[OdE 3] Dans mon potager (Forêt engloutie)

Campagne des Ombres d'Esteren. MJ Iris
Début : juin 2015
Avatar de l’utilisateur
NailsEater
Vénérable
Messages : 1432
Inscription : 29 sept. 2015, 18:30
Localisation : Strasbourg

Re: [OdE 13] Dans mon potager (Forêt engloutie)

Message : # 57886Message NailsEater
20 mars 2017, 23:11

Oanell se retourna vers Pwyll, inquiète de ce qu'il avait à annoncer. Elle venait de finir d'attacher les deux ... choses... et vérifiait la solidité des liens tout en jetant un regard perplexe et inquiet vers son amant.

- 'Dred à raison. On peut tout entendre, mais vite s'il te plait. Je ne laisserai pas ses soins attendre trop longtemps.


Elle essaya de faire passer son encouragement avec un ton doux, mais sa voie s'était révélé plus aiguë que prévu sur la fin.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Vénérable
Messages : 1007
Inscription : 15 janv. 2016, 20:28
Localisation : Sur l'interweb mondial de Vélizy-Villacoublay
Contact :

Re: [OdE 13] SOUS mon potager (Forêt engloutie)

Message : # 57887Message Pwyll
20 mars 2017, 23:46

Pwyll continuait de s'affairer à examiner Aeldred tout en ruminant le tourbillon de pensées contradictoires qui l'assaillaient.

"Oh mais oui, Oanell, je me dépêche !"

Regardant Aeldred :

"Toi appuie là-dessus, même si ça fait un peu mal."

Pwyll fit quelques bruits de bouche incongrus, comme le ferait un enfant, en expulsant l'air et, il l'espérait, l'anxiété qui le saisissait face au jugement imminent de ses amis sur son comportement.

"Euh... dans mon potager y a un cadavre."

Pwyll fixait avec intensité ses mains et les plaies d'Aeldred pour éviter de croiser son regard, ses oreilles se mettant à chauffer furieusement, des picotements lui parcouraient le dos là où se posaient les yeux certainement écarquillés d'Oanell derrière ses petites lunettes où se reflétaient les flammes des bougies.

"Enfin, plus dessous le potager que dedans... C'est pas moi qui l'y est mis, hein ! Enfin... si, c'est moi."

Pwyll déglutit péniblement en pensant soit plus clair crétin, y vont te prendre pour un tueur fou, avec ce que t'as mis dans la tronche des deux monstres en plus, ça va jouer en ta faveur, allez, on se reprend !

"Attention, hein, je l'ai pas tué le Monsieur, je sais même pas qui c'est ! C'était pour rendre service. C'est Préïva, la première fois que je l'ai vue. Je venais à peine d'arriver dans cette ferme maudite et elle arrive à ma porte, toute trempée, son petit menton qui tremble, couverte de boue et avec un vilain bleu sur la pommette et elle me dit comme ça 'oh monsieur, oh monsieur aidez-moi, il m'a attaquée sur le chemin, il me voulait du mal, j'ai pris une pierre et j'ai frappé, frappé, mais maintenant il bouge plus, aidez-moi monsieur s'il vous plaît'"

Pwyll souffla un bon coup, ses épaules s'affaissèrent et il se mit à pleurer doucement.

"Alors..." il renifla "Alors m-moi comme un gros abruti, je, je l'ai porté lui et je l'ai aidée elle à enterrer le" il renifla encore "...le Monsieur, le pauvre Monsieur... je vais aller en prison maintenant. Et je sais même pas qui c'est..."
On dirait qu'ça t'gêne de marcher dans la boue !

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Vénérable
Messages : 4037
Inscription : 28 avr. 2015, 19:10
Localisation : Arlon, Belgique

Méh

Message : # 57888Message Casaïr
21 mars 2017, 01:08

La tête que faisait Aeldred était particulièrement évocatrice de ses pensées actuelles, alternant entre une incompréhension qu'il imaginait devoir à son état et la plus grande stupéfaction. Il dut se repasser les aveux de Pwyll plusieurs fois dans son esprit tant ce que venait de dire son ami était improbable.

"Tu... Tu t'es..."

Incapable de finir sa phrase, le jeune homme restait interdit, scrutant l'ex-fermier mais potentiel complice de meurtre sans parvenir à croire ce qu'il avait entendu.

"Tu me fais marcher, c'est ça ? On ne peut pas être aussi..."

Mais il fallait se rendre à l'évidence : Pwyll avait sans doute fait la plus grosse erreur possible. Sa gentillesse (et sa naîveté) risquait de lui coûter très cher. Il jeta un regard alarmé à sa compagne mais la trouva au moins aussi perdue que lui.

"Pourquoi ne pas en avoir parler avant ? Enfin, je veux dire, si vraiment elle avait été dans son bon droit -bien que maintenant on sait que non-, en parler aux gardes aurait été..."
Aeldred tâchaitde réfléchir mais il se sentait fatigué et commençait à avoir du mal à se concentrer. "Bon sang, si on avait su ça avant, on aurait... Tant pis, on ne peut plus rien y faire j'imagine. Il te faudra tout dire à B... dame Blodwen, ceci afin de te disculper et de jouer sur... un abus de confiance ?"

