[OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Ici sont rassemblées les parties ouvertes.

Pour le HRP voir ci-dessous.
Avatar de l’utilisateur
Caeso Senjak Khan
Vétéran
Messages : 921
Inscription : 28 août 2017, 11:05

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74043Message Caeso Senjak Khan
06 août 2020, 22:00

-Vous n'avez surement pas la réputation d'être une marchande à la sauvette et c'est bien parce que votre commerce rayonne jusqu’à Ostreach que je suis ici devant vous. Je vous déconseille cependant d'en parler au seigneur Mac Tadeann. Il ne peut qu'ignorer la chose car aucun noble seigneur ne laisserait impunément des brigands sévir sur ses terres. Et de fait, si vous lui en parlez, vous le mettrez dans la position inconfortable du Seigneur incapable de tenir son domaine. Je ne connais pas personnellement Siog Mac Tadeann mais je doute qu'il apprécie...

Jazkez fit mine de se rhabiller et demanda à Pwyll de ranger précautionneusement la jarre.

-Si vous voulez l'aider et m'aider également, gardez ceci pour vous et prêtez attention à ce que vous pourriez voir ou entendre à ce sujet. Je compte bien aider discrètement le seigneur Mac Tadeann à faire arrêter ces brigands qui ternissent son domaine et sa réputation. Je me rends à Ostreach et peut être à Tuaille. Savez vous qui sont les hommes de confiance ou de pouvoir qui le soutiennent la bas et à qui je pourrais m'adresser pour cette tache ?
Joueur: Caeso Senjak Khan. Symbaroum - Le courroux du gardien
Joueur: Jazkez OdE - La foret engloutie

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16755
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Ce fut long mais j'ai poooosttéé !

Message : # 74050Message Iris
08 août 2020, 08:13

Klervie parut réfléchir avant de répondre :

" Allez trouver le guildien teinturier Gorban Le Rouge, il devrait être en mesure de faire quelque chose. "

"Un instant."

Elle partit à l'arrière et revint avec un tesson de poterie sombre marqué d'un croissant de lune :

" Il vous croira quand vous direz venir de ma part."
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Vénérable
Messages : 1177
Inscription : 15 janv. 2016, 20:28
Localisation : Sur l'interweb mondial de Vélizy-Villacoublay
Contact :

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74051Message Pwyll
08 août 2020, 12:58

À l'extérieur et à distance suffisante pour être sûr de ne pas être entendu, Pwyll remarqua :

"Comprends pas comment elle a pu te croire enfin vous croire Chevalier." Il avisa Veilana qui faisait sans doute la tronche.

"Mes excuses, ma damoiselle, si j'ai pu vous faire tourner les sangs avec ma petite mise en scène, à l'instant." dit-il en pensant qu'elle pourrait quand même faire preuve d'un peu plus de cran avec ce qu'elle avait déjà surmonté et si elle voulait se montrer digne de succéder à son bourrin de paternel.

Il se retourna vers Jazkez.

"Mais bravo, bien joué ! Enfin, ça nous dit pas quoi faire de suite, mais pour les choses vues, euh... de manière plus large, tu vois, c'est bien ! Bon, on fait comme on a dit pour les ruines ? D'façon on peut pas se débiner comme ça sans savoir ce qui est arrivé à Nep, on laisse personne derrière."
On dirait qu'ça t'gêne de marcher dans la boue !

Avatar de l’utilisateur
Caeso Senjak Khan
Vétéran
Messages : 921
Inscription : 28 août 2017, 11:05

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74053Message Caeso Senjak Khan
08 août 2020, 15:53

-Oui tu as raison, c’était peut être bien amené mais ça pose encore plus de questions que ça n’apporte de réponses. C’est pour ça que je veux que tu retournes aux ruines. Qui sont ces gens et quelle est leur relation exacte avec Siog Mac Tadeann ? Combien sont ils, comment sont ils organisés ? J’ai besoin d’en savoir plus avant de faire mon rapport à Deas. D’autant plus que les forces hilderines d’Ostreach ne sont probablement pas toutes aussi intègres que Briaga. Vois aussi si tu retrouves quelque chose en lien avec cette marque de croissant de lune. Et retrouve moi Nep !

Jazkez sourit, conscient de la lourde liste de taches qu’il confiait à son ami.

