Page 2 sur 11

L'éloquence faite homme

Publié : 23 juil. 2020, 22:33
par Iris
Baellec se contenta de répondre : " Peut-être que la marchande Klervie sait quelque chose. Sa maison est au village et elle des affaires dans le sud."

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Publié : 24 juil. 2020, 09:45
par Pwyll
Pwyll rejoignit Jazkez pour discuter loin des oreilles indiscrètes.

"Une marchande du village, Klervie, pourrait en savoir plus sur eux. On essaie de la trouver tout de suite ou on attend le matin pour éviter l'esclandre nocturne et la garde du coin ?"

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Publié : 24 juil. 2020, 15:26
par Caeso Senjak Khan
-Tu as raison nous irons demain matin en partant. Il est déjà bien tard et je préférerais que nous reprenions des forces avant de savoir ce que nous réserve les jours prochains. En l'absence de Nep tu dormiras dans la chambre de Veilana, je serai plus rassuré.

Jazkez lui mit une main sur l'épaule.

-Je suis désolé et heureux pour Divemeria. C'était une Osag et elle est morte en combattant. Que les C'Maoghs l'accueille en leur sein. Faisons tout de même en sorte de repousser au maximum cette éventualité pour nous trois. Garde un oeil sur Nep s'il rentre cette nuit. Je ne sais toujours pas quoi penser à son sujet.

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Publié : 25 juil. 2020, 12:46
par Pwyll
Pwyll acquiesça et afficha un sourire sans joie.

Il se délesta de son armure et se dirigea vers une source d'eau stockée pour s'efforcer de se rafraîchir un peu et de ne pas laisser ses blessures macérer dans la transpiration.

L'eau serait froide, il en avait vu d'autres...

Ensuite seulement il irait toquer à la porte de Veilana, non sans une certaine appréhension.

"Mes excuses, c'est Pwyll. Le chevalier souhaiterait que je reste dans votre chambre en l'absence de Nep."

Veilana dit "même pas en rêve que je dors avec l'ours"

Publié : 25 juil. 2020, 13:04
par Iris
Veilana ouvrit vivement, comme si elle avait tant attendu qu'elle était à bout de patience.

Après avoir fait répéter à Pwyll, elle marqua un temps d'arrêt incrédule : "Qu'est-ce que c'est que cette idée ? Et puis quoi encore ? Je ne vais certainement pas dormir avec vous !" s'indigna-t-elle.

" Dites au chevalier Jazkez que je dormirai très bien toute seule !"

Après une seconde : "N'y voyez rien de personnel, mais franchement, non, ... non, mais non !"

Et la porte fut refermée.

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Publié : 25 juil. 2020, 13:13
par Pwyll
Pwyll répondit à la porte :

"Avec moi, pas vraiment, mais... Bon. C'était rapide au moins. Bonne nuit à vous aussi."

Il toqua à la porte de Jazkez.

"Elle veut pas."

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Publié : 26 juil. 2020, 21:03
par Caeso Senjak Khan
La porte s’entrebâilla sur le visage de Jazkez fatigué de sa longue journée. Il recula pour laisser Pwyll entrer et attrapa ses chausses et son épée.

-Ok j'y vais. Ne cherchons pas à comprendre et tachons plutôt de trouver un moyen de dormir rapidement.

Il s'en alla frapper à la porte de Veilana. Il lui demanda s'il pouvait passer la nuit dans sa chambrée. Qu'il dormirait devant la porte pour prévenir toute intrusion. Qu'il avait sa chemise de jour qui ferait très bien office de chemise de nuit. Qu'il serait très peu avisé de dormir seul après les menaces évidentes à sa personne et l'absence de Nep et que son père ne laisserait rien passer à un chevalier hilderin qui a failli à protéger sa fille et que si elle ne le faisait pas pour lui ( Jazkez ) qu'elle le fasse pour elle ( Ne pas donner raison à son père ).

Il attendrait une réponse de la part de l’héritière Mac Herneg et en cas de réponse négative il se coucherait silencieusement là, devant la porte de la chambre, dans le couloir de l'auberge pour y dormir enfin.

La dure vie de chevalier

Publié : 26 juil. 2020, 21:45
par Iris
D'abord Jazkez n'eut pour interlocuteur qu'une porte silencieuse.

Ce fut suffisamment long pour qu'il estime devoir passer la nuit devant la porte...

... Quand soudain, la porte s'ouvrit, faisant peut-être tomber le chevalier s'il comptait sur elle pour son appui :

" Ne soyez pas ridicule ! La porte est fermée à clef, si on me tue ce sera par la fenêtre ou en foutant le feu à la baraque ! "

Elle soupira avec agacement :

" Et vous n'allez pas dormir par terre au milieu du couloir !"

Et enfin :

" Si vous vouliez... Zut ! Qu'est-ce qui vous a pris d'envoyer Pwyll ! " Mais elle ne laissa pas le temps de répondre : "Non je m'en fiche, je sens que ça va m'énerver."

Suivi de : "Mais entrez donc, vous n'aurez qu'à mettre votre épée au milieu du lit comme dans les contes à la noix avec de chastes chevaliers abrutis." et elle retourna à la moitié de lit qu'elle avait décrété être la sienne, ramenant avec agacement la couverture jusqu'à l'enterrer.

29 juin 910 - 11e oghmios

Publié : 28 juil. 2020, 21:34
par Iris
Ce 11e oghmios 910, une petite pluie tombait en début de matinée sur le village du Gros Hêtre.

Quand Jazkez reprit connaissance, il se rendit compte que Veilana était assise dans leur lit et le regardait. Des cheveux bruns en désordre, formant d'ailleurs quelques épis, encadraient son visage d'une expression difficile à définir, mêlant peut-être des réflexions d'ordres différents.
Au petit déjeuner, ce fut la maîtresse des lieux qui servit les fauteurs de trouble, l'air mauvais : " Baellec a accepté de vous laisser faire votre cirque hier, mais que ce soit bien clair : vous n'êtes plus les bienvenus ici. Trouvez-vous un autre endroit où crêcher si vous repassez dans les parages. Nous ne voulons plus rien avoir à faire avec vous."

L'attitude de la tenancière étonna Veilana qui ignorait tout des échanges la veille au soir entre ses compagnons et l'aubergiste. Elle se retint d'intervenir et se contenta de manger en silence, tout en regardant Jazkez et Pwyll.

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Publié : 28 juil. 2020, 23:17
par Pwyll
Hochant doucement la tête en finissant ce qu'il mangeait, Pwyll avait sans doute attirer l'attention de la petite noblesse de campagne qui partageait sa table.

Il croisa leurs regards et constata :

"Ils ont le sens de l'accueil dans la région. Sont forts en poterie aussi, à ce qui paraît."

Puis il pensa à Dive et sa mine s'assombrit.

Il reprit, plus bas, très bas même :

"Bon, approche directe ou surveillance de la marchande qui saurait des trucs ? Et Nep, là, mince, je pensais qu'il serait revn'u. Je pourrais tenter une nouvelle approche, s'y attendent pt'êt pas aussi vite."