[Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Vous trouverez ici les parties inachevées et les campagnes achevées depuis longtemps.
Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39504Message Cialf
09 sept. 2014, 21:55

Pourquoi faut-il que les enfants souffrent de la guerre? Son père n'aurait pas pu la laisser à la maison, avec sa mère? Peut-être qu'ils n'ont pas de chez eux, justement. Peut-être qu'ils sortent des enfers ou de je ne sais où? Enfin, je laisse les réflexions aux druides et je passe aux choses pratiques. Je me baisse, je pose une main sur l'épaule de la petite et, avec l'autre, je tâte le pouls du papa à la carotide.

- C'est la guerre, tu sais. Il a pris des coups, nous aurions été à sa place si lui et les siens avaient été les plus forts. Nous ne te voulons pas de mal, mais il va falloir que tu veilles sur lui.

S'il respire normalement, je le redresse et je lui verse de l'eau.

- Donne-lui quand même à boire, c'est ce qu'aurait dit mon père.

Si c'est un chef, il pourra nous servir à quelque chose, au moins comme monnaie d'échange. Je regarde son bracelet s'il me rappelle quelque chose.
Il doit bien y avoir une gourde ou une outre sur un des chevaux. Sinon, il faudra retourner à la rivière. Le papa, c'est celui que Grannus a frappé à l'abdomen ou un autre?
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Crépuscule
Vénérable
Messages : 4902
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39561Message Crépuscule
13 sept. 2014, 10:08

Le papa, c'est celui qui est inconscient, avec la joue déchirée, des dents en moins, un bras brisé et qui doit avoir des problèmes internes suite aux violents coups au torse reçu ... d'ailleurs il a du sang au coin de la bouche.
Oui, il y a bien un des chevaux qui a une gourde accrochée à la selle. Le père, inconscient, ne buvait pas, la fille pleurait.

Grannus, après avoir ligoté les prisonniers, parla à Caleto à voix basse en s'éloignant un peu.


"Qu'est ce qu'on fait d'eux, la priorité est de soigner Cuno, mais d'un autre côté, la fille ou celui qui gémit pourrait nous mener à leur village. Il faut se décider vite, car quand les autres ne verront qu'ils n'ont pas de nouvelles de ceux là, ils risquent de revenir en force. On ne les a pas croisé par hasard, ils étaient là pour nous, c'est surement le guetteur qui les a averti de notre présence."
MJ:Warhammer, Oikouménè, MektonZ
PJ:[TdF] Joango Noirécu|[FIM] Joe Le Béni

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39567Message Cialf
13 sept. 2014, 12:54

- La fille est aveugle ou à peu près. Je ne crois pas qu'elle soit capable de nous guider. A mon avis, ils n'ont pas de village , ils doivent venir d'un pays encore plus lointain que celui de Cuno. S'il y avait des phénomènes pareils dans la région, nos compagnons en auraient entendu parler. Ils sont bien équipés pour faire des prisonniers, tu as vu leurs filets, je pense qu'ils étaient en chasse à l'homme et que leur camp n'attend pas leur retour avant le soir. Si nous avançons vite, nous pouvons encore les surprendre devant Mutta. Le papa et l'autre blessé, nous pouvons les ficeler sur un cheval, un de chaque côté, en laissant la fille pour leur donner à boire. Ils finiront bien par rencontrer un bûcheron ou un chasseur. Le problème, c'est Cuno. Penses-tu qu'il soit transportable?
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39657Message Cialf
19 sept. 2014, 23:09

Grannus ne sait pas mieux que moi quoi faire, et aucun des blessés ne fait mine de se réveiller. Interroger la fillette, ce serait du temps perdu: comment une aveugle pourrait-elle nous dire où sont les ennemis, combien ils sont et comment ils sont armés? Je ne peux quand même pas les laisser là...

J'ai une idée qui me vient. J'en fais part à Grannus. Il va encore hésiter, mais s'il n'a pas de meilleur plan, j'exécute celui-là. Je choisis le cheval qui a l'air le plus paisible. Nous allons ficeler Cuno et le père de la fillette sur son dos, un de chaque côté, en nous servant de ce qui reste des filets. Je garde le bracelet, il peut servir. Ensuite, je prends la fillette par les épaules et je la regarde... dans les yeux, ce qui me fait un effet bizarre:

- Petite, tu peux sauver la vie de ton père si tu fais exactement ce que je te dis. Comment t'appelles-tu, comment s'appelle ton père, et quel est le nom de votre peuple?
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Crépuscule
Vénérable
Messages : 4902
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39658Message Crépuscule
20 sept. 2014, 02:11

Crépuscule a écrit :Désolé, j'avais zappé la question.
Les réponses étaient plus haut
Je te laisse modifier si tu veux. Je poste une réponse demain.
Cuno était vivant mais toujours inconscient.

