TdF - Chap. 19-20 : Intermède de la tente de soin

MJ DukeTogo
Date de début : printemps 2014
Abandon : printemps 2018
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16677
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

TdF - Chap. 19-20 : Intermède de la tente de soin

Message : # 62346Message Iris
23 déc. 2017, 08:45

" Les personnes dehors sont le dernier frères Manning et le maître d'armes de cette même Maison, lequel vient d'apprendre du soigneur que Lady Silva Harte, veuve Manning depuis deux jours à peine, vient de se faire passer pour votre fiancée."

Aleth resta un moment silencieuse, à soupirer, penser, faire quelques pas énervée, s'immobiliser en tournant le dos à Walton, en lutte pour retrouver le contrôle de son souffle. Son cœur battant trop vite, elle peinait, se sentait oppressée de trop de laçages.

Enfin, elle parla avec un débit à peine freiné à force de volonté de ne pas se laisser complètement entraîner par ses émotions :

" Elle est en difficulté, mais rassurez-vous, elle ne le restera pas longtemps. Dans quelques minutes, elle gémira, les larmes de l'innocence coulant de ses beaux yeux, et elle expliquera qu'elle a le coeur brisé de la mort de Ser Kevan Manning, empoisonné après son duel judiciaire contre Ser Béric le Droit."

Walton se rappelait que les Castellane, sitôt arrivés à Port-Réal, avaient été publiquement accusés devant le roi, par Ser Kevan Manning, d'avoir ourdi le massacre de gens de la Maison Manning. La preuve en était un bouclier aux couleurs Castellane trouvé sur le site du crime. Pour se débarrasser de l'affaire, le roi avait ordonné un duel judiciaire entre Ser Béric le Droit et Ser Kevan Manning.
" Alors évidemment, Lady Silva, veuve aimante voulait se venger du crime odieux des Castellane, mais elle n'est qu'une faible femme, alors elle ne pouvait agir qu'en... voyons... ah oui, en rétablissant la vérité. Elle est venue vous avertir de tout ce qu'il faut craindre de moi, de ma Maison, vous exposer nos crimes, nos vilenies, tout comme ma fourberie. Tout ce qu'elle dit devient vrai : son souffle suave exhale les parfums du paradis, et les hommes sont prêts à tout pour elle. "

" Comme le pupille de la Maison Harte, qui a tué -- exécuté ? -- l'aîné des Manning pour permettre à Silva d'épouser Kevan, plus romantique, plus sensible, plus naïf, plus malléable. "

" Comme Thoros de Myrr, juge durant le tournoi de Rubriant, et touché par ses prières, au point de modifier les combinaisons des combats, dans le double but d'envoyer son époux et mon cousin Ser Darren Risley, au Mur. Pourquoi Darren ? Parce qu'il l'avait vexée. Elle ne savait pas alors qu'il était mon cousin, et a plaisanté en disant me préférer à elle. C'en était trop : il devait être puni."

" Comme en fait, tout le public du duel judiciaire, qui lui était acquis simplement par l'admiration sa gorge qui se soulevait avec émotion, le souffle court de l'épouse éprise, le cœur débordant d'un amour tellement authentique qu'il ne peut que frapper les témoins. "

En cet instant s'il y avait bien une émotion proche de déborder du corsage d'Aleth c'était l'indignation. Tous ses efforts pour contenir sa colère se limitaient à se retenir de ne pas tenter -- inutilement -- de frapper et briser des objets. Parce qu'une vraie lady ne fait pas ça. Parce qu'un lady ne crie pas, ne vocifère pas, ne parle jamais avec un mot plus haut que l'autre, et d'ailleurs qu'elle doit parler avec peu de mots. Parce qu'une lady se doit de garder contenance et dignité, et... à ce moment c'était difficile.