Aeldred ne savait pas du tout si cela pouvait passer. Après tout, Blodwen ne connaissait pas son ami aussi bien, et elle pourrait très bien le mettre en prison pour un tel crime, même si la capture des deux meurtriers jouerait fortement en sa faveur.

"Je vais rester ici pour surveiller nos hôtes, pendant ce temps, vous deux feriez bien d'aller chercher les gardes pour les transférer dans leur nouvelle maison, jusqu'à ce que l'on prévienne Ultana."
Il s'arrêta, repensant à ce qu'avait dit Pwyll peu avant. "Vous feriez peut-être mieux de m'attacher également. Si l'un d'eux se réveille et décide de changer de corps avec moi, il sera libre de délivrer le second. Coupons court à toute tentative de fuite de leur part. Et serrez fort, surtout."
Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

- Terry Pratchett, Va-t-en-guerre.

Avatar de l’utilisateur
NailsEater
Vénérable
Messages : 1432
Inscription : 29 sept. 2015, 18:30
Localisation : Strasbourg

Haaaaaaaaaaaa... Ça explique le titre du sujet ....

Message : # 57891Message NailsEater
21 mars 2017, 11:32

Oanell resta interdite un moment. Puis croisa le regard d'Aeldred. Visiblement, ils étaient aussi perdu l'un que l'autre ... s'est quand Pwyll finit ses explications et qu'Aeldred finit son questionnement qu'Oanell explosa :

Un cadavre dans son potager. UN CADAVRE DANS TON POTAGER ! Non mais ça pas la tête ! Restons calme ... Comment tu fais pour être aussi ... TOI ! Je t'aime beaucoup Pwyll, mais là tu abuses. Pourquoi tu as accepté ! Bon. On ne peut plus rien y changer maintenant. Il faut impérativement en parler à Blodwen. Ne rien dire serait encore pire et nous rendrait Dred et moi complice ... du complice.

Elle faisait les cents pas, ne prenant que peux en compte ses amis, la situation était désastreuse.

Bon je vais chercher Blodwen. Pwyll tu veilles Dred et tu surveilles que ces deux là se fasse pas la malle. Je fais au plus vite. Je te conseil de préparer ton plaidoyer.

Elle commençait à sortir quand elle eut un brin de remord de ne pas avoir réconforté Pwyll. Après un regard hésitant, elle se mit en route vers le château avec pour objectif de faire venir Blodwen pour soigner Aeldred en priorité.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Vénérable
Messages : 1007
Inscription : 15 janv. 2016, 20:28
Localisation : Sur l'interweb mondial de Vélizy-Villacoublay
Contact :

Re: [OdE 13] Dans mon potager (Forêt engloutie)

Message : # 57892Message Pwyll
21 mars 2017, 11:58

Interdit et confus, Pwyll releva la tête vers Aeldred :

"Bah on dirait qu'elle a décidé de faire son truc sans t'écouter. Tu dois penser que je suis un monstre maintenant... j'ai, j'ai cru faire au mieux quand c'est arrivé et après j'avais un peu peur d'en parler... C'était comme enterré dans ma mémoire après, comme si je voulais vite oublier tout ça, du coup j'ai pas fait le lien tout de suite avec l'histoire des deux morts. Sinon, c'est quoi un plaidoyer ? Tu sais ça ? C'est difficile à faire ?"
On dirait qu'ça t'gêne de marcher dans la boue !

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16279
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Oanell au château

Message : # 57893Message Iris
21 mars 2017, 12:00

Oanell fila dans la nuit noire et froide.

La jeune barde eut un peu de mal à retrouver son chemin et mit plus de temps que prévu pour arriver au château.

Là, elle frappa, réveilla les gardes de service, et réclama à voir immédiatement Dame Blodwen. Comme Oanell avait la confiance de la dirigeante et était très pressée, on lui accorda de passer.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Arthus
Vétéran
Messages : 649
Inscription : 09 avr. 2014, 10:52

Re: [OdE 13] Dans mon potager (Forêt engloutie)

Message : # 57894Message Arthus
21 mars 2017, 12:33

Assise à son bureau, Blodwen veillait encore tard dans la nuit. A la lumière d'une chandelle, elle étudiait encore la gestion du domaine, tout en réfléchissant à des solutions qui permettraient de l'améliorer pour le bien de tous.

Elle s'était laissée aller à la reverie en imaginant un Terfinysel florissant, carrefour où toutes les cultures pourraient se rencontrer et échanger dans l'ouverture d'esprit, havre de repos pour les varigaux de passage et centre d'herboristerie reputé...

Elle fut arrachée à ses rêves de "petite Farl des marais" lorsqu'un garde frappa à la porte, lui annonçant le retour d'Oanell.

