OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Rassemblement des parties achevées de la chronique d'Iris dans l'univers des Ombres d'Esteren.

Une relique maléfique est convoitée par le Temple et un groupe de rebelles cherche à la détruire autant qu'à en apprendre plus sur ses pouvoirs dans un climat de guerre civile sur le point d'éclater en Gwidre.
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16246
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 33490Message Iris
03 mars 2014, 08:51

Le chevalier allait répondre, mais une jeune femme rousse, de la garde des ombres, Maëlys en fait, vint les interrompre et sortir un prétexte poli (mais possiblement assez fumeux) pour récupérer Amy...

Le chevalier comprenant qu'il était poliment éconduit s'inclina et laissa les deux jeunes femmes discuter.


... Maëlys allait donc pouvoir dire à Amy qu'il n'était nullement question de Kevan, lequel était parti avec Lianna voilà un moment déjà pour se calmer... c'était l'occasion pour les deux jeunes femmes de commencer à discuter...
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : Hellébore [Symbaroum]

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3514
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 33524Message Amnèsya
03 mars 2014, 15:26

"- Je suis à vous dans un instant…

Elle se tourna vers le chevalier… et sourit.
« Je m’excuse, mais on dirait que vous êtes sauvé par le gong… Je ne sais pas si l’on aura l’occasion de se revoir, mais prenez bien soin de vous et faites attention.… Et si vous cherchez une oreille pour vos histoires, ou une petite varigale, pensez à moi… »

Dans sa tête, Amy n’était là que pour aider Kevan de sa présence car elle se savait incapable d'être utile autrement… Cet objectif étant visiblement compromis de par les nouvelles informations, elle envisageait sérieusement la possibilité de partir pour ne pas surcharger Kevan sur des problèmes que techniquement, il n’avait pas le loisir de s’occuper… Reculer pour mieux sauter... Oui et non... Peut être que cela éviter les problèmes pendant la phase digestion...

"- Installe-toi Maëlys, cela fait longtemps que l’on ne s’est pas vu… Tu vas mieux? J'ai su que l'hiver n'avait pas été sympa pour toi...
Puis lorsque le chevalier sera assez loin…

« Etant donné la prolixe conversation de ce matin, et la nuit d’hier… Je doute que Kevan veuille vraiment me parler…
Mais avant tout…


Elle fit glisser ses bracelets…
« Tu as vu ? Je crois que j’ai une promesse à tenir… Toujours prête à te perdre sur les méandres des chemins de Try Kazel ? »

Elle faillit rajouter « moi » après "tenir".
Mais finalement, elle se dit que c’était inutile et injuste… De même, elle ne pouvait vraiment en vouloir à Arzhel bien que son serment de protection soit bien plus réel que celui de Maëlys. Il était probable que rien n’aurait pu dissuader Kevan de prendre cette décision… Comme toujours, il fallait lui faire confiance… D’habitude, elle y arrivait très bien… Pourquoi cette fois, ci cela devrait être différent? Il fallait faire avec… et trouver sa place.... et trouver comment l’aider… Et fait, elle était plutôt fière d'être arrivée à cette conclusion toute seule.
Quelque temps auparavant, elle aurait sans doute déverser sa bile sur tous le monde... Mais quelque temps auparavant,elle ne se saurait jamais embarqué dans une galère pareille... Peut être est-cela vivre?

Bref que de questions qui ne trouverait pas de réponses en ces temps troublés vu leur futilité…



"-Que puis-je pour toi…?"

Si Amy avait donné le change avec le chevalier, avec Maelys elle serait plus naturelle… Aussi bizarrement, elle semblait légèrement plus soucieuse que d’habitude, ce qui se traduisait par une mélancolie accrue… mais moins vaporeuse qu’usuellement…
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 33544Message Maëlys
04 mars 2014, 01:39

Une fois qu'elle s'était écartée du groupe, Maëlys eut tout plaisir à entendre Amy parler. L'entendre ainsi, c'était comme se rendre compte à quel point cette jeune fille avait pu lui manquer, un peu comme Louve d'une certaine façon qui avait tragiquement disparu à De'had.