-Nous continuons jusqu’à Ostreach où je t’attendrai sept jours. Je laisserai les informations sur l’auberge où nous sommes descendus au comptoir de l’ordre. Si je n’ai pas de nouvelles de toi à ce moment là, je ne pousserai pas plus loin cette triste aventure et ramènerai Veilana à son domaine avant de rentrer à Terfynysel. Si Nep se présente à nous sans toi il devra me donner ce mot de passe: C’Maoghs. Cela signifiera pour moi que vous vous êtes croisés et que je peux lui faire confiance. S’il ne dit rien c’est qu’il te sera probablement arrivé quelque chose et qu’il aura sa part de responsabilité... j’agirai donc en conséquence.
Joueur: Caeso Senjak Khan. Symbaroum - Le courroux du gardien
Joueur: Jazkez OdE - La foret engloutie

Avatar de l’utilisateur
Iris
Grand Ancien
Messages : 16755
Inscription : 14 févr. 2011, 17:31
Localisation : Nord-Est de Lyon
Contact :

Veilana -- je vous laisse ?

Message : # 74064Message Iris
10 août 2020, 09:36

"Non."

Veilana avait fini par sortir de son silence.

" Vous ne tuerez pas Nep si ça vous chante ou sur vos soupçons ou quoi. Il appartient à ma maison, et ce serait à nous, et nous seuls de juger ses actes si cela s'avérait nécessaire."

Elle se redressa :

" Chevalier, Auxiliaire, je vois bien que vous prenez à cœur ma sécurité et que vous vous lancez dans des histoires compliquées alors que rien ne vous y obligent."

" Vous voulez peut-être venger votre camarade, et je respecte ça. Mais pour ce qui me concerne..."

Elle se tut un moment, paraissant chercher ses mots.

" C'est n'importe quoi. Vous parlez de vous séparer, de tuer Nep, de retourner au château comme ça, hop. Sérieusement ? Et puis quoi au fond, vous auriez fait ce plan si je n'étais pas là ? Genre ? Vous êtes là, vous parlez comme de vieux soldats velus, genre "on n'a pas besoin de se parler pour se comprendre, on a vécu tellement de trucs de fous ensemble", mais voilà y'a une fille, misère, ce boulet tu vois, le chevalier est déjà obligé de lâcher le château une fois, de lâcher son pote de trente ans pour un deuxième tour au château des affreux..."

" Moi ça me gave sérieusement d'être prise pour une cruche fragile ou un boulet ou les deux à la fois."

" Alors faites ce que vous voulez, mais arrêtez, juste vraiment, de ... je sais pas... ce que vous faites avec moi. "

" Je retourne à l'auberge, j'attends Nep jusqu'au déjeuner."

Une seconde elle hésita à partir et conclut : "Je vous laisse parler entre hommes, vous avez sûrement des choses à vous dire." et elle partit, apparemment plus ennuyée qu'en colère.
Meneuse : Ombres d'Esteren | Dragons
Joueuse : /

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Vénérable
Messages : 1177
Inscription : 15 janv. 2016, 20:28
Localisation : Sur l'interweb mondial de Vélizy-Villacoublay
Contact :

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74069Message Pwyll
10 août 2020, 14:24

Il attendit que Veilana se soit suffisamment éloignée.

"Elle est très bizarre. Pendant des jours elle nous laisse gérer comme on peut, on est autant dans l'inconnu qu'elle, on fait au mieux en essayant d'empêcher sa mort et en trouvant des réponses et là elle fait une crise. Au moins, disons qu'elle a un peu retrouvé du poil de la bête, mais c'était quoi cette façon de parler ? On ne lui a pas manqué de respect, à ce que je sache. Un point pour elle, sur Nep, je pense que tu n'aurais pas dû aller aussi loin, si tu permets. Elle n'a pas tort peut-être sur notre séparation. En territoire ennemi, c'est très risqué, aussi bien pour elle et toi, elle reste une cible après tout, que pour moi qui partirait totalement seul."

Beaucoup était sorti d'un coup, mais Pwyll ne marqua qu'une courte pause.

"Faut décider pour ces ruines. On sait qu'ils sont nombreux et dangereux. Ils savent que nous sommes partis avec quelques informations sur eux. Vont-ils évacuer ? Vont-ils se préparer à un assaut ? On en a sans doute assez pour faire se déplacer des troupes hilderines, mais pour quel résultat ? Je crains pour la vie de Veilana si on la laisse seule, tout comme si elle venait avec nous vers les ruines bien sûr. On voulait comprendre qui en voulait à Veilana à la base. On pourrait tenter de rentrer chez elle et d'obtenir la fouille des affaires de l'eisdeach, on y trouvera peut-être ce symbole du croissant de lune, mais avec le père qui l'a à la bonne, ce sera dur. Tu penses quoi de tout ça ?"
On dirait qu'ça t'gêne de marcher dans la boue !