Grannus réussi avec deux grosse branche et les filets à fabriquer un brancard de fortune qu'il attela à un cheval. Avec l'aide de Caleto, ils portèrent Cuno jusque là ... il pesait un âne mort.

Parmi leurs assaillants, il en restait un inconscient celui qui avait atterri prêt de Caleto, et un autre gémissant, celui à qui Grannus avait brisé le genoux, les autres étaient morts
.
MJ:Warhammer, Oikouménè, MektonZ
PJ:[TdF] Joango Noirécu|[FIM] Joe Le Béni

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39659Message Cialf
20 sept. 2014, 09:32

Cuno était vivant mais toujours inconscient.

Grannus réussi avec deux grosse branche et les filets à fabriquer un brancard de fortune qu'il attela à un cheval. Avec l'aide de Caleto, ils portèrent Cuno jusque là ... il pesait un âne mort.

Parmi leurs assaillants, il en restait un inconscient celui qui avait atterri prêt de Caleto, et un autre gémissant, celui à qui Grannus avait brisé le genoux, les autres étaient morts
.

Grannus n'a pas l'air très convaincu, mais que faire d'autre? Je reprends pour vérifier que je n'ai rien oublié.

- Nous sommes obligés de faire confiance à la fillette ou d'abandonner notre mission. Et si nous repartons en arrière, ce sont nos compagnons de l'autre rive qui risquent d'en payer le prix: ils vont poursuivre vers Mutta quoi que nous fassions. Avec deux blessés sur le même cheval, bien équilibrés, un de chaque côté, ce sera plus stable qu'avec un seul. J'ai choisi celui qui avait l'air le plus calme pour qu'il ne risque pas de partir au galop. Je vais mettre la fille sur son dos, elle n'aura qu'à l'asticoter avec un bout de corde pour qu'il continue d'avancer. Tu sais, les chevaux aiment les enfants, c'est très rare qu'ils en flanquent un par terre si on ne les provoque pas.

Je me frotte involontairement le bas du dos... Quand j'étais gamin, il m'arrivait de les "provoquer"... Aujourd'hui, je sais mieux comment réagir.

- Je vais conduire la fillette jusqu'au chemin au bord du fleuve. Elle est peut-être aveugle, mais pas sourde: elle n'aura qu'à avancer en gardant le bruit du courant à sa gauche. Tôt ou tard, elle arrivera près d'un village. Je lui expliquerai quoi faire.


Je jette un coup d’œil vers l'autre captif, celui qui gémit avec le genou brisé.

- Celui-là, nous verrons ce que nous pouvons en tirer.

Peut-être qu'il nous sera utile. C'est le captif de Grannus, ce sera à lui de décider. Si nous décidons de l'achever, j'aimerais mieux que ce ne soit pas en présence de la gamine.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Crépuscule
Vénérable
Messages : 4902
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39662Message Crépuscule
20 sept. 2014, 18:28

Je sais pas si on s'est bien compris, il n'y a que 2 survivants parmi eux, le père de la fille et celui qui gémit. Tous les autres sont morts
La fille se nommait Lana et son père Britomar, du clan des Elus du Grand-Chêne.

Grannus revenait de regarder de plus prêt les morts.

"Sur ceux là, les lames sont attachées à leur bras ou à leur poignet, car il leur manque plusieurs phalanges à leurs mains déformées. ... Mais ils semblent bien humains, des élus? J'aurais plutôt dit maudit.

