TDF - Chap. 17 - Péril à Port-Réal (2)

MJ DukeTogo
Date de début : printemps 2014
Abandon : printemps 2018
Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16817
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Aleth - Mon prince...

Message : # 61058Message Iris
30 oct. 2017, 21:43

Aleth et Hostella


Aleth écouta Hostella avec attention. Écouter quelqu'un d'autre parler de soi, de ses aspirations, lui changeait les idées. C'était agréable et reposant. Dommage que ce fut si court. Ne pas être maltraitée et avoir un peu de confort en substance ? ... La lady eut un sourire mélancolique. Elle avait presque l'assurance d'avoir accès à l'idéal d'Hostella sans faire d'effort.

"Je dois paraître bien ingrate de ne pas me réjouir de ce qui m'est offert."

Elle se tourna vers sa chambrière : "Et vos amies ? Que souhaitent-elles ? Qu'attendent-elles ?"

Après une seconde de réflexion, Aleth ajouta d'autres questions :

" Que dit-on de moi ? Je vois bien les hommes pressés d'attirer mon attention, mais c'est tout ce que je sais. Suis-je une horrible bêcheuse, une héritière orgueilleuse, un bon parti désirable, ... ? Qu'y a-t-il dans le miroir des regards posés sur moi ? "
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Maëlys
Vénérable
Messages : 4615
Inscription : 11 sept. 2011, 12:03
Localisation : Caen - Basse Normandie

Re: TDF - Chap. 17 - Péril à Port-Réal (2)

Message : # 61064Message Maëlys
31 oct. 2017, 10:59

A la tente des Castellane, Béric était en train de préparer pour le bal, même si il n'avait aucune idée précise de ce qu'il devait faire de lui ... Y aller comme lors de la soirée de Lyndal Flowers ?
Il était un homme d'arme avant tout, chevalier désormais certes, mais la parade n'était pas son fort ...

Il avait plus tôt dans la soirée confirmé à Lady Aleth qu'il s'y rendait, mais plus le temps avançait, moins il avait envie... Il aurait même volontiers échangé ceci contre une excursion dans le Marais de Waterford ...
Malgré tout, Joango l'accompagnerait, cela pouvait être une bonne leçon pour le petit, en espérant qu'il ne soit pas un mauvais maître sur le sujet.

Et puis, cette sortie nocturne se profilait également avec le risque qu'ils soient mis en accusation par la suite ... Beaucoup de choses à penser.

C'est à ce moment-là qu'un petit fit irruption non loin des tentes Castellane, réclamant de voir Lord Castellane.
Béric se porta à son niveau et lui demanda :

"Quel est ton nom petit ?
Quant à Lord Castellane, il n'est pas présent à Port Réal.
"

Il ne s'exprimait pas tellement plus car il ne sait pas trop pourquoi ... il sentait comme un mauvais coup qui se jouait derrière tout ça.

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TDF - Chap. 17 - Péril à Port-Réal (2)

Message : # 61068Message DukeTogo
31 oct. 2017, 16:53

Le petit garçon dit s'appeler Niels et était plein d'enthousiasme à l'idée de retrouver son père. A mieux y regarder, l'enfant ne portait pas vraiment les traits de lord Rhéomar. Interrogé, il expliqua que c'était un homme très intelligent, un pestre, qui lui avait dit qu'il était le fils de lord Castellane. En plus d'être intelligent, le pestre était très gentil et avait assuré que les Castellane étaient encore plus gentils. Nul doute qu'un Noirécu l'aurait virer du camp à coup de pied au cul mais Beric ne semblait pas vouloir avoir ce genre de comportement. Lui d'habitude, si calme et tempéré, se montrait attentionné, comme attendri par ce gamin des rues.

Cela n'aidait pas, il fallait s'habiller, faire essayer au maitre d'armes dornien quelques vêtements différents. La tunique la plus large de Darren était un peu serré pour Béric mais c'était un pis aller. Pour l'écuyer Joango, écuyer il restait et il suffisait de nettoyer son surcot le moins sale et de le repriser par endroit. Lysette aurait fort à faire du reste de l'après-midi , entre vêtir lady Aleth et aider de ci de là.

Hostella avait répondu aux nombreuses questions de la lady. Ses amies, jalouses de sa place, voulaient à peu près la même chose qu'elle. Ce n'est que lorsqu'elles furent seules, et vraiment seules, que la chambrière répondit sans détour.

"M'lady, vous êtes jolie à l'oeil et bien faite. Moi, je le savais déjà mais depuis la mort du petit Jolan et du petit mestre, vous z'habillez plus pareil, comme si vous cachiez plus la femme qu'vous z'êtes. De quoi qu'z'avez honte, ma lady ? La beauté, à nous autres, est comme la taille et la force à ces m'ssieurs. Quand on en est point pourvu, la vie est moins facile. Franchement, vous vous arrêteriez sur un Tom le Bref ? Non, c'est bien ce que je dit. Donc, euh... Z'êtes pas horrible, ça non. Alors, bien sur que les bonshommes ils vous veulent. Vu votre éducation, ils vous diront pas que z'êtes plus jolie sans votre culotte mais ils le penseront, ça c'est sur. La question, c'est de deviner lequel sera toujours là et toujours bon et gentil une fois qu'y vous z'aura prise."
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16817
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Aleth - ... mais je croyais qu'on était déjà seules ^^

