famille auréolée d'honneurs et son influence croître, respectant en cela les plus anciennes traditions urguemandes. Elle entend bien développer le Domaine familial d'un point de vue martial afin de le mettre à l'abri de voisins gourmands.

Maxence (17 ans)

Image

Bien qu'étant le futur héritier du Domaine de son père, Maxence ne s'est jamais vu en prendre les rênes, au grand dam de son père. Maxence se voit plutôt comme un urbaniste, et, comme une part de plus en plus grandissante de jeunes urguemands, se voit comme un moderniste. D'ailleurs, il a laissé avec joie la flamberge ancestrale à sa sœur, préférant utiliser la rapière comme Agone de Rochronde, le Premier Baron d'Urguemand.

Alors qu'il étudiait au Collège d'Angrepierre à Lorgol, Maxence fut rappelé pour se tenir au côté de son père, les derniers instants de sa mère approchant.

A suivre..
Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

- Terry Pratchett, Va-t-en-guerre.

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Vénérable
Messages : 4371
Inscription : 28 avr. 2015, 19:10
Localisation : Arlon, Belgique

Re: Dramatis personæ

Message : # 54883Message Casaïr
24 août 2016, 16:22

Cymballine

Image

Fée noire de son état, portant d'étranges marques sur le visage dont elle-même n'a plus le souvenir ("un reste d'un précédent éveil" comme elle aime à le dire), c'est aussi une Jorniste envoyée par le Cryptogramme-magicien de Lorgol à la demande d'Arélyo. Elle est ici depuis plusieurs mois maintenant afin de vérifier le potentiel de certains habitants et, pourquoi pas, créer une petite école afin d'y aider les futurs mages qu'elle pourrait y trouver.

Aimable et rieuse, la fée noire a plus de présence que n'en laisse présumer sa petite taille (inférieure à deux coudées).

Satine

Image

Bien qu'étant méduse, Satine est née à Sénescendre. Son histoire est connue de tout le village : abandonnée par sa mère qui refusait de s'encombrer d'un nouveau-né, c'est Fragan, l'intendant du château seigneurial, qui l'a adoptée. Douce et un peu timide, elle est totalement à l'opposé du caractère des autres méduses, du moins si l'on en croit les histoires colportées jusqu'à Brégance. Ses serpents d'opaline et son regard doré lui ont valu d'être courtisé par quelques charmants jeunes hommes des environs.

Future intendante quand son père adoptif le décidera, elle s'occupe aussi de la bibliothèque du château.

Hectarion

Image

Hectarion traîne une réputation peu enviable de dépravé fréquentant des gens au moins aussi dérangés que lui. Bien que s'affirmant comme un simple négociant, personne à Brégance ne sait exactement ce qu'il négocie. Ce qui est cependant certain, c'est que c'est un commerce très lucratif lorsque l'on voit sa maison, l'une des plus belles du bourg. Il arrive que l'on voit d'étranges allées et venues chez lui, mais les gens entrant et sortant ne semblent rien transporter du tout, alimentant encore d'avantage les rumeurs qui courent sur ce qui se trame derrière ces murs...
Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

- Terry Pratchett, Va-t-en-guerre.

Verrouillé