Une fois qu'elles s'installèrent dans un coin de la salle loin du brouhaha ambiant, Maëlys se permit de répondre, reprenant les éléments un par un :

"J'étais déjà présente hier, juste pas au mieux de la forme, on a dû vaguement se croiser je crois... Mais depuis ce matin, cela va bien mieux. Disons que je n'ai pas ta vitalité, c'est une des premières fois que je me suis retrouvée bloquée ainsi en plein hiver et sans l'aide de la Garde, je ne serai pas aujourd'hui au meilleur de ma forme."

Puis voyant la marque au poignet, elle se permit :

"C'est donc ceci la marque dont tu me parlais ? J'imaginais quelque chose de ... plus différent à vrai dire !"

Puis redevenant plus sérieuse, s'assurant que personne ne les observait ou écoutait à côté :

"Je venais surtout pour te prévenir, Arzhel m'a prévenu tout à l'heure que l'homme avec qui tu parlais... était ... selon lui un espion. Il chercherait sûrement à obtenir des informations sur la Garde, ou tout autres groupes. J'ai vaguement compris la situation jusque là mais j'ai surtout l'impression que nous sommes tombés dans un nid de vipères et que pour s'en sortir, il faut se montrer plus intelligent que les autres."

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3514
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 33558Message Amnèsya
04 mars 2014, 11:27

J'étais déjà présente hier, juste pas au mieux de la forme, on a dû vaguement se croiser je crois... Mais depuis ce matin, cela va bien mieux. Disons que je n'ai pas ta vitalité, c'est une des premières fois que je me suis retrouvée bloquée ainsi en plein hiver et sans l'aide de la Garde, je ne serai pas aujourd'hui au meilleur de ma forme…"

« - Tu vas vraiment mieux ?... Tu sais je ne suis pas super résistante… j’ai juste bien appris mes leçons et qu’avec le temps tu apprends à mieux connaitre tes limites et à ne pas trop solliciter la machine…
Elle fit une petite moue, en pensant à toutes les fois où clairement, elle avait abusé et où elle s’était retrouvée « déchargée »…
« -Mais tu verras cela s’améliore avec le temps… On s’endurcie… et je suis contente que tu ailles mieux.
Si tu as besoin, j’ai en stock de quoi te faire quelques décoctions... n’hésite pas. »


« -C'est donc ceci la marque dont tu me parlais ? J'imaginais quelque chose de ... plus différent à vrai dire ! »
« - Moi aussi en fait… J’aurai bien aimé ne pas être seule le jour où je l’ai reçu… et partager cet accomplissement avec tous ceux qui l’ont rendu possible… Enfin, ceux qui sont toujours là en tout cas... mais bizarrement ce tatouage si je l’ai ardemment désirée, je dirais qu’aujourd’hui je ne sais pas trop quoi en faire… J’aimerai vous le faire partager mais cela me semble de plus en plus compliqué… Et, je suis plus habitué à fuir… »

«-Je venais surtout pour te prévenir, Arzhel m'a prévenu tout à l'heure que l'homme avec qui tu parlais... était ... selon lui un espion. Il chercherait sûrement à obtenir des informations sur la Garde, ou tous autres groupes. J'ai vaguement compris la situation jusque-là mais j'ai surtout l'impression que nous sommes tombés dans un nid de vipères et que pour s'en sortir, il faut se montrer plus intelligent que les autres. »

Amy blêmit… Elle n’avait pas envisagé la chose sous cet angle… Elle se doutait bien que ce n’était pas uniquement pour ses beaux yeux qu’on l’avait abordé mais elle n’imaginait pas que cela pouvait prendre une tournure pareille… Elle se rassurait en se disant qu’elle n’avait à priori rien dit… Mais un espion pouvait lire entre les lignes certainement beaucoup mieux qu’elle…
Quant au nid de vipères, elle se le doutait déjà… Mais elle avait plutôt mis cela sur son inaptitude à faire confiance, à supporter le monder… Bref à vivre en société qu’autre choses bien que le climat ne devait en rien améliorer la situation…
Puis elle pensa à Kevan, qui disait ne pas supporter les émotions… cela devrait être un calvaire pour lui, et elle qui n’était pas capable de l’aider… Elle s’en voulait et si elle savait que ces sentiments de culpabilité n’arranger rien à l’affaire, elle ne savait pour l’instant pas comment faire autrement… Sur ce plan, elle se sentait démunie et désemparée…
Elle mit du temps à répondre à Maëlys… ce qui n’était pas dans son habitude. Visiblement, elle luttait intérieurement entre plusieurs émotions contradictoires fortes…