Message : # 61069Message Iris
31 oct. 2017, 19:38

Aleth & Hostella dans la tente

Le parler d'Hostella devenait plus rugueux quand elle était invitée à s'exprimer librement. Aleth manqua de pouffer de rire :

" Je serais plus jolie sans ma culotte ? Mais qu'est-ce que c'est que ces bêtises ? Il y a vraiment des gens pour dire des choses pareilles ? "

Passé ce moment d'hilarité, Aleth soupira, regard dans le vague :

" Ce qui me désole dans tout ça, c'est qu'il n'est jamais question d'amitié ou d'échange, de communauté d'âme et d'esprit. J'aimerais de véritables conversations, stimulantes et surprenantes. J'aimerais avoir le sentiment d'être une personne et pas seulement une femme aux yeux de mon interlocuteur. "

La jeune lady n'avait pas d'amie à qui se confier, et pas vraiment d'ami non plus. Le plus clair du temps, elle avait pour compagnie des hommes, simplement parce qu'ils faisaient partie de la Maison Castellane.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

Re: TDF - Chap. 17 - Péril à Port-Réal (2)

Message : # 61072Message DukeTogo
01 nov. 2017, 00:24

Hostella garda les lèvres closes mais se montra plus brusque en serrant les cordages de sa maitresse.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16817
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Aleth - Mais je ne parlais pas de vous, là !

Message : # 61073Message Iris
01 nov. 2017, 16:05

Sursautant à la rudesse du geste d'Hostella, Aleth prit quelques secondes pour réfléchir et essayer de comprendre la source de la contrariété de sa chambrière. Tout d'un coup, elle commença à se demander s'il n'y avait pas un malentendu :

" Je parlais de mon désir d'avoir une véritable conversation avec un homme."

"... d'être traitée comme une personne, une individualité, par un homme."

Elle se redressa et fit face à la servante :

" Vous, ma mère, Dame Adrienne : il n'y a pas une seule de mes interlocutrices qui ait une vision positive des hommes. A vous entendre, ce ne sont des imbéciles obsédés, ou des brutes égoïstes. Aucune de vous ne semble nourrir le moindre espoir qu'il existe une réelle relation, qui ne soit pas limitée à la séduction, au besoin matériel ou à la domination."

" Cela ne me plait pas. "

" Je ne veux pas être seulement un objet de désir, je veux être traitée en amie : qu'on me fasse confiance, qu'il y ait un échange, de la réciprocité, des idées et du soutien dans les épreuves. "
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

DukeTogo
Vénérable
Messages : 3855
Inscription : 31 déc. 2012, 19:28

It's just begun

Message : # 61103Message DukeTogo
04 nov. 2017, 15:31

" Vous, ma mère, Dame Adrienne : il n'y a pas une seule de mes interlocutrices qui ait une vision positive des hommes. A vous entendre, ce ne sont des imbéciles obsédés, ou des brutes égoïstes. Aucune de vous ne semble nourrir le moindre espoir qu'il existe une réelle relation, qui ne soit pas limitée à la séduction, au besoin matériel ou à la domination."
Hostella eu un rictus quand Aleth avait prononcé ces mots."Il faut avoir connu des imbéciles obsédés ou des brutes égoïstes pour ne pas douter de leur existence. Je pourrais vous en désigner mais à quoi bon."

"Me battre contre le monde tel qu'il est ? Pff... Ma situation n'est pas bien mauvaise après tout. Mais non, j'y crois que y'a q'que part un bon gars pour moi comme je vous disais dans ma réponse qu'vous a pas plus. Un qui me ferait pas du mal et qui serait généreux."

A cet instant, la lady sut qu'Hostella ne lui sera jamais totalement loyale. Aleth avait besoin de pouvoir avoir entièrement confiance à quelqu'un hors sa chambrière n'avait de sa tâche qu'un interêt matériel pour la mettre à l'abri dû besoin et par ses intonations, il était évident qu'elle n'appréciait pas vraiment la lady.

C'est là qu'une certaine clameur mis fin à l'échange, attirant Aleth au dehors pour en connaitre la cause. Elle dut avancer de quelques pas pour ne pas rester derrière un garde de sa maison qui s'écarta d'ailleurs. C''était ser Walton Dulver qui était venu à cheval, tenant par la bride un autre cheval, particulièrement élégant et bien brossé.

"S'il ne vous plait pas, ma lady. Il me sera plus facile de vous acquérir un autre que de le repeindre." lâcha-t'il avec un grand sourire. "Bien sûr, je n'escompte pas que nous fassions une course équestre au travers la cité. Ce sera pour une autre fois. La vérité est que j'ai assez usé - et écrasé - vos pieds ce jour pour vous laisser marcher jusqu'au Donjon Rouge. Rien n'interdit d'aller à cheval dans la ville, j'ai vérifié."

Les compagnons d'Aleth regardèrent la lady, amusés et souriant. Admiratif des efforts du grand gaillard, le troubadour gratifia Darren d'un coup de coude accompagné d'un "Prends-en de la graine."

- Fin de chapitre -
Dernière modification par DukeTogo le 04 nov. 2017, 16:31, modifié 1 fois.
"Seuls les singes et les pitres sollicitent l'applaudissement" Tywin Lannister

Verrouillé