[PEC] - BOTTTOS Chap IV - Sur les traces de la vérité

Campagne de Crépuscule (2010-2013)
Crépuscule
Mathusalem
Messages : 5643
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

[PEC] - BOTTTOS Chap IV - Sur les traces de la vérité

Message : # 3090Message Crépuscule
01 juin 2011, 00:14

Résumé des précédents chapitres de la partie expérimentale crépusculaire : Break On Through To The Other Side
([PEC] BOTTTOS) > http://fim.pierstoval.com/viewtopic.php?f=8&t=55#p252
Chap III - Vers l'avenir
Lucrèce Valentin et Grayson Owen étaient retournés voir le milliardaire Luther Irons dans l'espoir de découvrir l'étendue de leurs dons et leurs origines. Amanda Sean, l'avocate et conseillère de M. Irons était absente, envoyée effectuer les préparatifs pour un projet du milliardaire. En effet, pour fêter ce jour de Noël, Luther avait offert à ses deux invités des affaires de plages, leur révélant qu'il partait pour les Caraïbes, où une de ses équipes de recherche avait découvert un codex ayant été en possession de Cortès et ayant été par la suite emporté en 1683 par les pirates Lorenzo et Nicolas Gramont qui pillèrent Veracruz où se trouvait la demeure de Cortés. Dans ce codex se trouverait des informations sur les dieux venus de l'Est qui auraient gouvernés les peuples de méso-amérique.

Le soir venu, après une partie de billard, vers la fin du repas, toute la maison se met en branle, déclenchant des alarmes et se cloisonnant de toute part avec des plaques blindées aux portes et aux fenêtres. Des dispositifs de sécurité paralysante d'après le milliardaire sortent des plafonds. Ce dernier 'ouvre' la surface du mur en approchant sa main et découvre une console qu'il utilise pour désactiver la sécurité dans cette pièce.

Une intrusion a eu lieu dans la salle des artefacts et visiblement, Luther n'est pas surpris. Il leur expliquera effectivement plus tard qu'il a délibérément évoquer sa découverte durant la soirée de charité espérant que cela ferait sortir de l'ombre d'éventuelles personnes liées de près ou de loin aux Atlantes. Il fut en revanche surpris de constater que malgré l'incroyable système de sécurité dont était dotée la pièce, il n'y avait pas le moindre voleur pris au piège, seules quelques gouttes de sang.

Il conduit alors ses invités dans son bureau où il écarte en deux un tableau en bronze grâce à ses pouvoirs comme s'il ne s'agissait que de simples rideaux. Il descend alors avec eux dans une pièce très high-tech équipée de projecteur holographique. A l'intérieur de ses projections, Luther navigue comme dans un ordinateur virtuel et lance l'analyse de l'échantillon recueillit tandis qu'il visualise les images de surveillance. L'intrus, tout de noir vêtu, tenue de cuir et portant un casque de moto, se déplace à une vitesse inhumaine. Semblant s'envoler au moment où les pièges se déclenchent, l'épée en sa possession, il lui faut moins de trente secondes pour quitter le manoir et traverser tout le parc. Luther, parant à toutes éventualités, avait cependant modifié la structure des ornements de l'arme pour y inclure un isotope unique qu'il parvient à suivre à distance. Il décide de laisser l'homme filer pour voir où il les conduira.

L'analyse terminée, les révélations commencent, d'abord identifiant l'intrus comme 'non-humain'. Puis, comparant avec une analyse du sang de Lucrèce (faite à son insu), il lui apprit qu'elle avait une sorte d'ADN amélioré, en partie humain, mais possédant des séquences supplémentaire et notamment une base azotée 'joker' capable de se lier avec n'importe quelle autre base. Cette base se retrouve aussi dans l'ADN non-humain de l'intrus, possédant quand à lui trois brins.