« Si l’on doit être intelligent… Alors cela me mets hors course, cette histoire… Il faut que je pense absolument à faire un compte rendu à Kevan de cette histoire… Qu’il ne s’inquiète pas pour rien. Il n’a vraiment pas besoin de cela en plus… Comme, de mes doutes et mes états d’âmes… ce qui se joue ici est bien plus grands…
J’hésite à m’en aller… Je ne veux pas être un poids pour vous… J’espérais au moins pouvoir aider à décompresser… Je savais que cela allait être compliqué mais je voulais vraiment vous revoir… »

Mais je crois qu’il faut qu’on parle d’autres choses… de plus drôle…"
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 33885Message Maëlys
07 mars 2014, 20:24

Maëlys prit le temps de bien écouter Amy, elle pouvait sentir comme une gêne, une note sous-jacente qui à vrai dire ne semblait rien annoncer de bon...

"J'ai aussi quelques remèdes que je connais pour récupérer plus rapidement, après tu en as peut-être d'autres que je ne connais pas."

Puis, revenant au sujet de la marque :

"Je ne doute pas que tu aurais souhaité le partager, mais les Varigaux sont un ordre à part qui conserve son savoir et évite de l'ébruiter... Surtout en ces temps incertains. Si vous connaissez réellement le quart de ce qu'on vous prête comme connaissances, je n'ose imaginer ce que donnerait une personne détenant le savoir des Varigaux à la tête d'une bande de mercenaires.
Enfin, tu dois le savoir bien plus que moi je suppose.
"

Et enfin, revenant au sujet de l'espion, elle tenta de rassurer Amy :

"Amy ... ne dit pas ceci. On aurait tous pu tomber sur une telle personne, moi la première, en ne me doutant pas de ses réelles intentions. C'est surtout parce qu'on forme un groupe que ceci arrive peu souvent.
Et, vu la rapidité avec laquelle Arzhel m'a prévenu, je me doute qu'il n'a rien pu obtenir de toi que le tout a chacun connaît.
"

"Et ... il se passe quelque chose avec Kevan ? Tu m'as l'air toute chose en m'en parlant... Différente de d'habitude."

"Quant à parler de quelque chose de plus drôle, à quoi fais-tu allusion?"

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3514
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 33921Message Amnèsya
08 mars 2014, 16:27

Maëlys a écrit :"J'ai aussi quelques remèdes que je connais pour récupérer plus rapidement, après tu en as peut-être d'autres que je ne connais pas."
Je crois qu'irl tu en sais plus long que moi et qu'en regardant les fiches, Maëlys en sais plus qu'Amy dans tous les domaines sauf voyage, je ne vais pas trop pouvoir continuer dans se thème...
un peu gênée...

En fait, j'ai surtout appris sur le tas et je reproduit plus ou moins mécaniquement... Aussi, comme cela te dire comment faire sans te montrer directement et je ne crois pas que c'est le lieu, je vais avoir du mal.
Mais à l'occasion je suis sûre qu'on pourra échangé...


"Je ne doute pas que tu aurais souhaité le partager, mais les Varigaux sont un ordre à part qui conserve son savoir et évite de l'ébruiter... Surtout en ces temps incertains. Si vous connaissez réellement le quart de ce qu'on vous prête comme connaissances, je n'ose imaginer ce que donnerait une personne détenant le savoir des Varigaux à la tête d'une bande de mercenaires.
Enfin, tu dois le savoir bien plus que moi je suppose."


