[OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Campagne de Cialf dans l'univers des Ombres d'Esteren
Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

[OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55264Message Cialf
12 sept. 2016, 22:12

22 Damhar (octobre) - Matinée en ville

[J'avais oublié de noter la date]

Elhine ouvre la porte dans le matin froid et humide des rues de Kalvernach, n'offrant que la pâle lueur d'une aube naissante filtrée par le brouillard toujours bien présent. Elle s'élance avec Kolka sur les talons, et resserre ses vêtements sur ses épaules pour tenter de repousser la morsure du froid humide et s'avance énergiquement dans les rues de Kalvernach.

Un peu trop énergiquement, sans doute, car les planches mal jointes des chaussées improvisées n'offrent pas toutes les garanties de sûreté. Sa jambe s'enfonce et elle est sur le point de basculer dans la rue inondée. Kolka la retient juste à temps.

Elle reprend son équilibre, respire un grand coup, tousse et s'aperçoit que ce qu'elle prenait pour du brouillard est en fait une fumée de combustion assez malodorante. Dans une grande ville industrielle comme Kalvernach, il y a toujours des usines qui tournent ou des ordures qu'on fait brûler, et elles ont été averties qu'elles ne sont pas dans le quartier le plus chic.

Image

Autour d'elles, des pauvres gens qui dormaient dans la rue, sous des auvents ou des bâches, commencent à se réveiller et à faire des petits feux. Cela n'améliore pas l'odeur, on s'en doute, mais ça réchauffe un peu.

Elhine avait fait le chemin en pleine nuit derrière le garde, mais, en comparant ses impressions avec celles de Kolka, elles s'y retrouvent. Quand elles arrivent au canal, le soleil commence à percer et on dirait même que le niveau de l'eau a légèrement baissé.

La barrière sur le pont est entrouverte, assez pour laisser passer un piéton. Le garde n'est pas un de ceux qu'elles connaissent.

Image

(En fait, il n'est pas si petit que ça. Mais il a réellement le bandeau sur l’œil et les cicatrices)
Dernière modification par Cialf le 22 sept. 2016, 13:18, modifié 1 fois.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Fafi06
Jeune pousse
Messages : 399
Inscription : 25 mars 2015, 15:22
Localisation : Nice

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55267Message Fafi06
13 sept. 2016, 13:40

- Merci ma grande, sans toi j'étais bonne pour repartir me changer, et j'ai pas vraiment le temps pour cela aujourd'hui ! fait Elhine après s'être dégagée et avoir secoué sa botte.

Elhine, engoncée dans sa tenue, l'air s'approche du garde en faction, suivie de Kolka:
-Bonjour, nous nous rendons à l’auberge « Au repos du Varigal », rue des Chandeliers. Seriez-vous assez aimable pour nous indiquer la direction à prendre ?
joueur: Ombres d'Esteren (Ténèbres à Kalvernach - Elhine) / Donjon de Naheulbeuk (l'affaire INB - Ilda)

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55277Message Cialf
13 sept. 2016, 22:08

Le garde, qui n'est pas très grand ni très jeune, bombe le torse :

- Je connais ! Ça fait une trotte, mais si vous suivez mes indications, vous ne pouvez pas la manquer !

Il leur fait signe de franchir la barrière et les accompagne pour leur expliquer le chemin. L'auberge est hors des murs de la ville, mais pas trop loin.

- C'est une bonne adresse. Je les ai bien connus, les varigaux, quand j'étais tout le temps sur les routes pour mon commerce. Des sacrés lapins ! L'auberge est souvent pleine, mais ils trouveront bien une place pour vous et votre servante.
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Fafi06
Jeune pousse
Messages : 399
Inscription : 25 mars 2015, 15:22
Localisation : Nice

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55290Message Fafi06
14 sept. 2016, 16:57

Elhine se retourne avec un grand sourire et une demi révérence envers le garde:
- Un grand merci à vous pour votre aide. Ceci dit, je vous présente Kolka, elle n'est pas ma servante, elle travaille dorénavant justement à l'auberge. Vous devriez la voir passer souvent par ici pour s'y rendre.