Tout cela était de trop pour Grayson qui s'énerva contre le milliardaire dont la manie du secret le mettait hors de lui. Il sentait qu'il était tomber dans un nid à problème et voulait savoir de quoi il retournait. C'est là qu'il leur révéla qu'il avait décidé d'utiliser l'épée comme appât, espérant découvrir une nouvelle piste à suivre, ses découvertes ayant confirmer ses hypothèses liant les atlantes aux dieux antiques et à leur survie au moins en partie jusqu'aux prémices du moyen-âge, mais ne révélant pas ce qu'ils étaient devenu au delà, se seraient-ils éteints d'eux même, replier quelque part? Il cherchait des réponses à ces questions. Lucrèce et Grayson allèrent finalement se changer les idées au jacuzzi laissant Luther dans son bureau holographique.

Le lendemain, le comportement de l'homme avait fortement changé, pressant Amanda d'accélérer les choses car il avait avancé la date de leur départ, et insistant pour que Grayson et Lucrèce s'entraînent afin de découvrir leur potentiel. Ils apprirent que la trace de l'isotope de l'épée a disparu des écrans durant la nuit. Lucrèce, dans la grande serre, découvrit ses capacités à faire passer ses émotions aux plantes qui y réagissaient pour tenter d'y répondre , mais cela n'était pas toujours évident, elle parvint néanmoins à guérir ses blessures grâce à elles. Grayson de son côté, dans les profondeurs de la grotte située au cœur du labyrinthe, découvrit un nouveau sens lié aux ondes et découvrit qu'il pouvait s'en servir comme sonar ou pour générer de l'énergie, et que les décharges électriques déclenchaient à l'inverse des ondes de choc émanant de lui. Luther lui conseilla alors d'étudier dans sa bibliothèque virtuelle les phénomènes piézoélectriques et la résonance. En effet, leurs dons, à l'inverse de celui de Lucrèce, doit être abordé comme une science, c'est en comprenant son fonctionnement qu'il pourra en saisir toutes les capacités.

L'après-midi, laissant Grayson s'entraîner seul, il accompagna Lucrèce qui lui montra ses progrès et fit bâtir au plantes un "nid d'amour" où l'air emplit d'aphrodisiaque et les émotions de Lucrèce firent le reste. Luther lui révéla ses sentiments et aussi son erreur. Il resta vague refusant de trop en dire pour sa sécurité, mais des 'gens comme lui' savait à présent pour Lucrèce et allait venir la chercher. Luther avait tout fait pour les ralentir, il regrettait son erreur, c'est pourquoi il fallait partir rapidement.

Un certain froid tomba entre Luther et Lucrèce qui était frustrée de ne pas obtenir les réponses et la confiance de Luther. Le lendemain matin, Amanda qui était arrivé la veille criait dans le bureau de Luther contre ce dernier. Lucrèce et Grayson partir alors s'entraîner ensemble. Tandis que Lucrèce, et malheureusement pour lui Grayson aussi, découvraient le manque de subtilité des plantes, il y eu une forte onde de choc accompagnée de tremblement qui parcourut le domaine. Le verre de la serre et des fenêtres du manoir explosèrent. Amanda accourut et leur dit de la suivre, "Ils" étaient là et il fallait partir vite, Luther était allé à leur rencontre.

Choisissant la magnifique Mazerati 4 portes dans les écuries transformées en garage pleins de belles voitures, Amanda au volant démarra avec Grayson et Lucrèce à l'arrière. Ils découvrirent en empruntant la grande allée que quelque chose avait fait un cratère sur le côté, au bord duquel se tenait une personne avec des dreadlocks cuivrées portant une armure futuriste elle aussi cuivrée. A l'arrivée de la voiture, l'étranger tandis la main vers la voiture qui sembla chauffer mais Luther le poussa dans le cratère. Il se concentra alors pour arracher grâce à ses pouvoirs des câbles électriques du sol, qu'il fit plonger à l'intérieur du cratère. Luther en profita pour monter dans la voiture qui s'arrêtait à sa hauteur.

Mais déjà, le cuivré ressortait du cratère, un mélange de plastique et de métal fondu coulant encore sur son armure. Luther arracha le portail et envoya vers leur ennemi la grille qui se mit à chauffer au rouge avant de se transformer en pluie de métal en fusion qui l'aspergea sans l'endommager.