Amy fut un peu désarçonner par cette réponse et se trouva une fois de plus un peu incohérente... Elle avait toujours considéré que le savoir devait être quelque chose qui devait être diffusé... Peut être parce qu'elle même n'était pas vraiment instruite et si cela ne l'empêchait évidement pas de vivre, elle situation ou cela ne l'arrangeait pas été néanmoins nombreuses... Aussi, elle partageait assez volontiers le peux qu'elle connaissait avec les rares personnes qui la supportait...
Mais d'un autre côté, elle n'accordait sa confiance à personne où presque... Justement parce qu'elle considérait que les gens étaient généralement malveillant...

"C'est ca qu'il y a de bien à être varigal, t'es entourrée de légende... Mais delà à savoir lesquelles sont vrais c'est une autre histoire... et ne compte pas sur moi pour te détourner du chemin des étoiles..."
Elle s'était forcée à rire un peu...
"Et oui, je sais des choses, que j'ai promis de t'enseigner si tu es toujours décidée à les apprendre... Comme cela tu pourrras jugé par toi m^me quelle est la part de légende et la part de réalité dans tous cela... Enfin, si l'ordre existe encore car avec tous ces chamboulements et cet hallucination collective qu'est cette guerre... Ici, il n'y a pas d'ancre et pourtant on ne pense qu'à se bouffer les uns les autres...
Je me demande parfois si c'est vraiment à cause des ancres tout cela..."


Désolée, je m'éloigne, je suis plus douée pour suivre un sentier perdu dans les marais que le fils tenue de mes pensées...Merci pour ton aide, en tout cas, et finalement tu as probablement raison, je n'ai rien du dire d'important puisque, en fait, je ne connais rien de l'important... De tous ce que vous avez fait, pendant cet hivers, et donc de la fondation de l'ordre... j'ai juste assisté par hasard à la prémisse de cette flamme. Merci

Et ... il se passe quelque chose avec Kevan ? Tu m'as l'air toute chose en m'en parlant... Différente de d'habitude."

En fait non, Amy n'était pas vraiment différente de d'habitude, c'est juste que ces derniers temps elle offrait un visage différent et que les gens avait fini par s'y habitué... Elle était juste dans un état proche de celui où il l'avait trouvé pendant la chute de Deh'ad... Blanche, fatiguée et inquiète...

" Au rien de grave, enfin j'aimerai y croire mais je ne suis pas douée pour cela... J'ai juste découvert pourquoi Kevan était si bizarre... Evidemment, j'ai pas pu contenir mes émotions et sous l'effet de sa marque, il a faillit me frapper et il a quitté la pièce... Après tous rien de grave, notre relation à bien commencer par une tentative d'assassinat... Puis il n'a pas l'air d'être malheureux... C'est l'essentiel non?
C'est juste que de temps en temps il à l'air de souffrir... et qu'avec la maitrise de mes sentiments que j'ai cela va encore être simple à gérer cette histoire...
Pour être franche, j'ai rien compris à son histoire... J'ai compris qu'il devait le faire et que s'était bien pour la suite... et cela je le respecte plus que tous... Par contre le reste et encore moins comment l'aider, j'y pige plus rien... Quand je disait qu'il fallait qu'on parle d'autres choses, et de plus gai c'était surtout pour éviter qu'on parle de cela... J'en ai déjà pleurer toute la nuit..."
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 34012Message Maëlys
10 mars 2014, 01:20

"J'ai plutôt l'impression pour ma part que les Varigaux existeront toujours, tout comme on ne peut se passer de semences pour avoir un champ prospère à la saison d'après, vous représentez la cohésion entre les vaux, sauf dans les villes malheureusement de ce que j'ai entendu dire. "

"Quand à la fondation de l'Ordre... Tu n'as rien raté de bien important, enfin de mon point de vue. Ceux qui sont au courant de tout sont essentiellement Kevan, Lianna, Grirav et dans une moindre mesure Arzhel. Disons que ma maladie m'a tenue un peu à l'écart durant l'hiver. Nous sommes désormais installés à l'autre bout de la Péninsule mais c'est un havre de paix pour nous, cela fait en effet bizarre de revenir ici où les tensions sont si vives."