Aleth avait terminé ce qu'elle avait à dire sur Lady Silva, et mettait l'énergie qui lui restait à tenter de calmer sa respiration, en évitant la lumière des lanternes, tout comme d'exposer son visage animé d'émotions malvenues à son interlocuteur, enfin, plutôt au témoin de la scène.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Ser Walton Dulver
Jeune pousse
Messages : 208
Inscription : 08 nov. 2017, 18:45

Re: TdF - Chap. 19-20 : Intermède de la tente de soin

Message : # 62348Message Ser Walton Dulver
23 déc. 2017, 11:18

Ser Dulver écoute les explications le visage fermé, intériorisant de nombreuses choses. Assurément ça cogite là dedans, les sentiments se mêlent et s'entremêlent. Il s'assoit finalement à nouveau sur la table la litière haute sur la table sur laquelle on l'avait installé pour le panser. Le drap qu'il avait attrapé est tombé. Il regarde ses mains. Finalement les explications se terminent et enfin... il regarde Aleth. Le visage qu'elle peut voir est profondément peiné.

- "Cette femme... odieuse... elle.... j'étais dans les affres du pavot... et... j'ai cru que c'était vous qui veniez à moi... je vous jure, je soufflais votre nom, j'étais dans un nuage soyeux dans lequel vous et non pas elle m'embrassiez... ce dont je rêve tant!"

Il semble chercher ses mots, peine à exprimer les choses.

- "Comment fait-elle pour retourner les têtes des gens ainsi si bien que l'on ne sache plus ce que l'on pense? Quand elle a dit que vous vous moquiez de me voir embrasser une autre..."

Il marque un temps avant de poursuivre.

- "Cela m'a fait plus mal que tout les coups du Hardi."

Il soupire.

- "Si cela est vrai... enfin..."

Longue inspiration, puis il la regarde dans les yeux, avec un air plus affermis, plus décidé.

- "Assurez moi que tout cela est faux et le venin du doute qu'elle a instillée en mon cœur sera dissipé à jamais. Alors nous parlerons... nous parlerons des Harte, nous parlerons des Mannings, et ensemble nous triompherons de toutes les ombres qui ourdissent. Là où y a les ténèbres, nous ferons la lumière, nous triompherons même de cette sorcière de Silva."

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16677
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Alors... c'est compliqué XD

Message : # 62349Message Iris
23 déc. 2017, 12:09

La colère d'Aleth cédait la place à la tristesse et les larmes contenues faisaient briller ses yeux. La gorge nouée, il lui fallut plusieurs secondes à chercher sa respiration, pour reprendre enfin suffisamment contenance pour s'exprimer d'une voix claire.

" Vous me demandez si je souffre de voir un homme que j'envisage d'épouser embrasser une autre ?"

Elle eut un sourire d'autodérision :

" Si je n'avais pas déjà vécu plusieurs trahisons, de la part des personnes en qui j'avais le plus confiance, alors oui, je serais horrifiée. La vérité cependant, c'est que je me suis résignée à être abandonnée et trahie."
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Ser Walton Dulver
Jeune pousse
Messages : 208
Inscription : 08 nov. 2017, 18:45

Re: TdF - Chap. 19-20 : Intermède de la tente de soin

Message : # 62350Message Ser Walton Dulver
23 déc. 2017, 12:41

A nouveau, un ange passe. Dans un autre monde en un autre temps, Cocteau à la table des convives se serait levé pour crier "qu'on l'attrape et qu'on l'enc...", mais nous sommes bel et bien dans le monde de Westeros en ces temps de joutes, de châteaux et de complots aussi nous nous abstiendront d'établir des parallèles hasardeux vis à vis d'un ange qui n'est de toute façon que métaphorique. Mais pardonnez, il semble que le narrateur soit entrain de s'égarer. Reprenons donc : Passé un temps de silence, Walton revient sur ses deux jambes, puis lentement, très lentement il approche de cette Aleth qui contient difficilement ses larmes. Lui aussi a les yeux humides. Finalement, arrivé face à elle, et alors qu'il la toise de toute sa hauteur, il met le genoux à terre et penche la tête vers elle. Puis dans un souffle presque étranglé par l'émotion lâche :

- "Pardonnez moi d'avoir douté ma Lady. Pardonnes moi Aleth si tu le peux... Je te fais serment de t'aimer, de te chérir et de ne jamais te trahir. Je fais aussi celui de ne pas t'étouffer, de ne pas t'emprisonner... car si je t'aime c'est pour ta liberté... te mettre en cage fut-elle dorée irait donc à l'encontre des hauts sentiments que j'ai pour toi."