Ils parvinrent néanmoins à filer sur la route mais Luther leur dit qu'il ne lâcherait pas l'affaire et alors qu'il allait commencer à leur donner des explications, il subit une forte douleur au ventre et toussa du sang. Il ordonna cependant de ne pas s'arrêter et leur dit qu'ils étaient suivis à la trace en indiquant le ciel et qu'il faudra changer de véhicule. Il ne savait pas d'où venait sa douleur mais ne pensait pas qu'elle venait de celui qu'il désigna comme un "paladin impérial". Une fois sur l'autoroute, il se concentra pour faire passer la douleur et commença à leur fournir des explications. Il expliqua que lui comme leur poursuivant viennent d'au delà les étoiles, et que Grayson et Amanda sont les descendants d'éthorien envoyés sur terre qui auraient survécut à une vaste épidémie qui avait dévasté la population de l'Empire d'Ethor à travers tout l'univers il y a très longtemps.

Mais alors qu'il allait poursuivre, le paladin réapparut à leur trousse et faillit atteindre la Maserati en faisant fondre la base d'un lampadaire. Luther tenta de désintégrer la moto sur laquelle le paladin les poursuivait mais au même moment où il y parvint, ce dernier fit perdre une roue à la voiture qui quitta la route et effectua plusieurs tonneaux avant de s'arrêter en contrebas de l'autoroute aux abords d'un bois.

Luther avait été éjecté et Amanda était inconsciente et blessée quand Grayson et Lucrèce retrouvèrent leurs esprits. Luther se releva, dit malgré la distance à Grayson (qui filtra et amplifia les ondes de sa voix grâce à son don) de partir, après quoi une armure semblable à celle du paladin mais sombre et irisée se déploya depuis son poignet. Ce dernier approchait et tout deux furent apparaître des lames qui se formèrent morceau par morceau comme si chacun générait le suivant, comme l'avait fait l'armure de Luther. Un duel furieux débuta.

Lucrèce demanda au plante de sortir Amanda de la voiture et de la soigner, le véhicule fut alors éventré par d'énormes racines et l'avocate fut couverte de lierre qui rentra en symbiose avec elle. Pendant ce temps, une voiture s'arrêta pour savoir si tout allait bien. N'ayant d'autre solution, Lucrèce le mit à terre et l'endormit grâce aux plantes pour lui 'emprunter' son véhicule et amener Grayson et Amanda (qui s'était depuis réveillée et avait fini par griller les plantes après que ces dernières n'aient pas répondu aux demandes de Lucrèce) jusqu'à destination, au port Vauban à Antibes, où était amarré au quai des milliardaires, le Léviathan.
ÉQUIPAGE DU LÉVIATHAN

Image
(Toute ressemblance avec un animé japonais serait purement fortuite ^^)

* Capitaine : Elis Arwall
Grand brun au teint assez mat, doté d'une moustache, avec un air sombre de bourlingueur et dont émane une autorité naturelle. En le voyant, on se dit que cet homme à naviguer dans toutes les mers du monde. Il a surement plus que la quarantaine qu'il parait.
(parle avec aisance de nombreuses langues)

* Second capitaine : Gladys Sinclair
Blonde au physique attirant, son froideur fait néanmoins office de première barrière. Peu de personne peuvent prétendre l'avoir déjà vu sourire. Rigoureuse, directe et intrépide sont les mots qui la caractériserait. Personne n'a osé lui demander son âge mais elle doit approcher la trentaine.
(parle français, anglais, allemand, danois, russe, islandais et japonais)

* Officier de transmission : Michael Orsovkev "Morse"
Grand maigre avec des lunettes à fort accent russe. Il a des cernes marqués qui font se demander s'il lui arrive de dormir. Age difficile à estimer, entre trente et quarante probablement.
(parle anglais & russe)

* Bosco : Dante Reyes
Brun moustachu au teint mat, dans la trentaine, à la carrure athlétique, les cigares qu'il fume régulièrement laisse deviné ses origines cubaines.
(parle anglais & espagnol & portugais)