"Et... pour en revenir à Kevan, j'ai moi aussi mis du temps à m'y adapter. Enfin désormais c'est essentiellement Lianna qui s'occupe de lui, qui lui évite le pire quand il sent qu'il va perdre contrôle. Je dois avouer ne pas y comprendre bien plus que ça, il est toujours resté évasif avec moi à ce sujet, j'ai juste compris entre les lignes que son voyage avec Essylt l'avait profondément changé, qu'il avait désormais ce qu'ils appelaient "la marque"...
Si tu veux faire quelque chose pour lui, essaye de calmer un peu dans ta caboche quand tu vas le voir et passes du temps avec lui. Ta présence, il en a besoin, même s'il n'en est peut-être pas conscient, mais pour être proche de lui il faut être détendue.
"

Puis, pour changer de sujet, elle reprit :

"Dans tous les cas, ne compte pas sur moi pour me défiler. Je suis toujours décidée à apprendre, même si j'ai eu l'impression de t'arracher cette promesse plus qu'autre chose. Mais bon, de toute façon, je pense que tu comptes attendre la fin du sommet, non ?"

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 34040Message Maëlys
10 mars 2014, 18:23

Puis, une fois qu'elle eut terminé ses paroles, un détail lui revint en tête :

"Comment ça un assassinat ?! Enfin... Ce ne doit être ni le lieu ni le moment d'en parler je suppose."

Avatar de l’utilisateur
Amnèsya
Vénérable
Messages : 3514
Inscription : 23 mars 2013, 13:52
Localisation : Quelque part le plus loin possible

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 34144Message Amnèsya
11 mars 2014, 21:13

"vous représentez la cohésion entre les vaux, sauf dans les villes malheureusement de ce que j'ai entendu dire. "

"J'aimerai y croire... Puis justement, c'est pas comme si c'était dans les villes que demeure le pouvoir de Try Kazel... Dans des hauts châteaux en dehors du monde. Et s'il ne faut pas écouter mes paroles, mais...
Elle censura ses paroles et ses pensées...
Mais j'aime à croire effectivement que tant que les varigaux existent, il restera un espoir de lendemain meilleur... Après tout, on en est un bon exemple, aucune cause n'est perdue, tant qu'il reste un fou pour y croire...

Enfin désormais c'est essentiellement Lianna qui s'occupe de lui...
Le visage d'Amy s'assombrit encore un peu... Ce n'était pas de la jalousie... Juste du regret de ne pas être celle qui l'aide...

Si tu veux faire quelque chose pour lui, essaye de calmer un peu dans ta caboche quand tu vas le voir et passes du temps avec lui. Ta présence, il en a besoin, même s'il n'en est peut-être pas conscient, mais pour être proche de lui il faut être détendue."
- Tu crois? Vu ce qu'il s'est passé hier soir, j'ai plutôt l'impression d'être sur le pas d'une porte, et que je regarde le soleil une dernière fois avant de m'enfoncer a nouveau dans les tunnels ténébreux et profonds... Je suppose que tu as connu ça aussi, cette sensation agréable de savoir que si tu tombes, il y aura quelqu'un pour te rattraper... Moi j'ai rarement connu... J'ai toujours dû être forte, ou faire semblant de l'être... Je ne sais pas si lui il a besoin de moi, mais moi j'ai vraiment besoin de lui...
Quand à mettre de l'ordre dans ma caboche comme tu dis, je ne sais pas si j'en suis capable... Ce que je vis, j'aime le vivre intensément... Peut être en raison de ce que je croyais être ma maladie, je veux savourer les instants de bonheurs à pleines dents...
...
Puis rien que le fait que de me dire qu'il doit faire toujours attention pour ne pas tomber, de me dire que je peux a chaque baiser, lui faire du mal, cela me rends juste folle... Et pourtant dans ce domaine j'ai de l'avance, crois moi... J'ai jamais rien attendu du lendemain... Mais aujourd'hui je crois que j'en ai peur...