Puis se tournant vers Kolka avec un petit clin d’œil discret:
- Allons allons, ne traînons pas, nous avons visiblement pas mal de chemin à faire.
En repartant :
- Bonne journée à vous !
joueur: Ombres d'Esteren (Ténèbres à Kalvernach - Elhine) / Donjon de Naheulbeuk (l'affaire INB - Ilda)

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55296Message Cialf
14 sept. 2016, 23:03

Kolka emboîte le pas à Elhine, l'air renfrogné. Au bout de quelques centaines de pas, elle dit ce qu'elle a sur le cœur:

- Tu vois comme on est considéré, ici ! Parce que je suis habillée en paysanne et que je porte un sac, je suis une servante! Pour qui il se prend, ce croûton ?
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Fafi06
Jeune pousse
Messages : 399
Inscription : 25 mars 2015, 15:22
Localisation : Nice

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55303Message Fafi06
15 sept. 2016, 12:46

Soudain Elhine s'arrête, retient Kolka et prend un air un peu plus sérieux:
- Kolka, tu es jeunes et agréable, mais ici tu es en ville et les mœurs de ton village son différents. En ville, on ne connait pas tout le monde, donc on juge rapidement des gens à ce que l'on peut en voir. Mais il ne faut pas t'en offusquer. Etre servante n'est pas une tare, c'est un travail tout aussi respectable que plein d'autres, ça n'en fait de personne une bonne ou mauvaise personne. Dans ton nouveau travail, tu va vite devoir apprendre deux choses. L'une c'est de reconnaître rapidement le statut des gens, surtout s'ils sont de bonne société pour t'adresser à eux sur le ton qu'ils s'attendent à entendre, l'autre c'est de sourire et d'ignorer ce genre de choses, ou avec l'expérience, de le prendre sur le ton de la blague. Gardes tes vrai sentiments pour toi. Si j'ai pris le temps de corriger son erreur, c'est justement parce qu'il te verra souvent passer, et c'est un atout que de le connaître et qu'il te reconnaisse. Et note que je l'ai fait exprès de cette façon pour l'amuser et ne pas le vexer.
En reprenant un air plus souriant, limite complice:
- Allez, ce n'est rien tu verra, on y va sinon on va finir par arriver bien tard, ce serait dommage de gâcher une aussi beeeeelle journée ! - montrant le ciel sombre et pluvieux
joueur: Ombres d'Esteren (Ténèbres à Kalvernach - Elhine) / Donjon de Naheulbeuk (l'affaire INB - Ilda)

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55310Message Cialf
15 sept. 2016, 21:09

Kolka rougit, une fois de plus, mais elle s'apaise peu à peu et rend son sourire à Elhine :

- Tu as raison. Il faut que je m'habitue aux manières de la ville.

Elles franchissent la porte du rempart. Les gardes les laissent passer sans faire trop attention à elles, ils surveillent beaucoup plus les gens qui entrent. A cette heure-ci, ce sont surtout des paysans qui vont au marché.

Elles arrivent au "Repos du Varigal". L'enseigne, taillée en bois, représente une silhouette de varigal marchant à grands pas avec sa besace et son carath. En vue de l'auberge, sur une colline proche, se trouve un petit château arborant la bannière des chevaliers ronces.