* Matelots : Nils & Björn Ragnarsson
Deux frères au teint pâle agile et pleins d'énergie. Ce sont les plus jeunes membres de l'équipage, dans la vingtaine. Björn, le brun, à un air parfois inquiétant, sournois tandis que Nils, le châtain, à l'air plus ouvert et amical.
(parle anglais, islandais, danois, allemand)

* Chef mécanicien : Jebidiah Laurence Ford "Jeb"
Vieille homme afro-américain aux cheveux et à la barbe blanche, jovial qui a la langue bien pendu même quand on ne l'écoute pas.
(parle anglais)

* Cambusier/Intendant : Sofia Maria Hernandez
Espagnole douce, calme et gentille, assez timide, elle n'en ait pas moins une bonne cuisinière bien qu'elle a tendance à fortement épicer ses plats.
(parle anglais,espagnol,français)

Passagers prévus :

* Docteur Pierre Aronnax (medecin entre autres)
Soixantenaire complétement dégarni, il est très curieux et passionné par tout ce qui est vivant.
(parle français, anglais)

* Professeur Johann Lidenbrock (océanographe/géologue)
Homme brun dans la quarantaine, des yeux plissés, petites lunettes rectangulaires, le visage fermé. Son regard se pose sur ce qui l'entoure avec suspicion, comme si il tentait de lire l'intérieur de vos pensées ou comme s'il tentait de voir à travers les murs. Il a tendance à zozoter.
(parle allemand, danois, anglais)

* Professeur Eloise Down (archéologue/écrivain)
C'est une belle femme de 27 ans , svelte et athlétique , des cheveux roux tombant sur ses épaules et de grand yeux bleu perçant. Pas très grande, cela lui est assez utile lors des explorations. Assez jeune mais très douée elle ne compte pas les heures et à une hygiène de vie très saine pour pouvoir tenir la cadence, bien manger , dormir ce qu'il faut et faire du sport.
(parle Chinois , Francais , Japonais , Arabe , Italien , Espagnol , Latin , Allemand, grec ancien (polyglote))

* Luther Irons (ingénieur/homme d'affaire)
Américain milliardaire qui a réussi dans l'aéronautique et l'aérospatial. Luther Irons est un homme grand et assez bien sculpté, la mâchoire carré, le crâne rasé, les yeux sombres. Un indéniable charisme émane de lui, une force sûre.
(polyglote)
Image

* Amanda Sean (avocate/conseillère de M. Irons)
Une jeune femme généralement en tailleur avec des cheveux roux mi long attaché en un chignon élégant mais simple, yeux marron, généralement plutôt sérieuse bien que souriante quand cela est nécessaire.
(parle anglais, français, allemand)
Image

* Grayson Owen (artiste/marchand d'art)
Blond aux yeux clairs, il est assez bien musclé, il a des tatouages sur les bras et le dos, qui dépassent un peu sur le cou et le thorax, ce sont des écrits bouddhistes ou pseudo bouddhistes. Peigné façon dépeigné, il a un certain charme pour ceux qui aiment le genre "people" des tabloïds...

* Lucrèce Valentin (vendeuse en parfumerie)
La demoiselle était de taille moyenne, cheveux châtains assez long avec une coupe en dégradé, des yeux d'un bleu profond tirant sur le gris, plutôt jolie sans être exceptionnelle, loin s'en faut. Elle avait un pas souple lui venant de la pratique régulière de différents sports : jogging, ju-jitsu, danse salsa et tango essentiellement.

PLAN ET CARACTÉRISTIQUES DU LÉVIATHAN > http://www.international-yacht-designers.com/86m.htm#

Quelques visuels (Images réelles de l'Octopus)
Image
Image
Image

Sur le pont avant, se trouve une plaque de métal avec les inscriptions suivantes gravées :
mmessunkaSenrA.icefdoK.segnittamurtn
ecertserrette, rotaivsadua, ednecsedsadne
lacartniiiluJsiratracSarbmutabiledmek
meretarcsilucoYsleffenSnI
Dernière modification par Crépuscule le 03 juin 2011, 12:44, modifié 5 fois.
MJ:Warhammer, MektonZ
PJ:[AdC] Agent Irish

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16878
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Parlez-vous français ?