j'ai eu l'impression de t'arracher cette promesse plus qu'autre chose. Mais bon, de toute façon, je pense que tu comptes attendre la fin du sommet, non ?"
- T’inquiète pas... On m'a arraché beaucoup de chose dans ma vie... Mais tu n'en fais pas partie... Je te rappelles que je n'ai aucune considération pour ma parole, que pour moi la fin justifie les moyens et que la seule chose qui compte réellement... C'est d'être à la hauteur de la situation...
... Alors je peux te jurer que si je considérais que tu m'avais arraché cette promesse... Un chose est sûr c'est que t'attendrait encore pour qu'on parle de ta formation... Non vraiment, sur ce point là, ne t'en fais pas... Je ne crois pas que tu sois quelqu'un de mauvais alors, il serait dommage que tu ne bénéficies de cet apprentissage.
...
Et en fait, si, je pense de plus en plus que je n'aurais jamais venir ici... Je voulais vous revoir. je voulais retrouver Kevan... Mais il est indéniable que cela ne se passe pas vraiment comme je l'ai rêvé... Ça t'étonne toi?... Mais si l'on regarde, je ne fais partie ni de la garde, ni des varigaux, et si je ne peux être utile à Kevan, j'ai visiblement rien à faire ici... Ce nid de vipère me stresse et me désespère au plus haut point... J'ai jamais aimé les endroits clos avec du monde... Aussi, être calme pour être auprès de lui, me parait très compromis... Et je sais qu'il a mieux à faire qu'à s'occuper de moi surtout dans l'état où il doit être... Alors, je serais bien tentée de finir ce que j'ai entamé pendant mon voyage avec Jelana... J'ai vu un occultiste et beaucoup de souvenirs occultés me sont revenus... et peut être que cela pourrait être une bonne idée de ranger ce que cela à ouvert...

Mais j’hésite encore et cela dépend en fait en grande partie de toi... Qu'est ce que tu compte faire dans l'avenir? Compte tu restais ici? Souhaite tu profiter de ta formation pour faire quelque chose qui te tiens à cœur?


Comment ça un assassinat ?! Enfin..
Amy souris en revanche et pris une petite moue, un peu joyeuse, un peu honteuse... Avec le temps c'était devenu un bon souvenir.
"Euh.... oups... C'est vrai que j'avais fait promettre à Kevan de jamais en parler... et visiblement il a tenu parole... Bien que moi... Ben en fait, tout a commencé dans la mine cela tu le sais... Mais la première fois que je suis allé le voir après mettre éveillée de ma maladie, (elle l'appelais toujours comme cela puis que personne hormis Kevan etait au courant de ses dons), Il était dans un labo de magientiste... Quand je suis rentré, j'ai perdu la raison, j'ai cru que c'était le labo ou j'ai subi toute ses expériences. et j'ai essayé de l'étrangler... Heureusement pour lui, j'ai pas réussi, et j'y ai récupéré un sacrée coup de poing dans le ventre qui m'a a moitié étoufée... A l'époque aussi j'avais failli me récupérer un coup de dague automatique...

Alors tu comprends que quand tu me dis il n'y a qu'à te calmer... J'ai des doutes...

Elle rigola un peu...
C’était compliqué alors j’ai tenté d’expliquer ce qu’était le Graal pour que tous comprenne. C’était difficile alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu parce que c’est pas vrai.

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: OdE - Chap. 8.5 - Amy et le Chevalier

Message : # 34243Message Maëlys
13 mars 2014, 18:46

Maëlys écouta Amy qui était beaucoup plus désaccordée qu'en temps normal. Elle avait certes l'habitude de parler sans discontinuer, mais là c'était beaucoup plus désaccordé qu'en temps normal. Elle ne savait pas exactement ce qui s'était entre elle et Kevan mais de façon visible cela l'avait énormément affectée, à un point que cela lui rappelait un peu elle, quelques mois plus tôt.
Métajeu a écrit : Je finis ce soir, là j'ai fini les cours et je pars bosser à ma pharmacie

Verrouillé