[Trône de Fer] Astrid Karstark

Archives de la partie TdF menée par Darkbaron
Angarad
Jeune pousse
Messages : 233
Inscription : 13 mars 2013, 14:55

[Trône de Fer] Astrid Karstark

Message : # 14109Message Angarad
19 mars 2013, 02:43

Image

Astrid Karstark

Âge : 18 ans
Statut : 3 (épouse du fils aîné du seigneur des lieux)
Rôle : Experte
Vice : Fière
Vertu : Courageuse
Événement marquant : La naissance de son fils Balder.
But : Faire accéder son époux à de très hautes fonctions.
Motivations : Montrer qu'une femme est plus redoutable qu'un homme, qu'il soit du Nord ou du Sud.

Avantages : Séduisante, Charismatique, Perfide.
Faiblesse : Tir.

Astrid est la fille cadette de la Maison Karstark, une famille vassale et parente des Stark, benjamine d'une fratrie très unie, après deux frères, Bruce l'aîné et Duncan le cadet, et une sœur, Fiona. Comme beaucoup de petits derniers, elle a très tôt fait montre d'un caractère affirmé et volontaire, mais cependant très différent de celui des autres femmes de sa famille. Là où sa sœur apprenait à broder, elle traînait avec les enfants des serviteurs et assimilait les rudiments de la vie en société. Là où sa mère tentait de lui inculquer l'économie domestique, elle se glissait dans les appartements de son grand-père pour apprendre à jouer aux échecs et l'art de la guerre. Rétive à l'autorité, elle a souvent été punie au cours de son éducation mais ni l'enfermement ni les pensums ne sont parvenus à briser son désir de liberté et son indépendance d'esprit.

Ses parents l'ont donc laissée faire ce qu'elle voulait face à l'énergie qu'elle pouvait déployer quand il s'agissait de les contrarier et de faire preuve de résistance passive. Ils l'ont laissée étudier des matières qu'on réservait en général aux hommes, mais qui avaient l'avantage de retenir son attention et de la garder dans la même pièce que ses professeurs : stratégie, héraldique, histoire. Sa curiosité naturelle l'a ensuite poussée à s'intéresser aussi à des domaines tournés vers la politique, et par extension aux subtilités de la diplomatie et de la manipulation des esprits.

Plus ou moins délaissée par sa mère à cause de son caractère difficile, ignorée par la plupart des hommes de la famille, elle grandit en solitaire sans vraiment y prêter attention, comme elle ne prête guère attention au « troisième fils » de son père, Siegwulf Snow, arrivé au château avant sa naissance.
Jusqu'à ce que son père décide de la lui donner comme épouse, elle ne s'intéressait même absolument pas à lui. Des centres d'intérêt divergents, des occupations différentes et la fréquentation trop assidue de ses frères n'ont rien fait pour resserrer les liens. C'est donc avec une colère non dissimulée qu'elle se retrouve obligée de laisser entrer un homme qui ne trouve pas grâce à ses yeux dans son intimité.

Pourtant, après une première période d'observation difficile, Astrid finit bon gré mal gré par accepter la présence de son époux et leurs relations entre eux se détendent peu à peu. Cette union donne finalement naissance à un garçon vigoureux qui va fêter ses deux hivers et la mésentente des débuts n'est semble-t-il plus qu'un mauvais souvenir.


COMPÉTENCES
Agilité 2
Art militaire 5
Athlétisme 2
Connaissance 5
Corps à corps 2
Discrétion 1
Dressage 2
Duperie 4
Endurance 2
Ingéniosité 4
Langue 3
Larcin 1
Persuasion 4
Soins 2
Statut 3
Survie 2
Tir 1
Vigilance 4
Volonté 4

SPÉCIALISATIONS :
Bluff 1
Convaincre 2
Inciter 3
Persifler 2

Valeurs d'intrigue :
Défense d'intrigue = 11
Sang-froid = 12

Valeurs de combat :
Défense de combat = 8
Santé = 6
Dernière modification par Angarad le 21 juin 2013, 01:11, modifié 3 fois.
Les hommes oublient plus vite la perte de leur père que celle de leur patrimoine.

darkbaron
Vénérable
Messages : 3968
Inscription : 07 déc. 2012, 22:27
Contact :

Re: [Trône de Fer] Astrid Karstark

Message : # 14110Message darkbaron
19 mars 2013, 02:48

Il y a des choses à compléter et je t'en parle en MP car j'ai un peu oublié...

Sans cela, peux-tu me faire une liste d'équipement ? Je te donnerai ensuite les prix. Logiquement, tout sera dans tes cordes...

Répondre