Message : # 3092Message Iris
01 juin 2011, 08:38

Lucrèce finit probablement par constater rapidement avec qui elle pouvait parler :
  • Le capitaine Elis Arwall. Elle s'attendait à ne pas avoir de contact avec lui, il travaillait quand elle traînait dans le salon, dans les couloirs...
  • Second capitaine Gladys Sinclair. Là, probablement rien à lui dire à part des "bonjour" en la croisant, mais ça n'irait pas vraiment plus loin.
  • L'intendante Sofia Maria Hernandez. Apparemment quelques mots pour s'informer des menus ou discuter de la pluie et du beau temps.
  • Dr Pierre Aronax. Médecin. Bah, elle ne comptait pas consulter... Si elle avait quelques plantes dans sa chambre, elle pouvait gérer la plupart des soucis de cet ordre !... D'ailleurs si possible, Lucrèce voit pour avoir un peu de "compagnie" verte en dépit du trajet... histoire de ne pas se sentir trop "seule"
  • Eloïse Down. Lucrèce risque de surtout écouter, parce que là, elle n'a pas le niveau pour suivre la conversation !
  • Luther Irons. ...
  • Amanda Sean. Jusqu'ici pas grand-chose à lui dire... et elle risque de garder de mauvais souvenir de l'épisode où le lierre l'emprisonnait pour la soigner...
  • Grayson Owen. ...
Passé le tour du bateau, et constatant que la communication n'allait pas être facile, Lucrèce s'attacha à être sûre d'avoir des plantes vertes, des romans, et se demanda ce qu'elle allait bien pouvoir faire... elle était habituellement plutôt active et demandait du travail à faire, mais là, avec un équipage compétent et complet, il n'était pas très vraisemblable d'être acceptée comme mousse, car elle n'y connaissait rien à la vie sur un bateau... Par défaut, elle écoutait, observait, traînerait dans la salle de sport, essaierait de comprendre sans être trop envahissante.

HRP a écrit :Je ferme le chap. 3 ?
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Crépuscule
Mathusalem
Messages : 5643
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [PEC] - BOTTTOS Chap IV - Sur les traces de la vérité

Message : # 3096Message Crépuscule
01 juin 2011, 10:31

Oui tu peux fermer.

Précision : Tu as deux concitoyen à bord, le docteur et la seconde, tout deux d'origine française.

Autres précisions au niveau des chambres si vous vous reportez au plan (de haut en bas):

* La grande suite du pont supérieur est réservé pour M. Irons
* Les 2 grandes chambres du pont principal sont celles de Lucrèce et Grayson (à côté du hangar à Zodiac et Jetski)
* Au pont de cabine, se trouve l'infirmerie et à côté les 4 chambres sont pour le doc, l'océanographe, Amanda et Eloïse. (Ce sont des lits double dans chacune contrairement au plan où l'on voit des lits jumeaux dans 2 d'entre eux). Le reste de l'équipage se réparti dans les nombreuses cabines d'équipage au bout de ce pont.
Au passage, ce n'est pas un hors-bord qui se trouve dans le hangar à ce pont mais un prototype de sous-marin , probablement sorti des usines de M. Irons.
Dans les chambres il y avait quelques plantes, pas énormément, mais de quoi décorer un minimum.

Le diner arriva rapidement, Luther n'était toujours pas réapparut.

Le repas était servi dans la grande salle avec bar du pont de cabine, étaient présents le capitaine et les passagers.
Amanda avait le bras en écharpe et avait des compresses sur une partie du crâne (qui avait du être rasé sur le côté) et sur le côté gauche du visage.

Le capitaine Arwall prit la parole en arrivant le dernier:
"Je suis heureux de vous accueillir à bord, je suis Elis Arwall, capitaine du Léviathan.
Je m'excuse de ne pas avoir pu venir vous voir avant.