Avant d'entrer à l'auberge, Kolka arrange sa toilette, remet son foulard bien droit et demande à Elhine :

- Tu trouves que je suis agréable ? C'est quoi, pour toi, agréable ?
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Fafi06
Jeune pousse
Messages : 399
Inscription : 25 mars 2015, 15:22
Localisation : Nice

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55353Message Fafi06
19 sept. 2016, 14:47

Elhine la prend un peu à l'écart, l'aide à remettre quelques cheveux en place:
- Une femme peut paraître agréable de bien des manières. Elle peut être jolie, mais aussi gentille ou bien "facile". Choisi bien ta façon de réagir au gens, car ici tu trouvera des amis si tu les traites bien, mais aussi des collants ou des soudards si tu les laisses faire. Alors ne laisses rien passer que tu ne veuilles pas, n'hésites pas à prendre les autres à parti si un soudard te pose un problème. Et si malgré tout cela devait aller un peu trop loin, j'espère bien que tu m'en parlera avant que cela ne dégénère.
Elhine lui sourit:
- En ce qui me concerne, tu es avenante, souriante et serviable. Allez tu es parfaite.

Puis elle se tourne vers la porte de l'auberge, toque avant de pousser la porte franchement, comme tout bon visiteur décidé et sûr de lui.
Elhine s'avance à l'entrée, se pousse pour laisser Kolka entrer aussi et défait sa capuche, puis délasse son pardessus et le pose à côté de l'entrée sur les porte-manteaux.
Et une fois débarassée et présentable, Elhine se tourne en faisant un petit signe de tête
- Gentils messieurs, gentes dames.
Se faisant, Elhine jète rapidement un coup d'oeil aux environs pour voir si elle reconnait son ami varigal Mordàn parmi l'assemblée, ou peut-être le jeune Trondhal si les Ronces sont toujours présents.
joueur: Ombres d'Esteren (Ténèbres à Kalvernach - Elhine) / Donjon de Naheulbeuk (l'affaire INB - Ilda)

Avatar de l’utilisateur
Cialf
Vénérable
Messages : 2462
Inscription : 16 avr. 2014, 23:58

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55362Message Cialf
19 sept. 2016, 23:32

La salle de l'auberge est assez encombrée et mal éclairée. Les quelques lanternes accrochées au-dessus des tables montrent des jeunes gens, hommes et femmes, en train d'écrire sur des cahiers, d'autres en train de fumer leur pipe, deux ou trois carrément endormis sur les tables. L'atmosphère est cependant chargée : quand Elhine entre, plusieurs lui adressent un regard méfiant. Kolka, intimidée, baisse les yeux. Cependant, une femme qui paraît être une servante vient vers elles avec un baquet d'eau à la main. Elle est grande, rousse, osseuse, l'air fatiguée et pas vraiment de bonne humeur :

- Qu'est-ce que je peux faire pour vous ?

Image
Joueur: Deucalion, garde de patrouille (Légendes de la garde). Iontaise Sul, chasseuse/guide (Ombres d'Esteren). Eccomar fils de Lucterios, druide (Oikoumenè). Haytham, voleur/soldat déserteur (Conan d6). Nakajima Koebi, mechapsychologue (Mekton Z).

Avatar de l’utilisateur
Fafi06
Jeune pousse
Messages : 399
Inscription : 25 mars 2015, 15:22
Localisation : Nice

Re: [OdE] 13.5.Ténèbres sur Kalvernach - Rues humides

Message : # 55373Message Fafi06
20 sept. 2016, 11:01

Elhine prend de suite un autre ton, plus impersonnel, le visage sérieux et plus hautain que ce qu'à pu bien voir Kolka jusque là.
- Le bonjour à vous. J'accompagne cette jeune personne, Kolka. Le gérant de cette auberge lui a proposé hier un emploi. Pourriez-vous le quérir je vous pris, ou a défaut son représentant.
- Viens Kolka, nous allons attendre prêt du bar.


Chemin faisant à travers la salle, Elhine jette de discrets coup d’œils toujours pour repérer Mordan puisque les ronces ne semblent plus être présents ici.
joueur: Ombres d'Esteren (Ténèbres à Kalvernach - Elhine) / Donjon de Naheulbeuk (l'affaire INB - Ilda)

Verrouillé