Il marque un temps et réaffirme sa voix.

- "Peux tu croire en ces serments ? Alors qu'il y a à peine quelques instants tu me voyais avec cette... odieuse... femme."

Et voilà la scène : ce géant tout penaud genoux à terre devant sa Dame attendant en tremblant presque une réaction de celle-ci.

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16677
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

*renifle*

Message : # 62351Message Iris
23 déc. 2017, 12:58

Les larmes s'échappaient et sa voix se refusait à porter tout ce qu'elle pouvait penser. Elle eut un sourire qui répondait par l'affirmative à la question du chevalier à genoux. Elle passa ses bras autour du cou de son obstiné prétendant, et le serra contre elle, à défaut de parvenir à parler, avant de se laisser glisser à simplement se blottir contre lui.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Ser Walton Dulver
Jeune pousse
Messages : 208
Inscription : 08 nov. 2017, 18:45

Re: TdF - Chap. 19-20 : Intermède de la tente de soin

Message : # 62391Message Ser Walton Dulver
25 déc. 2017, 10:08

Et le voilà notre grand gaillard amoché tout tremblant dans les bras dans les bras de sa dulcinées. Il répond à l'enlacement par un autre enlacement si bien qu'ils se retrouvent corps, contre corps et bras entremêlés. Il répond aussi aux larmes par des baisers, déposés sur son front et ses yeux à l'humidité saline.

- "Je suis là.... nous sommes ensembles maintenant... nous affronterons tout ensemble..."

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16677
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Quasi muet -- encore ^^

Message : # 62392Message Iris
25 déc. 2017, 11:11

Aleth était étourdie, confuse, hébétée. Tous ses sens engourdis, son esprit était noyé sous des flots d'émotions contraires, toutes s'étaient succédé trop rapidement, trop densément pour exprimer autre chose que l'incertitude et l'interrogation. Elle ne savait depuis combien de temps elle était là, sa volonté lui semblait aussi fragile et évanescente qu'un voile d'araignée et n'aurait peut-être même pas tenu debout sans chanceler aussitôt.

Les larmes se tarirent, ses yeux brûlaient, et elle quitta l'étreinte de Walton pour trouver ce qui pourrait faire office de mouchoir et un linge humide pour le passer sur sa figure. Elle s'assit sur le lit. Le contact de l'eau froide la ramenait peu à peu à la surface de sa conscience.

nous sommes ensembles maintenant

Cela annonçait un changement si radical qu'elle ... elle ne savait que penser... partagée entre la peur et le désir de ne plus être si affreusement seule.

Elle appliquait l'eau froide encore sur sa figure pour éponger les larmes, éviter d'avoir les yeux et les nez trop marqués. Elle ne souhaitait pas sortir totalement défaite de cette tente. Après un moment, elle estima dans un soupir que ce devait être à peu près suffisant du moment qu'on ne la regardait pas trop près.

Un instant elle s'arrêta de bouger en regardant Walton, un peu gênée. Elle avait l'impression de s'être davantage dénudée que si elle avait ôté ses vêtements.