J'ai appris que vous avez eu un accident pour venir ici et que ce cher Luther était rester régler les problèmes administratifs ... J'espère qu'il va finir par arriver, nous devions lever l'ancre à l'aube.

Amanda, j'espère que vous allez vous rétablir vite avec le bons soins du docteur Aronnax, mais je suis heureux que vous ayez réchappé de cet accident de voiture sans trop de sequelles. Comme je le dis toujours, il n'y a pas de transport plus sûr que le bateau. Ici, pas de crash aérien, pas de train qui déraille, pas de carambolages, il n'y a que l'océan sur notre route, et lui et moi nous connaissons comme de vieux frères, et même s'il lui arrive parfois d'être en colère, je sais le canaliser.

Mais assez parler de moi. Je propose que l'on profite de ce premier repas ensemble pour apprendre à mieux nous connaitre, je vais donc faire les présentations rapidement
** indiquant les convives de gauche à droite **:
Mlle Amanda Sean que vous connaissez tous, qui a été capable de vous réunir dans les plus brefs délais.
Le docteur Pierre Aronnax, qui en dehors d'être un très bon médecin et aussi anthropologue, zoologue et botaniste à ce qu'on m'a dit.
Le professeur Eloïse Down, éminente archéologue et historienne.
Le professeur Johann Lidenbrock, notre océanographe, la croute terreste n'a aucun secret pour lui.
Mlle Lucrèce Valentin et M. Grayson Owen, des amis de notre hôte absent pour l'heure, M. Irons.

Les bonnes manières veulent que les hommes se présentent aux femmes, M. Owen si nous commencions par vous, pouvez vous nous parler de vos activités
?
"

Visiblement, Amanda n'avait pas parlé du Paladin ni de rien de surnaturel dans leur accident.
MJ:Warhammer, MektonZ
PJ:[AdC] Agent Irish

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Kenny
Vénérable
Messages : 1964
Inscription : 22 févr. 2011, 13:02

Re: [PEC] - BOTTTOS Chap IV - Sur les traces de la vérité

Message : # 3149Message Kenny
03 juin 2011, 09:04

Grayson avec son allure de gravure de mode se mit donc en avant :
"Bonsoir à tous, Je me nomme Grayson Owen, je suis marchand d'Art, j'ai beaucoup voyagé en Asie, mais c'est mon premier voyage en bateau, j'espère avoir le pied marin..."
Joueur : [Artland] Eulalie | [Oikouménè] Lame rouge et Démétrios | [Mekton] Théon | [Warhammer] Ulfang et Unien Ulgarys

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16878
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Une ligne ? ... ben dis-donc, pour un perso sociable ! :-P

Message : # 3153Message Iris
03 juin 2011, 10:18

Lucrèce aurait pu en dire encore moins, mais ça n'allait pas aider sa socialisation ici... déjà que seule une partie du lot parlait français et que certains parmi eux n'étaient même pas vraiment sociaux...

" Bonjour, je m'appelle Lucrèce Valentin... Je tiens à m'excuser, je ne parle que français, mon niveau d'anglais est celui du bac, donc je comprends un peu, mais je ne peux pas vraiment tenir une conversation... Sinon, je ne sais pas trop quoi dire, la plupart des gens ici ont l'air de tous avoir des spécialités, je n'en ai aucune... Luther ... Irons... a bien voulu m'inviter et je profite honteusement de son hospitalité. Je crains de ne pas avoir beaucoup de conversation, j'ai travaillé comme vendeuse en parfumerie, de là, je m'y connais en cosmétiques et en parfums, mais ça n'a pas grand rapport avec un voyage en mer... Sinon, j'ai pas mal pratiqué la danse et le ju-jitsu ces dernières années... Et je crois que c'est tout."

" Je suis ravie de pouvoir voyager en votre compagnie et j'espère ne pas causer de problème."