Il ne voulait pas retirer la vie du blessé, il était inutile de verser plus de sang. En revanche, il essaya de l'interroger tandis que Cuno s'occupait de la fille et d'attacher son père au cheval. Mais l'homme refusait de répondre à ses questions, qu'il pouvait le torturer, il mourait plutôt que de dire quoi que ce soit aux Simples Hommes.
MJ:Warhammer, Oikouménè, MektonZ
PJ:[TdF] Joango Noirécu|[FIM] Joe Le Béni

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39666Message Cialf
20 sept. 2014, 21:18

Je laisse Grannus se charger de l'autre captif. Je crois qu'il aura beaucoup de mal à l'achever, mais il faudra s'y résoudre s'il refuse de copérer. Je saute en selle et je conduis Lana vers le bord du Taran. Lana? Britomar? Le Grand-Chêne? Ils parlent gaulois, ils ont des noms gaulois, mais ils ont l'air plus étrangers que tout ce que j'ai vu dans ma vie.

Je montre à Tara comment avancer avec le fleuve à sa gauche, comment faire avancer le cheval en le tapotant avec le bout du licol. A mon grand soulagement, elle n'a pas l'air stupide.

-Lana, tu vas avancer aussi loin que tu peux, sans te presser, mais sans t'arrêter. Tiens-toi à la crinière et fais attention aux branches basses. Tôt ou tard, tu sentiras un village. Peut-être que tu entendras des voix ou de la volaille, ou bien tu sentiras une odeur de bouse de vache. Les Gaulois ont beaucoup de bovins. Dès que tu le sentiras, mets-toi à crier... Ou plutôt à chanter, puisque tu sais chanter. Quand les gens du village arriveront, dis-leur que notre compagnon s'appelle Cuno, messager du roi Anthomis. Dis-leur que ton père, Britomar, est notre hôte et qu'il appartient à Anthomis: si quelqu'un lui fait du mal, c'est à nous qu'il aura affaire. Tu comprends? Dis-leur de les soigner tous les deux. Si Cuno se réveille, dis-lui que nous... Au fait, je m'appelle Caleto, et mon compagnon s'appelle Grannus... Dis-lui que Caleto et Grannus le confient au village gaulois le plus proche. Il va râler, mais il comprendra. Ton père t'a fait confiance, tu es la seule à pouvoir l'aider maintenant. Vas-y, Lana.

Je donne une claque à la croupe de son cheval et je les regarde partir sur le chemin étroit... Si la vie de mon père n'était pas en jeu, j'aurais peut-être accompagné Cuno. Le Destin nous tend souvent des pièges. Enfin, je reviens auprès de Grannus.

S'il ne se résout pas à achever son captif, je vais peut-être devoir le faire pour lui. Le Destin...
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Crépuscule
Vénérable
Messages : 4902
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39671Message Crépuscule
21 sept. 2014, 12:21

La fillette avait tourné la tête dans la direction opposée à celle qu'indiquait Caleto, mais ses paroles semblèrent l'avoir convaincu, ou du moins de répondre ... à moins que ce ne fusse la peur. Le cheval s'éloigna emmenant Cuno vers un avenir incertain.

Quand Caleto revint près de Grannus, leur prisonnier refusait toujours de parler.

"Je me demande si nous avons bien fait ... pour Cuno, mais difficile à dire où il aura le plus de chance de trouver des soins ... ni combien de temps il tiendra.

Celui là est un dur à cuire, nous aurions peut être dû nous servir de l'enfant pour le faire parler, même si je n'aime pas ce genre de méthodes. Que fait-on de lui à présent ?"
MJ:Warhammer, Oikouménè, MektonZ
PJ:[TdF] Joango Noirécu|[FIM] Joe Le Béni

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [Oikouménè] 1.2. Sur l'autre rive...

Message : # 39673Message Cialf
21 sept. 2014, 14:26

- Trop tard pour l'enfant, j'ai promis de ne pas lui faire de mal. Si elle fait bien ce que je lui ai dit, elle va peut-être nous aider à sauver Cuno. Elle doit comprendre que Cuno et son père sont liés, à présent...

Je regarde le captif.

- S'il n'y a rien à en tirer, autant l'achever maintenant. Sinon, il risque de se détacher et de nous tendre un piège. Je ne sais pas ce que sont ces êtres, mais ils sont coriaces. Tu préfères que je m'en charge?

Je cherche un poignard parmi les armes laissées par nos attaquants. Achever un ennemi blessé, ce n'est pas vraiment une tâche honorable, j'aime mieux le faire avec une de leurs lames. C'est leur Destin.

Si Grannus n'a rien à ajouter, je tranche la gorge de l'être et je remonte sur mon cheval. Nous avons perdu assez de temps.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Verrouillé