A voix basse, tant elle se sentait manquer de force : "Comment allez -vous ? "

Après tout, c'était l'objet de sa visite, il y avait une éternité.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Ser Walton Dulver
Jeune pousse
Messages : 208
Inscription : 08 nov. 2017, 18:45

Re: TdF - Chap. 19-20 : Intermède de la tente de soin

Message : # 62397Message Ser Walton Dulver
25 déc. 2017, 23:01

Le grand chevalier regarde son aimée s'asseoir. Il c'est redressé de tout son long, son torse couvert de bandages s'animant au rythme d'une respiration émue. Il reste ainsi un moment perdu dans ses pensées et sa contemplation jusqu'à ce que la question d'Aleth le ramène au monde réel. Il regarde alors son torse avec une moue amusée.

- "Bah... le pavot et les émotions fonctionnent bien pour avoir l'impression d'être intact dirons nous. Donc je pense aller bien."

Il va servir deux coupes avec la carafe d'eau et en sert une à Aleth.

- "Bien. Il nous faut donc trouver à qui profite le crime. Quelle famille raflerait la mise d'un conflit entre vous et les Manning? Dans le cas de ma famille c'était un tiers partis fer né... mais dans ce cas là...."

Et le voilà entrain de réfléchir dard dard, en homme d'action, en stratège. Si l'émotion est encore présente il la contient pour aller à ce qui lui semble désormais être l'essentiel.

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16677
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Il te manque des détails

Message : # 62400Message Iris
25 déc. 2017, 23:16

Aleth but un peu et écouta Walton avant de répondre :

" Il y a beaucoup de choses que ...tu ignores. A un point qu'il est sans doute impossible pour ...toi d'avoir une vision claire de la situation."

Après une profonde inspiration, elle reprit :

" Après ...ton discours du début du tournoi j'avais résolu de répondre à ...tes questions. Je préfère que ce soit ailleurs que dans une tente. Il y a parfois des oreilles qui traînent, et il y a beaucoup à dire."

" Si ça... te convient, allons faire quelques courses pour des rafraîchissements et allons pique-niquer hors du camp de tente. Nous serons au calme et ...tu pourras me poser toutes les questions qui pourraient ...t'aider à comprendre... ou... ne plus rien comprendre."
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Ser Walton Dulver
Jeune pousse
Messages : 208
Inscription : 08 nov. 2017, 18:45

Re: TdF - Chap. 19-20 : Intermède de la tente de soin

Message : # 62402Message Ser Walton Dulver
26 déc. 2017, 12:30

Hochement de tête

- "Oui... bien sûr, cela me convient. Faisons ainsi."

------

[center]Une heure et demi plus tard.[/center]

Nos deux jeunes gens se sont éloignés suffisamment des faux bourgs et de la ville de tentes pour bénéficier d'un terrain herbeux à peu prêt calme sur lequel sont occupés à paître quelques vaches.

Leurs deux montures sont attachées à un arbre, tandis qu'une étoffe de lin a été jetée à terre pour délimiter le cadre de leurs agapes. Et en guide de victuailles ils ont pris de quoi faire car Ser Walton c'est en fait rendu compte qu'il avait une faim de loup. Toutes cette joute en plein cagnard et ces efforts physiques l'ont affamé.

Le géant qui a posé son épée dans l'herbe à portée de main et qui n'est vêtu plus que de chausses et d'un pourpoint léger de couleurs brunes peine à contenir son appétit devant la tourte au pigeon posée devant eux.

Celle ci n'est pas le seul élément constitutif du repas à venir. Sont disposés également un pain blanc doré, croustillant et encore chaud, deux fromages, des pommes rôtis au four de terre cuite et un gâteau au citron délicieusement appétissant.

En guise de boisson, une outre d'eau est sur la nappe, mais également une bouteille d'hypocras bien épicé avec deux coupes de cuivre.

Le Ser attaque alors la tourte avec un couteau qu'il tire de sa ceinture, en découpant deux belles parts.

- "Je meurs littéralement de faim, mais cela ne m'empêchera pas de t'écouter, sois-en sûr."

[HRP : merci au super livre de cuisine Game Of Thrones le livre des festins]

Verrouillé