Bon, la dernière phrase était aussi sincère que mystérieuse pour la peine, mais elle pouvait au moins se rasseoir et s'enfoncer dans son siège en se demandant quand même ce qu'on pensait d'elle. Pas grand-chose sans doute... En dehors du fait qu'elle attirait récemment les ennuis comme un aimant, elle n'avait rien de spécial qui permette d'animer une conversation.

...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Crépuscule
Mathusalem
Messages : 5643
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Oups ... je me suis fait doublé ^^

Message : # 3155Message Crépuscule
03 juin 2011, 10:30

J'ai oublié de préciser, il parle en anglais là, histoire que tout le monde comprenne.
D'ailleurs, quel est le niveau d'anglais de Lucrèce ?
Capitaine:"Un globe trotter de plus à bord, vous serez à votre aise ici, j'en suis sûr. "

Le professeur et le docteur se présentent aussi, sans vous en apprendre beaucoup plus, viens alors le tour de Lucrèce et d'Eloïse de parler d'elle et/ou d'interroger les convives sur ce qui leur plaira.
MJ:Warhammer, MektonZ
PJ:[AdC] Agent Irish

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16878
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Faut lire avec attention.... :-P

Message : # 3157Message Iris
03 juin 2011, 10:40

Moi a écrit :Je tiens à m'excuser, je ne parle que français, mon niveau d'anglais est celui du bac, donc je comprends un peu, mais je ne peux pas vraiment tenir une conversation...

... Sinon même post que ci-dessus ;)
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Crépuscule
Mathusalem
Messages : 5643
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

C'est valable pour toi aussi ^^

Message : # 3160Message Crépuscule
03 juin 2011, 10:44

J'ai marqué que tu m'avais doublé au postage!! Impatiente !! :D
Après que Lucrèce se soit présentée, le capitaine répondit en français :

"Eh bien, si tout le monde est d'accord, nous pouvons faire l'effort de parler la langue de Molière ... après tout nous sommes encore dans votre pays. Il me semble que seul le professeur ne pratique pas la langue mais je suis certain qu'il la comprend, n'est ce pas?.

Le professeur acquiesça, son air ne changea pas, difficile à dire s'il cela le dérangeait ou pas. Tout le monde semblait d'accord. (enfin ptêt pas Eloïse ^^)
MJ:Warhammer, MektonZ
PJ:[AdC] Agent Irish

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Crépuscule
Mathusalem
Messages : 5643
Inscription : 17 févr. 2011, 17:16

Re: [PEC] - BOTTTOS Chap IV - Sur les traces de la vérité

Message : # 3202Message Crépuscule
05 juin 2011, 08:28

Si vous avez des questions sur les passagers ou sur le voyage, c'est l'occasion.
Sinon le repas se passe en bavardage divers, Grayson pourra parler de ses voyages et de l'histoire de ses œuvres d'art, le docteur de papillons et peut être qu'Eloïse parlera de ses fouilles archéologiques ... après quoi, vous pouvez vaquer à vos occupations.
MJ:Warhammer, MektonZ
PJ:[AdC] Agent Irish

Ainsi que d'innombrables PJ sacrifiés sur l'autel de la Fortune, Impératrice des Mondes ...

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16878
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Des questions ? Vu les deux carpes avec moi...

Message : # 3203Message Iris
05 juin 2011, 08:53

Lucrèce ne tenait pas spécialement à attirer tout l'attention sur elle, elle s'adressait de préférence à ses voisins proches à table. Qui avait-elle à côté d'elle ? En face ? ...

Concernant le voyage :

" Savez-vous la destination ? "

" Y'a-t-il quelque chose que je puisse faire à bord ? Je crains d'être un peu décorative sinon, j'aimerais autant pouvoir me rendre utile..."

Suivis de questions personnelles générales : lieux d'études, lieux visités, comment ils avaient été invités ici, s'ils connaissaient les autres... Elle-même s'effaçait un brin et ne tenait pas trop à gueuler "au fait, j'ai couché avec votre patron" ou le laisser entendre, ce serait un peu inconvenant. Elle se sentait déplacée, ne savait pas trop quoi faire, observait et s'efforçait de s'imprégner de l'ambiance et des us & coutumes du bord.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Verrouillé