Avatar de l’utilisateur
Caeso Senjak Khan
Vétéran
Messages : 921
Inscription : 28 août 2017, 11:05

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74075Message Caeso Senjak Khan
10 août 2020, 22:49

Il regarda la jeune femme s'éloigner en direction de l'auberge puis laissa échapper un soupir d'agacement.

-Non, on ne rentre pas tout de suite. Sans quoi la mort de Divemeria n'aura servi à rien. Il nous faut des renseignements sur leurs forces en présence si nous voulons tenter quoi que ce soit, même avec des renforts. Et puis je compte bien exploiter ce que nous avons appris de cette marchande et me rendre à Ostreach pour rencontrer son contact. Avec ce tesson de poterie et cette recommandation Il me sera facile de me faire passer pour un hilderin corruptible et obtenir d'autres noms qui pourront nous êtres utiles. Si nous rentrons maintenant, nous perdrons l'opportunité de cette piste.

Jazkez sembla hésiter un instant puis annonça.

-Le village est plutôt calme et j'imagine que ce n'est pas encore devenu un lieu ou on égorge les clients des auberges en plein jour. Veilana sera plus en sécurité ici parmi la population qu'avec nous dans ces ruines. Allons-y. Je veux pouvoir évaluer leur nombre et leurs défenses voir ce qu'ils mijotent. Sans ces renseignements, nous n'aurons aucune marge de manœuvre. Faisons juste en sorte d'être rentré avant la tombé de la nuit. Et puis si tu as raison sur Nep, ce benêt se chargera bien de la protéger à un moment ou à un autre.
Joueur: Caeso Senjak Khan. Symbaroum - Le courroux du gardien
Joueur: Jazkez OdE - La foret engloutie

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Vénérable
Messages : 1177
Inscription : 15 janv. 2016, 20:28
Localisation : Sur l'interweb mondial de Vélizy-Villacoublay
Contact :

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74076Message Pwyll
11 août 2020, 11:53

La vague et lointaine promesse d'un retour à la sécurité et au confort d'un quotidien connu s'éloignait. Pwyll hochait la tête en faisant jouer sa langue sur ses dents et en tripotant inutilement une boucle de sac.

"D'accord, d'accord. Mm... et, faudrait pas qu'elle meure ici tout seule quand même. L'avait l'air calme aussi le village quand on a trouvé cette merde sous son pieu. Si on réussissait à se le pardonner, si ça arrivait, ce s'rait pas l'cas de Nep. Je fais que ressasser un truc sans issue, p'têtre, mais ça te travaille pas, toi ?"

Il souffla.

"Et si on la présentait officiellement, avec des tas de témoins, au seigneur local, pour demander l'hospitalité ? La tuer serait une énorme connerie quand même pour eux, non ?"
On dirait qu'ça t'gêne de marcher dans la boue !

Avatar de l’utilisateur
Caeso Senjak Khan
Vétéran
Messages : 921
Inscription : 28 août 2017, 11:05

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74082Message Caeso Senjak Khan
11 août 2020, 20:37

Jazkez secoua négativement la tête.

-Non assez perdu de temps avec ça. Nous ne pourrons pas toujours la surveiller comme un chaperon. Puisqu'elle a des velléités d'indépendance, parfait. Autant qu'elle les exprime ici et maintenant. Ce n'est pas différent d'un Anro après tout.


Il jeta un dernier regard en direction du seuil de l'auberge ou elle avait disparu puis s'en retourna.

-Allons-y.
Joueur: Caeso Senjak Khan. Symbaroum - Le courroux du gardien
Joueur: Jazkez OdE - La foret engloutie

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Vénérable
Messages : 1177
Inscription : 15 janv. 2016, 20:28
Localisation : Sur l'interweb mondial de Vélizy-Villacoublay
Contact :

Re: [OdE - Chap. 11-03] Fantôme de chair

Message : # 74084Message Pwyll
11 août 2020, 22:33

Ravalant d'autres remarques Pwyll opina et indiqua qu'il passait rapidement à l'auberge pour régler un ou deux jours d'avance pour les chevaux qui devaient y rester, renouveler le contenu des gourdes et essayer d'obtenir un peu de pitance de type jambon et fruits secs. Même si les aubergistes les voulaient loin, leurs daols valaient autant que ceux des autres...

Pwyll se fit un devoir de tenter de prévenir Veilana de la décision du Chevalier. Partir comme ça sans la prévenir de quoi que ce soit n'était pas seulement malpoli, c'était dangereux, puisqu'elle aurait pu décider de partir seule sur les chemins si personne n'avait repointé le bout de son nez d'ici le soir...
On dirait qu'ça t'gêne de marcher dans la boue !

Répondre