Elle sortit une deuxième tasse pour partager avec la barde la tisane qu'elle s'était préparée, et dit au garde de la laisser entrer.
PJ (ODE - Forêt engloutie) : Blodwen
P(N)J (ODE - Forêt engloutie) : Burgred

Avatar de l’utilisateur
NailsEater
Vénérable
Messages : 1432
Inscription : 29 sept. 2015, 18:30
Localisation : Strasbourg

Re: [OdE 13] Dans mon potager (Forêt engloutie)

Message : # 57898Message NailsEater
22 mars 2017, 00:37

Arrivée devant la porte de Blodwen, Oanell perdit completement son assurance. Reprenant sa respiration, lissant distraitement les pans de sa robe - plus par réflexe qu'autre chose-, elle attendait que le garde lui dise d'entrer. Apparement, Blodwen ne dormait pas encore ce qui faciliterai les choses. Entrant timidement dans la chambre, elle glissa un petit bonsoir avant de ... se lancer.

Désolée de te déranger comme ça au milieu de la nuit. Pour commencer, est ce que tu veux bien prendre de quoi soigner un blessé grave et me suivre pendant que je t'explique la situation ? C'est assez urgent et ... c'est Aeldred.


Elle marque un temps de pause, afin que la guérisseuse prenne en compte ces informations. Puis continua en même que Blodwen l'observait.

Nous sommes bien arrivé au niveau du domaine des MacBretor. Nous avons "visité" le château en ruine et trouvé de vieux cadavres pour lesquels Pwyll a observé les rites funéraires qu'il leur manquait. Je sais c'est un peu r=étrange de dire ça maintenant mais ... c'est important pour la suite. Nous avons entendu au village au pied du château, que celui était hanté et qu'il y a même un homme qui est devenu fou en allant là bas. Au point d'enlever une jeune femme.

Nous avons suivit diverses pistes, je te passe les détails pour le moment, qui nous on permit de retrouver le couple. Il se trouve qu'ils ont semé la pagaille autour d'eux, tuant des gens et ce jusqu'à Louarn. Finalement, un détail est revenu en tête de Pwyll à ce moment là. Le nom de la jeune femme était le même que celui de sa nouvelle voisine. Ici. A Terfynisel.


Elle marqua une pause pour reprendre son souffle avant de reprendre comme elle avait arrêté.

Beaucoup de détail concordaient et ... Pwyll est assez monomaniaque, aussi sommes nous rentré en urgence ici pour voir ce qu'il en était. Et ... Le couple s'appelait l'un l'autre non pas par leur prénom respectif mais par les prénoms des MacBretor dont nous avons enterré les cadavres plus tot. Pour tout dire, nous avons lu une histoire très étranges à ce propos avant de partir d'ici. Bref. Pwyll a voulu dialoguer avec eux et ça s'est mal finit. Ils sont attaché pour l'instant mais ... Aeldred est très bléssé et Pwyll completement perdu.

Hésitante, elle ne savait pas si elle devait dire la suite maintenant à Blodwen ou si c'était à Pwyll de le faire. Aussi préféra-t-elle ne rien dire pour le moment et de voir ça au moment opportun.

Bien sur, il manque plein de détails et ça doit sembler confus mais ... je suis épuisée et inquiète pour Dred. Les explications doivent pouvoir attendre que les garçons complètes mes dire ?
Dernière modification par NailsEater le 26 mars 2017, 18:30, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Arthus
Vétéran
Messages : 649
Inscription : 09 avr. 2014, 10:52

Re: [OdE 13] Dans mon potager (Forêt engloutie)

Message : # 57903Message Arthus
22 mars 2017, 13:51

Blodwen écouta attentivement le récit décousu d'une Oanell visiblement bouleversée. Son attitude calme, presque impassible constrastait singulièrement avec l'agitation de la jeune barde.

Lorsque cette dernière eut fini son discours, elle laissa passer un petit silence, restant fermement assise et bien droite sur sa chaise, ne montrant visiblement aucune intention de se lever dans l'immédiat. Elle avança une tasse fumante sans mot dire, puis lui répondit d'une voix calme et ferme :

"Oanell... Calme-toi. Tu es visiblement inquiète et bouleversée à propos d'Aeldred, mais si tu veux que je puisse l'aider, il faut d'abord me dire ce qu'il a, et où il est."

Elle plongea un regard intense dans les yeux d'Oanell, puis ajouta d'un ton sans équivoque :

"L'histoire de Pwyll attendra plus tard."

Nul doute que ces paroles appelleraient une autre conversation.

Elle passa ensuite quelques minutes à écouter les explications d'Oanell, et la suivit au chevet d'Aeldred après avoir pris les dispositions nécessaires.
PJ (ODE - Forêt engloutie) : Blodwen
P(N)J (ODE - Forêt engloutie) : Burgred

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16279
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Jonction ?

Message : # 57911Message Iris
23 mars 2017, 14:44

Aeldred et Pwyll étaient dans la maison silencieuse.

Le couple attaché restait inerte et Aeldred avait froid. Il était tout humide de sang. Il fallait remettre du bois dans le feu.


... Oanell traînait...

... qu'est-ce qu'elle en mettait comme temps...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Verrouillé